Kowloon Generic Romance – Tome 5

kowloon-generic-romance-tome-5-4987314

Reiko continue de se poser des questions sur son passé. La lumière de la lune l’empêche de trouver le moindre fragment de Reiko B… Ce que l’on voie, est-ce toujours la vérité ? Quelques secousses font trembler Kowloon, les choses changent et de nouveaux mystères apparaissent.

Barre-de-séparation

Quelques fois, je n’arrive pas vraiment à savoir pourquoi j’aime tant une lecture.
C’est un peu le cas pour ce tome qui, dans le fond, ne fait pas vraiment avancer l’intrigue générale. On ne sait toujours pas ce qu’est vraiment Generic Terra, les recherches de la famille Hebumina sont toujours autant mystérieuses, Reiko ne progresse pas dans ses recherches pour mieux connaitre l’autre Reiko et Kudô se morfond toujours un peu.
C’est le passé de Yômei qui nous est dévoilé, assez indirectement, mais c’est surtout la relation entre Guen et Miyuki qui bouge beaucoup.
Ca pousse à une étrange émotion, une impression d’être en constant décalage et de ne pas savoir où se situer temporellement, alors que les thèmes qui émergent sont intemporels, avec beaucoup de réflexions sur la personnalité et le poids du passé sur ce que nous sommes, cette quête d’un idéal de nous-mêmes.

Je trouve que le dessin de la mangaka, avec ses angles très pointus et un trait un peu old school participe constamment à nous perdre et que c’est tout à fait volontaire.

Pourtant, une fois ce tome fini, j’ai eu l’impression qu’on avait avancé, qu’on connaissait mieux les personnages et qu’on cerne cette ville, cette étrange attraction qu’elle exerce sur tout le monde, même sur Guen, malgré les failles quelle présente.
Et alors qu’on se dit qu’on commence enfin à comprendre la situation, la toute dernière image de ce tome m’a complètement retourné l’esprit.

Kowloon Generic Romance – Tome 5
Jun Mayuzuki
Big Kana

Publicité

2 réflexions sur “Kowloon Generic Romance – Tome 5

  1. Je vois un peu ce que tu veux dire même si j’ai eu l’impression qu’on nous donnait des indices avec ces trifouillages temporels et le rapport à l’extérieur avec Gwen et son chéri.
    Mais c’est toujours hyper mystérieux et j’adore, même si oui Kudo a la bouderie un peu trop facile et longue xD

    Aimé par 1 personne

    • Le tome 4 m’avait un tout petit peu moins accroché mais j’ai l’impression qu’il faudrait que je le relise parce qu’il y a beaucoup de sous entendus qui avaient été faits sur le trifouillage temporel et qui m’étaient passés complètement au dessus.
      Autant dire que là je me suis pris le final en pleine tête sans le voir venir 😀

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s