Nowhere Boys – Saison 1

1524

Lors d’une sortie découverte avec le lycée, quatre lycéens se perdent en forêt et passent la nuit dans les bois. Lorsqu’ils rentrent enfin chez eux, le lendemain, leur famille ne les reconnaît plus. Que s’est-il passé dans cette forêt, cette nuit-là ? Entre incompréhension et stupeur, les quatre lycéens décident de mener leur propre enquête.

4701040

Nowhere Boys fait partie de ces séries rajoutées au fil de l’eau dans une liste de choses à regarder relativement sans fin et qui y restent généralement des années.
Il y a quelques temps, j’y ai repensé grâce à Niko mais je ne suis pas allée plus loin plus loin que le pilote, jusqu’à ce que je me dise que ce petit format de 20 minutes était quand même plutôt cool et qu’il était temps que j’avance.

La série est australienne, elle n’est pas très ancienne mais elle a des effets spéciaux dignes d’un Teen Wolf des premières années. Elle donne l’impression d’être complètement fauchée mais elle est surtout très sympathique et fonctionne bien sur l’opposition entre ses quatre personnages principaux.

4701037

En effet, Felix, Andy, Sam et Jake sont quatre lycéens loin d’être copains qui, à l’occasion d’une sortie scolaire, se trouvent éloignés du reste de leur camarades et se réveillent dans un monde parallèle où ils n’ont jamais existé.
Ils vont donc devoir comprendre ce qu’ils font là, comment ils y ont atterri, pourquoi ils sont poursuivis par un démon, pourquoi leurs mères font des malaises en leur présence et quelle aide peut leur apporter Phoebe, la gérante du magasin de magie de la ville.
Et encore, ce ne sont que quelques unes des questions qui se posent à eux et qui vont bien occuper l’intégralité de cette première saison où les garçons vont devoir faire face à une attaque d’abeilles, à une invasion de leur lycée par des chiens, au fait qu’ils doivent dormir dans un cabanon en mourant de faim mais surtout aux conséquences de leur non-naissance qui a bouleversé leurs familles et leur entourage.

4691541.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

On peut parfois avoir l’impression que les choses font du surplace, les relations entre les personnages avancent quelques fois dans un sens avant de repartir en arrière, mais au moins ils communiquent pas trop mal entre eux et la magie qui s’insinuent peu à peu en montrant qu’ils représentent chacun un élément est assez fun à voir.

nowhere-boy (3)

On n’est pas dans de la grande série et je ne sais pas si c’est complètement assumé ou s’il s’agit tout simplement d’un manque de budget, les personnages sont caricaturaux, les adultes sont tous des inconscients, mais l’ensemble est vraiment plein de fraicheur et ne se prend pas du tout la tête.
Il y a beaucoup d’insouciance, qui correspond parfaitement à l’âge des personnages, mais ça réussit à être également grave quand le contexte le demande et ça en fait du coup une série assez agréable à regarder malgré tous ses défauts.

8 réflexions sur “Nowhere Boys – Saison 1

  1. Je suis content de voir que tu as apprécié la série.
    Nowhere Boys a ses défauts mais elle n’essaye pas d’être plus que ce qu’elle est (une petite série fantastique un peu cheap fonctionnant sur la sympathie qu’on éprouve pour les persos) et elle ne prend pas non plus son public pour des imbéciles.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s