Le temps des ombres – Tome 1 : La revanche de la perfide Albion

jonathan

Début du XVe siècle, en pleine guerre de Cent Ans, le Royaume de France, incapable de résister à l’invasion anglaise, est au bord de l’implosion. Sur ces terres en proie à la violence et abandonnées aux pillards et aux mercenaires, Kalas, fils adoptif d’un herboriste d’une cité proche de Calais, fait la rencontre de Bertrame, un mystérieux érudit qui l’initie à la Miasmatique, exigeante maîtrise des essences de la nature dotant celui qui la domine de puissantes capacités, ainsi que d’Éléonore, sa fille, redoutable combattante. Alors que les troupes du roi anglais Henri V poussent toujours plus loin leur conquête de la France, les trois compagnons vont rapidement être emportés au cœur des intrigues de ce conflit séculaire. De leurs choix dépendra le sort du Royaume de France et de la Chrétienté.

Barre-de-séparation

Ce n’est pas un grand mystère quand on sait à quel point j’adore Jean-Laurent del Socorro, mais j’aime la fantasy historique.
Un peu comme pour cet auteur, Jonathan Cajet se base sur des faits historiques très précis et y instille un brin de fantastique pour taper exactement dans mon genre de prédilection.

On est en pleine guerre de Cent Ans. La France est traversée par des incursions anglaises qui lui font le plus grand mal et le faible roi Charles VI est bien incapable de s’opposer à quoi que ce soit.
C’est dans ce contexte que le village de Kalas subit une attaque dont il est le seul rescapé seulement parce qu’il était se promener avec Beltrame, l’ermite du coin, qui comprend vite que le jeune homme est, comme lui, capable d’utiliser le Miasme. En compagnie d’Éléonore, la fille de Beltrame, ils partent sur les routes.

Tous les trois vont se former, les deux jeunes vont grandir et apprendre à utiliser leurs pouvoirs et, à travers les rencontres qu’ils font et les lieux visités, on vit avec eux l’Histoire qui avance, les villes qui tombent, les rares experts en Miasme qui succombent aux trahisons et puis le choix qui doit être fait entre un roi qui abandonne son pays et un prince qui décide de résister.

Je ne connais à peu près rien à cette période historique, j’ai donc découvert avec beaucoup d’intérêt Azincourt, les guerres de pouvoirs entre Armagnacs et Bourguignons, la prise des villes, le tout en suivant un trio de très sympathiques personnages, Beltrame en tête, pour qui j’ai eu un coup de cœur, jusqu’au mystère qui grandit autour de Kalas et qui promet beaucoup pour la suite.

Ce n’est pas un roman parfait (les parenthèses au beau milieu des dialogues …), mais c’est bien écrit, intéressant, avec des rebondissements surprenants qui donnent envie de s’impliquer dans le récit et d’avoir déjà le tome suivant sous la main pour savoir comment cette histoire va bien pouvoir se terminer.

Le temps des ombres – Tome 1 : La revanche de la perfide Albion
Jonathan Cajet
Le Lys bleu

Publicité

2 réflexions sur “Le temps des ombres – Tome 1 : La revanche de la perfide Albion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s