Stranger Things – Saison 4

stranger things titles

stranger 4 (10)

Six mois se sont écoulés depuis la bataille de Starcourt qui a semé terreur et désolation sur Hawkins. Encore titubants, nos amis se trouvent séparés pour la première fois – et la vie de lycéen n’arrange rien. C’est à ce moment de vulnérabilité qu’une nouvelle menace surnaturelle apparaît et, avec elle, un terrible mystère qui pourrait être la clé permettant de mettre fin aux horreurs du monde à l’envers.

stranger 4 (3)

Quatrième saison déjà pour Stranger Things, une saison qui s’est tellement fait attendre que les enfants sont désormais devenus des adolescents et ont poussé à une vitesse ahurissante.
Pour autant, on reprend très rapidement à la suite des évènements qui se sont précédemment déroulés, en scindant tout le casting en trois sous-groupes qui vont chacun vivre des aventures d’un intérêt variable.

Allons directement chez les adultes, parce que c’est ce qui m’a le moins intéressée. Hopper a survécu à l’explosion de la centrale russe, mais il est prisonnier en Sibérie et Joyce, accompagnée de Murray et d’un gardien de prison vont tenter de le sortir de là.
Je ne sais pas trop comment quelqu’un a pu penser que ce serait une bonne idée de les laisser mariner là pendant toute la saison mais j’ai eu l’impression d’une sous-intrigue complètement déconnectée des autres et surtout parfaitement inintéressante.

stranger 4 (1)

Pendant ce temps, Joyce a laissé ses trois gamins et Argyle, le pote défoncé de Jonathan, accueillir Mike en visite pendant les vacances scolaires.
Il apparait très vite qu’il y a un triangle amoureux inconscient entre les adolescents et j’ai beaucoup aimé les tentatives de Will d’exprimer ses sentiments, tout comme celles de Jonathan d’apporter du soutien à son frère.

stranger-things-photo-1438743

Mais pour le reste, il s’agit de suivre le road trip des quatre garçons qui cherchent à retrouver Eleven, kidnappée par l’armée/son ancien père/un laboratoire secret (faites votre choix) et qui tente de retrouver la mémoire en même temps que ses pouvoirs.
Si la partie avec les garçons est plutôt bof (et l’armée assez incompétente pour ne pas réussir à retrouver un camion avec une pizza géante sur le toit), j’ai plutôt apprécié les passages entre Eleven et le plus ancien des cobayes de son père. Il est interprété par Jamie Campbell Bower qui est absolument délicieux et j’ai bien aimé tout son parcours, jusqu’à un excellent épisode où tous les liens se font.

Strangers (2)

Petit aparté d’ailleurs pour grogner très fort contre Netflix, puisque je me suis fait spoiler absolument tous les rebondissements de cette saison et que du coup je n’ai eu aucune surprise, que ce soit sur Vecna, ou sur Eddie et que j’ai trouvé ça d’une nullité absolue.

Pendant ce temps, à Hawkins, rien ne va plus.
Vecna, un monstre venu de l’underground, est en train de tuer joyeusement des adolescents et sa prochaine victime semble être Max traumatisée assez justement par la mort de son frère, alors que la police et les basketteurs locaux sont persuadés que le coupable est Eddie, parce qu’il est à la tête de l’Hellfire Club et organise des jeux de rôle.

stranger 4 (5)

Eddie est un très bon nouveau personnage, attachant assez vite, et Max est parfaite. Je trouve qu’à tous les deux (trois si on inclut Dustin), ils tiennent la saison à bout de bras et j’ai beaucoup aimé la façon dont la musique vient sauver la jeune fille. C’est une jolie métaphore pour dire que la musique (ou tout autre chose qu’on aime) peut nous sauver, et c’est un beau message, qui fonctionne bien.

stranger s 4

Dans l’ensemble, la saison est quand même fort longue pour ce qu’elle veut nous raconter. Ce n’est pas aidé par des épisodes qui sont interminables et bien plus longs que ce que je supporte habituellement pour un film.
La séparation en groupes est en plus un des gros points faibles de la série depuis ses débuts et ça m’agace beaucoup, tout comme le fait d’introduire des personnages sympathiques juste pour qu’ils meurent sans qu’on ne touche au groupe principal.
Mais l’ensemble est tout de même plutôt agréable et je suis contente d’avoir enfin une réponse à ce qu’est vraiment l’upside down et à tous les mystères sur sa création et ce qu’il renferme.
Cette saison permet de laisser moins de place au hasard et de mieux expliquer pourquoi Hawkins est la cible de tous ces malheurs qui s’abattent sur elle depuis des années.
Et c’est loin d’en être la fin.

Srangers

8 réflexions sur “Stranger Things – Saison 4

  1. Bien d’accord avec toi, c’était bien trop long pour ce que ça devait raconter et la partie sur les adultes n’était pas la plus intéressante.
    Même si j’ai aimé l’hommage aux films de monstres et d’ado des années 80, je préférais l’horreur suggérée des débuts.
    En revanche, je suis fan de la place de la musique cette saison !

    J’aime

  2. Ca y est je viens de finir…et meme l’episode de 2h22, je l’ai vu d’un seul coup…il est vrai que certains passages auraient pu etre enleves (surtout dans ce dernier episode)….le personnage du basketteur en chef je l’ai trouve trop extreme….mais en fin de compte, je me suis avalee la serie lala….de facon satisfaisante….et j’ai bien aime le gardien russe…lol….mais je pensais que c’etait la derniere saison !
    bon lala la semaine prochaine c’est sandtruc…lol

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s