A comme Association – Tome 1 : La Pâle lumière des ténèbres

couv64550250

Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Bon, mais depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l’adresse ultra secrète de L’Association. L’organisation a repéré chez lui certaines aptitudes pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Et les stages de L’Association ne se passent pas vraiment autour de la photocopieuse! Armé d’une bombe lacrymogène au jus d’ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue.

Barre-de-séparation

Ca fait très longtemps que j’avais envie de découvrir cette saga de livre jeunesse et je me suis enfin lancée sur un coup de tête.
Un peu comme pour Les chevaliers de la Raclette, chaque livre est écrit par un seul auteur, mais ils sont deux derrière le concept. Ce premier a été écrit par Erik L’Homme, tout comme le troisième et à partir du cinquième, puisque le deuxième et le quatrième sont de la plume de Pierre Bottero qui est décédé avant le début de la publication.

Pour en revenir à celui-ci plus précisément, on fait la connaissance de Jasper, un jeune homme assez solitaire et isolé dans sa grande maison où le laissent souvent seul ses parents.
Il ne s’ennuie pas pour autant puisque, outre son groupe dans lequel il joue de la cornemuse, il est aussi agent stagiaire de l’Association, une organisation chargée de maintenir l’harmonie entre les Normaux et les Anormaux, par tous les moyens possibles.
Jasper a pour lui, en plus d’être malin, d’être aussi un brin magicien, ce qui tombe à pic quand il se retrouve au milieu d’une intrigue bizarroïde dans laquelle il retrouve des vampires drogués.

Bon, si Jasper est présenté comme un personnage qui compense son absence de force physique par ses capacités intellectuelles, autant dire que moi je l’ai trouvé particulièrement benêt.
Il passe son temps à oublier tout : sa mission, son questionnaire, son collier protecteur, le fait qu’il a quelque chose de très puissant dans ses poches, sa capacité à faire de la magie, …
Heureusement qu’à côté de ça il est plutôt sympathique.

On n’est pas devant le livre du siècle, il y a certes beaucoup d’humour mais par moment j’ai eu l’impression que l’auteur en faisait presque trop à ce niveau là et la tendance du héros à s’auto-apitoyer sur lui-même est parfois un brin lourde.
Mais c’est bien rattrapé par le fait que c’est bourré de références sympathiques et que la magie de Jasper est vraiment chouette à voir et s’active avec du quenya.

C’est un tout petit tome d’introduction, il se lit donc très facilement. Et malgré mes quelques réticences, il m’a quand même donné envie de découvrir la suite qui devrait être du point de vue de Ombe, la collègue de Jasper.

A comme Association – Tome 1 : La Pâle lumière des ténèbres
Eric L’Homme
Folio Junior

5 réflexions sur “A comme Association – Tome 1 : La Pâle lumière des ténèbres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s