Doctor Who – New Year Special : Eve of the Daleks

doctor-who-eve-of-the-daleks

Le réveillon du nouvel an. Sarah travaille – encore. Nick est son seul client – encore. Comme d’habitude, comme d’habitude. Sauf que cette année, leur compte à rebours jusqu’à minuit sera le plus étrange et le plus mortel qu’ils aient jamais connu. Pourquoi un bourreau Dalek s’en prend-il à ces deux personnes, à cet endroit, cette nuit-là ? Pourquoi doivent-ils vivre à nouveau les mêmes moments ? Le Docteur, Yaz et Dan pourront-ils les sauver et survivre jusqu’à la nouvelle année ?

eve-of-the-daleks-e1639416948226

Alors que je disais dans mon bilan de la saison 13 que j’avais hate de voir revenir la série pour savoir comment la transition entre les deux showrunners allait être faite et comment tout le désordre laissé en plan par le Flux allait être réglé, j’ai en fait complètement oublié que le premier des épisodes spéciaux était diffusé aussi vite, pour un traditionnel épisode du Nouvel An.
Bon, dans le fond, aucun impact ou presque de la situation actuelle de l’univers puisque l’histoire du Flux est expédiée en une réplique, laissant plutôt la place à un scénario de boucle temporelle dans un garde meuble isolé de l’extérieur et pris d’assaut par un dalek, ce qui permet de limiter le nombre d’acteurs et le budget sur les décors.

Nos cinq personnages meurent, ressuscitent, font des plans qui ratent et parlent beaucoup, dans une boucle qui se rétrécie petit à petit et dans laquelle les daleks apprennent rapidement de leurs erreurs pour revenir encore plus forts.

doctor-who-eve-of-the-daleks-photo-1411123

Ca ne manque pas d’humour, d’un brin d’émotions aussi quand Dan explique à Yaz qu’il a très bien compris qu’elle est amoureuse de la Docteur. J’ai moins apprécié qu’il le dise lui même à Thirteen mais j’ai surtout l’impression que cet épisode n’aura pas de grandes conséquences sur la suite de l’aventure.
Les deux invités, Sarah et Nick, réussissent à tirer leur épingle du jeu en étant parfois insupportables mais dans le fond assez attachants, et on n’apprend toujours autant rien sur Dan.

23776501-high--scaled

C’est un épisode tout à fait dispensable, sans aucun doute. Mais il est efficace, il fait très bien son travail, et moi, les boucles temporelles, j’aime bien ça.

4 réflexions sur “Doctor Who – New Year Special : Eve of the Daleks

  1. J’ai trouvé que c’était un chouette épisode de début d’année. Bon, comme toi, j’aime les boucles temporelles donc j’étais un peu biaisée en commençant l’épisode mais j’ai beaucoup aimé ce que j’ai vu. J’ai bien aimé Nick et Sarah, j’aime beaucoup l’actrice qui jouait cette dernière (me rappelle plus son nom) et le personnage de Nick était sympa, il ferait un bon compagnon ! Le seul hic dans l’épisode, c’est effectivement que ce soit Dan qui ait parlé des sentiments de Yaz à Thirteen.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s