Doctor Strange in the Multiverse of madness

strange

Voyagez dans l’inconnu avec Doctor Strange, qui avec l’aide d’anciens et de nouveaux alliés mystiques, traverse les réalités hallucinantes et dangereuses du multivers pour affronter un nouvel adversaire mystérieux.

FSG4Mv2WUAA9UQb

Clap-board-and-Film-Reel-Vectors

Il y a certains films pour lesquels j’ai toujours le plus grand mal à écrire mes critiques et les Doctor Strange font partis de ceux-ci.
Pourtant, on pourrait se dire que faire partie du MCU, une grande machine bien rodée, me faciliterait les choses mais, avec Sam Raimi aux manettes, on est dans quelque chose qui, bien que calibré comme il faut, sort un peu de l’ordinaire.

Petite mention préalable, contrairement à ce que beaucoup de gens vont vous dire, il n’y a pas besoin d’avoir vu un nombre faramineux d’éléments de la franchise pour comprendre ce Multiverse of Madness.
Le premier volet de Doctor Strange est un passage obligé mais sinon, si je vous recommande le visionnage préalable de WandaVision (et encore, je connais quelqu’un qui a très bien compris le film sans cela), ni la série What if … ?, ni le dernier Spider-Man, ni même Infinity War ou Endgame ne me semblent indispensables.

Strange-6

Multiverse of Madness, c’est un film qui aurait pu partir un peu n’importe où mais qui fait le choix d’apporter le multivers chez nous, avec une jeune fille, America Chavez, venue d’une autre réalité, et sur laquelle Wanda, traumatisée par la disparition de ses enfants, va vouloir mettre la main pour lui voler ses pouvoirs lui permettant de passer d’une dimension à l’autre.

Notre Steven Strange, qui n’a rien d’autre à faire et qui cherche à se changer les idées suite au mariage de Christine, va lui venir en aide et ils vont d’enfuir à travers les univers.

Comme mentionné plus haut, ce film est réalisé par Sam Raimi et ça se sent. On est loin d’une aventure tout public et si on n’est pas dans un film d’horreur, j’ai trouvé certains moments particulièrement choquants.

FSLpidmXIAAjeZz

Pour le reste, on est dans une aventure fort agréable, aux multiples rebondissements. J’ai par moment été un peu agacée par des personnages qui parlent beaucoup trop au lieu d’agir mais la rencontre de notre Strange avec celui d’un autre univers est particulièrement réussie et il est d’ailleurs à noter que tous les combats sont particulièrement lisibles et ingénieux.

Strange-1

America est une jeune fille plutôt chouette, qui ne prend pas trop la tête et qui est cohérente dans le fait qu’elle n’arrive pas à se servir correctement de ses pouvoirs.
Et puis il y a bien entendu Wanda. Contrairement à ce que j’ai pu lire ailleurs, pour ma part je ne lui trouve pas vraiment de circonstances atténuantes. C’est une méchante, prête à tout pour aller dans un autre univers, quitte à tuer une autre elle pour prendre sa place auprès d’enfants qui ne sont pas les siens.

Son parcours et sa douleur sont vraiment poignants, même si la conclusion est en fait d’une simplicité enfantine parce qu’il suffit qu’elle réfléchisse environ deux minutes aux conséquences de ces actes, ce qu’elle aurait pu faire depuis le début.

FSLphFoWQAE3o77

Le fait que Strange soit un de mes personnages préférés n’y est sans doute pas pour rien, mais si le film n’était pas du tout ce que je m’attendais à voir, il a tout de même réussir à beaucoup me plaire.

7 réflexions sur “Doctor Strange in the Multiverse of madness

    • Tu vas peut-être manquer quelques clins d’œil mais à part le premier Strange bien sur y a rien de vraiment indispensable.
      C’est surement mieux d’avoir vu WandaVision mais sa situation est quand même bien résumée au début.

      Aimé par 1 personne

  1. C’est quand même mieux d’avoir vu WandaVision pour mieux comprendre le comportement de Wanda. Personnellement, c’est un personnage qui me touche et m’a touchée dans ce Doctor Strange, même si, effectivement, ses méthodes étaient plus que condamnables. Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé le film, j’ai aimé la petite nouvelle, les caméos célèbres auxquels je ne m’attendais pas du tout, j’ai apprécié l’évolution de Strange également et surtout j’adore Wong, toujours impeccable. Bref, un très bon Strange qui ouvre la porte à un 3e film qui me fait saliver d’avance 🙂 Ah et je pense que bien d’avoir vu What If.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s