Don’t call it mystery – Tome 4

Don_t_call_it_Mystery_4_noeve

Alors que la traditionnelle compétition pour l’héritage de la famille Kariatsumari a pris d’énormes proportions, la silhouette de celui qui tire les ficelles commence à se dégager…
Shioji et ses cousins découvrent aussi quelles étaient les véritables intentions de leurs parents. Et l’aventure d’Hiroshima est à peine terminée qu’en commence une autre !

Barre-de-séparation

On nous avait laissé avec une intrigue en cours lors de la fin du tome précédent et autant dire que plusieurs mois après, je n’avais plus grand souvenir d’où on s’était arrêté dans cette histoire d’héritage et de famille maudite qui reproduisait le même schéma, génération après génération.
C’est un peu dommage mais je suis donc passée à côté du début de ce tome, heureusement fort court avant que Totonô ne retourne chez lui, où de nouvelles aventures vont venir à sa rencontre.

Coupant un peu avec le rythme qu’on avait jusque là, c’est à des enquêtes plutôt courtes qu’on va avoir droit, que ce soit pour résoudre le mystère d’un poseur de bombes qui a perdu la mémoire ou d’un ancien policier hospitalisé aux côtés de Totonô.
C’est assez déconcertant au premier abord mais c’est tout aussi agréable et un peu de changement fait du bien. J’ai beaucoup aimé d’ailleurs cet enchainement rapide de courtes énigmes qui donnent l’impression de sauter un peu du coq à l’âne mais qui permettent encore à notre personnage principal de briller, que ce soit par sa capacité de déduction que par sa faculté à comprendre les personnalités qu’il a devant lui et leur manière de réfléchir. Ses réflexions sur la culture japonaise sont toujours très pertinentes et son côté décalé permet de bien mettre en évidence tout ce qui peut aller mal dans une société où les victimes sont dévalorisées et où montrer sa faiblesse est une erreur pour beaucoup.

J’aime aussi énormément que quelqu’un donne l’impression d’agir dans l’ombre pour guider les pas de Totonô. Celui-ci semble persuadé qu’il s’agit de Garo et j’ai très envie de le croire aussi mais je me pose de plus en plus de questions sur cette énigme là.

Don’t call it mystery – Tome 4
Yumi Tamura
Noeve

2 réflexions sur “Don’t call it mystery – Tome 4

  1. Je comprends aussi ta gêne surtout avec la coupure assez longue entre les 2 tomes mais comme toi, j’ai apprécié le changement de rythme, surtout qu’on retrouve quand-même toujours le discours engagé de l’autrice. Alors c’est parfait ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s