Bilan Séries – Octobre 2021

coollogo_com-14276547

Coucou à tous !

Comme chaque début de mois on se retrouve pour faire un bilan des saisons que j’ai terminées au cours du mois précédent.
Un mois d’Octobre bien compliqué au niveau des séries, j’ai eu beaucoup de week-ends occupés et je n’ai pas du tout réussie à me rééquilibrer sur les semaines où je me suis bien souvent trainée sans réussir à me motiver. Mais je voulais tout de même finir quelques saisons et les voilà !

En avant !

Evil – Saison 2

Evil key art
CR: Paramount+

J’attendais assez impatiemment l’arrivée de cette deuxième saison tant la première avait été une grande réussite, sachant parfaitement utiliser ses personnages et son thème.
C’est donc avec grand plaisir que je me suis lancée dedans et j’en ressors avec un sentiment de frustration.
Les thèmes sont toujours aussi bons, on navigue bien entre la réalité et le fantastique, les personnages réussissent à être attachants tout en étant loin d’être parfaits et certains épisodes sont assez glaçants.
Pourtant, à mon gout, la saison a eu un peu trop tendance à partir dans tous les sens sans rien clôturer, que ce qoient les intrigues de la semaine qui se terminent bien souvent de façon très ouvertes, mais aussi la plupart des intrigues de la saison qui restent encore très floues.
Reste qu’il y a tout de même bien plus de positif que de négatif à tirer de cette série, notamment une certaine imagination qui rend certains épisodes absolument déments, et je suis complètement ravie de savoir qu’on la retrouvera l’année prochaine.

Only murders in the building – Saison 1

only murders

Trois inconnus, obsédés par les affaires criminelles, se retrouvent liés à un meurtre dans la vie réelle et décident de résoudre le cas…

Je suis tombée un petit peu par hasard sur cette série et je me suis régalée de bout en bout. En partant d’une idée toute simple, avec un trio d’habitants d’un immeuble, n’ayant rien en commun, qui enquête sur le meurtre d’un des locataires, on arrive à avoir quelque chose de frais, de très fun et en même temps on s’attache à des personnages totalement saugrenus.
Tout est impeccable, que ce soient les acteurs qui sont remarquables (Selena Gomez, Steve Martin et Martin Short au top), l’intrigue, le focus sur les podcasts, les nombreux rebondissements, l’humour mais aussi les moments plus graves, il y a un équilibre très réussi et je me suis beaucoup amusée. Là aussi c’est renouvelé pour une deuxième saison et j’espère que la série réussira à conserver son équilibre.

Star Wars Rebels –  Saison 3

Rebels_saison_3

Dans la lignée de la saison précédente, celle-ci m’aura semblée de nombreuses fois assez insignifiantes. Elle démarrait pourtant plutôt bien avec de gros bouleversements dans l’équipe, la division Phoenix ayant réussie à se trouver une base, Kanan est devenu aveugle, Ezra est à la limite de basculer dans l’obscurité à de nombreuses reprises et Kallus prend de l’importance en tant que Fulcrum.
Surtout il y a un nouveau méchant, fini les Inquisiteurs, voilà carrément Thrawn qui débarque. Un personnage épatant, très réfléchi, très stratège, qui calcule beaucoup. Et qui se laisse piétiner à de nombreuses reprises à mon plus grand désarroi.
Heureusement, au milieu d’épisodes plutôt anecdotiques, il y a quelques bonnes choses, comme le nouveau combat entre Dark Maul et Obi Wan Kenobi sur Tatooine, ou les quelques épisodes où Sabine retourne auprès des siens sur Mandalore.
Les autres membres de l’équipage n’évoluent que très peu mais j’espère que la destruction de la base secrète réussira à dynamiser un peu plus la série désormais.

DuckTales – Saison 1

2385

Nouvelles aventures de Picsou et de sa bande, composée de Donald Duck et ses neveux Riri, Fifi et Loulou.

Histoire de varier nos visionnages de dessins animés, nous nous sommes laissés tenter par DuckTales, qui m’avait été chaudement recommandé sur Twittter par des gens que j’aime bien. Je ne connaissais pas du tout la série d’origine mais celle-ci est très réussie.
Il y a bien quelques épisodes plus faibles que les autres, mais les gros arcs de la saison sont très bien gérés, que ce soit celui qui concerne Miss Tick, mais aussi celui autour de la mère des neveux. Je trouve que ça apporte une certaine profondeur d’avoir voulu développer cette notion de famille et ça fonctionne très bien.
Les épisodes d’aventures pures sont aussi très bons, je suis juste un peu plus sceptique sur ceux qui se déroulent en ville et qui m’intéressent moins. Mais c’est tout de même excellent de pouvoir croiser toutes ces figures connues de ma jeunesse, Gripsou, les Rapetouts, Géo Trouvetou, Goldie ou Gontran.

