The Expanse – Saison 6

Expense

Holden et l’équipage du Rocinante combattent aux côtés de la Flotte Combinée de la Terre et Mars pour protéger les planètes intérieures de la campagne dévastatrice de Marco Inaros et de sa Flotte Libre. Dans le même temps, sur une planète au-delà des Anneaux, une nouvelle puissance se révèle.

The-Expanse-Saison-6-Poster

Pour cette dernière virée dans l’univers de The Expanse, Amazon nous a offert une saison très resserrée, avec seulement 6 épisodes qui convergeaient vers un but ultime, la fin de la guerre contre Marco Inaros.

the-expanse-s6e3-inaros-700x336

Il y a bien eu quelques péripéties annexes, des clins d’œil à certains personnages avec une apparition éclair d’Anna Volovodov, Pax qui vient lancer une idée concernant la proto-molécule, ou des prologues étranges concernant des phénomènes se passant sur Laconia et mettant en avant l’Amiral Duarte et les fuyards martiens mais, à mon sens il était clair dès le départ que l’essentiel se trouvait dans cette opposition contre Marco. C’est sans doute pour cela que, contrairement à beaucoup je n’ai pas été déçue par le fait que des arcs restent ouverts.

Expanse-6x3-Prax

Mais revenons donc à cette lutte entre la Flotte libre, les Nations-Unies et les Martiens non renégats qui permet à chacun de se mettre un peu en valeur.
On a des combats spatiaux, un équipage qui tâtonne depuis la disparition d’Alex, Peach qui tente de trouver sa place, un couple qui se cherche dans sa relation et Holden qui bien entendu fait un peu n’importe quoi.

Screen-Shot-2021-12-24-at-9.46.16-AM

Le personnage a terriblement maigri et il semble porter sur son dos toutes les difficultés qu’il a pu traverser. Malgré tout, il reste vaillamment le capitaine de ce vaisseau et son équipage peut être fier de sa décision finale.

Everybody on this ship has something they regret. Including Amos, I think.

Mais cette saison, c’est celle des Belters et sans eux rien n’est possible. A la tête de la Flotte libre, Marco est un génie tactique (au contraire de son fils auquel je n’ai à aucun moment réussi à accrocher) et s’il ne se laissait pas parfois trop embarquer par ses émotions, ça fait bien longtemps qu’il aurait pu remporter la victoire et filer vers l’Anneau qui est son véritable but depuis qu’il a conquis la Station Medina, quitte à laisser tomber Cérès.

the-expanse-s6-drummer

Il faut donc faire ce qui aurait du être fait depuis longtemps, accepter de tendre la main aux Belters et faire appel à Camina Drummer.
Camina qui a peu à peu perdu toute la petite famille qu’elle s’était construite autour d’elle et c’est très moche de voir que les derniers membres de son équipage la quitte et qu’elle se retrouve seule.
Mais Camina est une Belter, une battante de l’espace et ce personnage est absolument fabuleux, jusqu’à cette rencontre que je n’attendais plus.

271734025_4658614384194203_1968743272148081023_n

C’est au terme d’une saison parfaitement maitrisée que The Expanse tire sa révérence. Les pistes lancées et non refermées peuvent permettre de revenir plus tard pour étendre encore l’intrigue mais l’équipage du Rocinante est allé au bout de son parcours et j’aime à penser que les univers continuent à vivre une fois que les séries s’achèvent.
Alors certes, je n’aurai pas été contre passer encore quelques épisodes, voire quelques saisons à suivre cette série, mais je sais qu’il me reste encore énormément de tomes à lire pour continuer mon exploration de ce monde.

medium-clean (1)

9 réflexions sur “The Expanse – Saison 6

  1. Aaah cette poignée de mains entre Avasarala et Drummer aura fait ma saison ! 🙂 Je n’ai pas grand chose à rajouter à tout ce que tu dis, sauf que moi j’ai toujours bien aimé Holden, ce n’était pas le personnage le plus dynamique qui soit mais j’ai toujours apprécié sa droiture et son calme. Et son coup à la fin est quand même savoureux 🙂 Et s’il y a une chose sur laquelle tout le monde est d’accord c’est que Filip est un grand con. Cette saison, j’ai beaucoup aimé les petits segments en début d’épisodes, j’aurais bien aimé en savoir davantage. Et j’aurais bien aimé revoir Miller une dernière fois, ça n’aurait eu aucun sens mais j’aurais bien vu Holden le « voir », en guise de clin d’oeil. En tout cas, je regretterai cette série et ses personnages féminins fabuleux. Maintenant, je vais m’atteler à lire les livres. Je vais d’ailleurs lire le tome 1 le mois prochain.

    Aimé par 1 personne

    • Droit, calme mais un peu sans aspérités en fait. Ce qui n’est pas bien grave dans la vie, mais pour un personnage de série je trouve qu’il lui manquait un petit quelque chose pour accrocher avec lui. Heureusement il y avait plein d’autres personnages du coup c’était facile de s’attacher à d’autres 🙂
      Miller m’a manqué aussi, c’est vraiment lui que je retiens de cette série ce qui est foufou alors que le personnage en tant que tel a disparu en milieu de saison 2 !
      J’ai lu le premier tome il y a un petit moment et je l’avais trouvé très agréable, j’espère qu’il te plaira aussi 🙂

      J’aime

  2. J’ai fini avec un goût de pas-assez, sans doute parce que je m’intéressais plus à la protomolécule qu’à Marco, mais ça reste sans doute l’une des séries de SF les plus réussies de ces dernières années (même si j’ai eu envie de coller quelques baffes à Holden en chemin 🤣)

    Aimé par 1 personne

    • J’aimais beaucoup la proto-molécule aussi mais à mon sens c’était évident qu’on allait s’arrêter sur les aventures du Rocinante et que ça n’irait pas plus loin, du coup j’ai évité les déceptions de ce côté là 😀

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s