Dune, Partie 1

dune

L’histoire de Paul Atreides, jeune homme aussi doué que brillant, voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s’il veut préserver l’avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l’univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l’humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

E_uGJgCXMAM6uYC

Clap-board-and-Film-Reel-Vectors

Attendu un petit peu comme un miracle, voici enfin arrivée sur nos écrans la première partie de l’adaptation de Dune dont on entend parler depuis de nombreuses années.
Avec Denis Villeneuve à la réalisation et une partie du scénario, un tournage gigantesque, un très beau casting et un budget qui a du être assez impressionnant, ce film a été repoussé à de nombreuses reprises mais le voilà enfin sur nos écrans et j’avais hâte de le voir.
Pour la petite histoire, je ne suis pas une inconditionnelle du livre. J’ai lu le premier tome il y a plusieurs années, j’ai vraiment bien aimé mais je suis loin d’être une puriste.
Et je trouve vraiment qu’il y a eu un très bon boulot de fait.

Le tout début sur Caladan est vraiment chouette. Cette planète verdoyante et gigantesque offre un beau décor pour planter la situation et je trouve qu’on nous pose vraiment très bien l’opposition entre les Atréides et les Harkonnen, l’Empire au milieu s’amusant à les monter les uns contre les autres pour en tirer profit.

E_bbkBUWUAsuckN

On nous explique aussi très bien le rôle de Paul dans le plan qui se joue, les Bene Gesserit, Jessica et la floppée de personnages secondaires.
Arrakis est aussi chouette avec cette ville sous bouclier et ce désert immense. Visuellement un sans faute, narrativement aussi.

E_1s65VVQAYYmZx

Reste qu’émotionnellement il m’a peut-être manqué un attachement aux personnages pour être vraiment touchée du gros drame qui arrive. On sent bien que toutes ces morts sont tragiques mais je n’étais pas assez impliquée avec eux, je ne les avais pas assez vu vivre pour être vraiment émue de leur disparition.
Leto, Thufir Hawat, Gurney Halleck, Yueh, ils sont là mais ils n’existent que très peu avant de mourir, et j’ai trouvé ça dommage.

D’autant plus qu’on enchaine par la suite par une longue fuite dans le désert de Paul et sa mère, marquée encore par quelques morts et qu’à partir de là j’avais l’impression que le film ne savait plus quand est ce qu’il devait s’arrêter.

Pour autant, je suis loin d’avoir boudé mon plaisir, loin de là. Je trouve que les dilemmes qui se posent à Paul sont très bien présentés. Vu à la fois comme le potentiel Kwisatz Haderach des Bene Gesserit et le messie des Fremen, il montre bien qu’il est hostile à cette guerre sainte que tout le monde le voit mener à l’avance et qu’il n’a pas forcément envie de tenir le rôle qu’on attend de lui.

E_O61ExXEAEBBs4

Très ambitieux, ce film est une vraie réussite, moins froide que ce qu’elle peut paraitre au premier abord, mais avec un haut niveau de science-fiction quand on nous parle des voyages spatiaux.
Et il est porté par de très bons acteurs, Timothée Chalamet et Rebecca Ferguson en tête, mais aussi Jason Momoa que j’ai trouvé très humain ou Oscar Isaac qui ne m’a jamais déçue.

E_VpuQaX0AE5Npg

Par contre Zendaya n’est pour l’instant pas bien utile à part pour faire de la figuration à contre jour

J’espère vivement que la suite pourra être tournée, parce que je l’attends désormais avec beaucoup d’impatience.

12 réflexions sur “Dune, Partie 1

  1. Très jolie chronique où tu fais bien le tour des différents aspects du film. Ce n’est pas faux pour la partie dans le désert où on se demande où ils vont s’arrêter… Ainsi que pour certains personnages un peu distants et empêchant peut être une affection de naître en nous pour eux. En revanche, j’ai été très agréablement et positivement surprise par Jason Momoa. Alors moi aussi j’espère bien voir la suite !

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s