McDonald & Dodds – Saison 1

2396

A Bath, ville du comté de Somerset, au sud-ouest de l’Angleterre, l’ambitieuse enquêtrice Mcdonald fait équipe avec le très discret Dodds. Pour la première fois en dix ans, l’inspecteur tranquille se retrouve en première ligne et se découvre un talent caché pour déchiffrer les puzzles.

Petite série policière britannique sans grande ambition, je ne l’ai regardée que parce qu’elle était diffusée le dimanche soir (et qu’elle n’avait que deux épisodes pour cette première saison).
Il n’y a pas grand chose de particulier à dire dessus, le seul intérêt étant sur les deux personnages assez décalés, même si McDonald m’a particulièrement agacée, et sur le fait qu’il n’y a absolument aucune action, toutes les déductions étant basée sur la réflexion.
C’est donc une série tout à fait dispensable mais que j’ai regardé sans déplaisir.

Love, Death & Robots – Saison 2

love 2

Je n’avais pas été particulièrement marquée par la première saison et ce sera certainement aussi le cas pour cette deuxième qui use et abuse de l’animation en stop motion que personnellement je n’apprécie par particulièrement.
Les épisodes avec des thèmes très futuristes me sont également passés un petit peu au dessus, mais je retiens tout de même celui avec les baleines dans le futur, celui avec la police du futur qui tue des bébés, le sosie de Lovecraft dans son train et le géant sur la plage. Ca fait tout de même la moitié alors je n’ai pas de quoi vraiment me plaindre mais dans l’ensemble je trouve cette série assez futile, donnant l’impression d’être là pour lancer des idées et voir ce que les spectateurs apprécient ou pas.
Et si j’aime le format court, il est quand même parfois très compliqué de s’impliquer dans ce qui arrive aux personnages sur une durée aussi courte.

–  What If…? – Saison 1

what ij

Une série d’animation fascinante qui, en changeant des évènements clés des films de l’Univers cinématographique Marvel, ouvre une myriade de possibilités. « What If… ? » met en scène des personnages emblématiques du MCU, dont Peggy Carter, T’Challa, le Docteur Strange, Killmonger et Thor.

Voilà encore une nouvelle série sortie dans le MCU cette année, on les enchaine décidément.
Celle-ci est, au premier abord, bien plus anthologique que les trois précédentes, avec son Watcher comme seul point commun, chargé de nous introduire à des univers parallèles où un évènement a entrainé des modifications.
On commence très légèrement avec des épisodes très indépendants, qui plairont plus ou moins à chacun selon l’attachement porté aux personnages. Personnellement j’ai adoré celui autour de Doctor Strange et j’ai trouvé assez insignifiant d’autres, notamment celui avec les zombies ou celui avec le Thor benêt.
Vers la fin de la saison, on finit par basculer dans quelque chose de bien moins anecdotique puisque les évènements finissent par se croiser et on termine en apothéose avec une réunion de tous les personnages croisés afin de venir à bout d’une menace inte-univers.
Rien à redire au niveau du graphisme, on sent quand même que cette série risque d’être bien moins anecdotique que prévue au vu du thème des prochains films Marvel annoncés.

Ted Lasso – Saison 2

ted 2

L’équipe de Richmond était descendue en deuxième division l’année dernière mais tout le monde était restée pour tenter la remontée et je suis venue moi aussi avec beaucoup de plaisir suivre la suite de leurs aventures.
Le côté football en lui même est un peu mis de côté pour se concentrer sur les personnages qui vont énormément évoluer au cours de la saison. On a encore de très jolis épisodes (celui de Noël notamment) mais on souffre aussi beaucoup pour une série qui était tant feel good jusque là. Il y a notamment un très joli travail de fait sur le stress dans le sport, qui résonne particulièrement bien avec l’actualité mais la série est, en règle générale, en cohérence totale avec son époque.
La série sort un peu de son carcan de série forcément bienveillante pour montrer des personnages qui évoluent et, à ce titre, Nath, que j’ai profondément détesté, est très compréhensible.
C’est quand elle est sortie de son optimisme pour nous montrer les failles de chacun que la série a été la plus brillante. Tant pis si cela a été fait au détriment du football, moi j’ai trouvé que ça fonctionnait très bien.

Voilà donc pour ce mois d’Octobre, où j’ai aussi regardé la mini série Kastanjemanden, dont je vous ai parlé par ici.
On se retrouve début Décembre pour un bilan de mes séries visionnées en Novembre, bon mois à tous 🙂 .

8 réflexions sur “Bilan Séries – Octobre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s