La Maison au milieu de la Mer céruléenne

couv37947079

Linus Baker mène une vie tranquille et solitaire. À quarante ans, il vit dans une petite maison avec un chat caractériel et ses vieux disques. En tant qu’agent du Ministère de la Jeunesse Magique, il doit s’assurer du bien-être des enfants dans les orphelinats supervisés par le gouvernement.
Mais lorsqu’il est convoqué de manière inattendue par les Cadres Extrêmement Supérieurs, il se voit confier une mission curieuse et hautement secrète : se rendre sur l’île de Marsyas dans un foyer où résident six dangereux pensionnaires.
Obligé de mettre ses craintes de côté afin de rédiger un rapport objectif sur l’établissement, Linus va vite comprendre que les enfants ne sont pas le seul secret que renferme l’île. Il devra également réussir à cerner le charmant et énigmatique directeur des lieux, Arthur Parnassus, qui fera tout pour défendre ses protégés.
À mesure qu’il découvre d’incroyables secrets et qu’il se rapproche d’Arthur, Linus va se retrouver confronté au plus difficile des choix : faire son devoir ou écouter son cœur.

Barre-de-séparation

Quand j’ai publié mon billet sur Le cœur de foudre, lu au milieu de mes vacances d’été, j’avais écrit que j’aime bien TJ Klune, mais que j’ai tendance à espacer mes lectures de cet auteur car il est épuisant, avec souvent des personnages qui parlent sans arrêt.
Et pourtant, j’ai été très tentée quand ce nouveau titre est sorti et que j’ai vu toute la hype qu’il souvenait et qui m’a surprise (tout comme ça a du surprendre l’auteur d’avoir soudainement autant de réussite alors qu’une bonne trentaine de ses livres ont déjà été traduits en français).

Mais revenons plutôt à ce livre qui prend place dans un univers un tout petit peu différent du notre puisque les créatures surnaturelles existent. Elles sont surveillées et encadrées, notamment pour les plus jeunes d’entre elles qui sont regroupées dans des orphelinats, gérés par le Ministère de la Jeunesse magique.
Linus Baker est quant à lui un employé de bureau tout à fait standard, qui aime le travail bien fait, suivre les règles, ses tournesols, sa chatte et qui effectue des contrôles dans les orphelinats, jusqu’à ce qu’il soit envoyé dans l’un d’entre eux, situé au bout du monde, sur une île. Dirigé par Arthur Parnassus, il accueille des enfants très spéciaux qui vont charmer un Linus qui n’attendait que ça pour que sa vie bouge enfin.

TJ Klune fait le choix de camper des personnages très forts, très caractérisés. Comme à son habitude, il les fait parler, énormément, mais j’ai quand même trouvé que c’était assez équilibré parce qu’on suit Linus qui intériorise beaucoup. J’ai adoré ce personnage qui sort des sentiers battus de ceux qu’on croise souvent. En surpoids et dans la quarantaine, il a un amour immodéré du règlement mais surtout des enfants qu’il protège à tout prix et c’est rassurant de voir qu’on peut changer à tout âge.
Le directeur et son assistante sont eux aussi bien campés. Et il y a évidemment les enfants, dont je ne vous parle pas plus pour garder la surprise mais qui sont juste la représentation de l’amour.

Je suis du papier. Fin et fragile.

Le respect et l’amour. De chacun, sous toutes ses formes.
C’est ce qui transparait dans ce roman un brin magique qui emporte facilement le lecteur sur cette île.
Je ne sais pas trop pourquoi ce livre a eu plus de succès que les précédents (même si c’est possible que ce soit dû au changement de maison d’édition), mais j’espère qu’il donnera envie à d’autres lecteurs de découvrir les autres ouvrages écrits par TJ Klune.

La Maison au milieu de la Mer céruléenne
TJ Klune
De Saxus 

2 réflexions sur “La Maison au milieu de la Mer céruléenne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s