Vus cette semaine – 39

Coucou à tous !

Comme tous les Lundis on se retrouve pour mon article habituel sur mes visionnages hebdomadaires.
Encore une semaine beaucoup trop longue de boulot. Heureusement que mon collègue rentre de vacances mercredi sinon il y a des chances que je n’arrive pas à terminer celle qui démarre aujourd’hui.
Au niveau série j’ai pris un petit peu de retard dans mes habituelles parce que j’ai voulu en démarrer de nouvelles qui commençaient cette semaine, mais je compte bien rattraper mon retard !

Attention, ça spoile 😉 .

VCS 2021

The Magicians, épisode 507, Acting Dean, et épisode 508, Garden Variety Homicide

J’ai un petit peu accéléré mon rythme de visionnage parce qu’il n’y avait rien de disponible à regarder lundi soir et je me suis régalée à enchainer les épisodes.

La série est maintenant lancée sur deux intrigues en parallèle.
D’un côté, Penny 23 est devenu le doyen de Brakebills, pour son plus grand malheur, parce qu’il est arrivé en retard à une réunion. CA tombe hyper mal parce que les circonstances évoluent sans cesse, et il se retrouve avec Alice, devenue amie avec le nouveau charmant botaniste, à essayer de démêler le mystère laissé par Quentin à base de dessin d’arbre. Je n’y ai pas compris grand chose mais je trouve que c’est une dynamique qui fonctionne plutôt bien, d’autant plus que Julia est partie à Fillory, enceinte et en se séparant de Penny.

A Fillory, pendant ce temps, toute la petite troupe a réussi à sauver les quelques fées survivantes et ils apprennent que Seb est un horrible roi qui créé lui-même les bestioles qui ont envahi le pays. Comme Julia est en plus persuadée qu’elle a une mission à mener à bien en sauvant Fillory (elle a surtout besoin d’arrêter de vouloir sauver tous les univers à mon avis), elle est persuadée qu’il faut tuer le Dark King. Mais comme Eliot n’est pas hyper partant vu qu’ils se sont embrassés, il échange son corps avec Margo et on enchaine les scènes assez saugrenues et très réussi, Charlton étant en prime hyper jaloux de tout ce qui se passe.

VCS 2021

DuckTales, épisodes 108 – 105 – 112 – 113 – 110 – 116 – 111 – 114 – 115 – 117

VCS 2021

– What If…? , épisode 107, What If… Thor Were an Only Child?

Thor n’est déjà pas le personnage le plus futé de l’univers et passe bien souvent pour un benêt. Mais alors là, cet épisode réussit l’exploit de le rendre encore plus niais malgré les difficultés, tout simplement en enlevant Loki de sa jeunesse. Odin ayant rendu son frère aux géants, Thor n’a plus aucune opposition en grandissant et devient juste le roi de la fête.
Le problème c’est que Thor fait la fiesta sur d’autres planètes que la sienne qui ont bien trop tendance à exploser juste après son passage.
Et quand il arrive sur Terre, si certains sont partants pour bien s’amuser, le SHIELD a juste envie de lui envoyer des ogives nucléaires sur la tête.
Ca finit à peu près bien grâce à l’intervention de Frida et de Jane (si on excepte le débarquement final de Vision/Ultron avec tous les cailloux), mais ça ne restera pas dans ma mémoire comme l’épisode du siècle.

VCS 2021

Only Murders in the Building, épisode 105, Twist

Un petit épisode qui permet de remettre un peu les choses à plat au sein de l’équipe au bout d’une course poursuite qui aurait pu être ennuyante si elle avait été plus longue.
Mais au moins on a enfin tous les personnages qui sont sur un pied d’égalité et l’arrivée de Oscar, le fameux sortant de prison, peut être plutôt cool.
Reste que comme beaucoup de monde, je me demande bien pourquoi Tim s’était lancé dans la résolution de braquages de bijouterie, ça me semble bien étrange pour lui.

VCS 2021

Ted Lasso, épisode 210, No Weddings and a Funeral

Ce n’était pas vraiment le titre le plus rassurant du monde et avec une saison qui n’est pas forcément très optimiste, je partais pleine d’inquiétude.
Bon, le mort est en fait le père de Rebecca et on ne l’avait jamais vu donc ça ne m’a pas particulièrement touchée. Bien moins en tout cas que la présence de toute l’équipe aux funérailles, ce que j’ai trouvé plutôt mignon, ou des grandes discussions des filles dans la sacristie, qui m’a fait mourir de rire.
Et au milieu de cette cérémonie qui ne ressemble pas à grand chose, j’ai tout de même réussi à être touchée par Rebecca qui ne sait pas quoi dire d’un père qu’elle n’aimait pas et qui rend indirectement hommage à sa mère en se mettant à chanter. C’est un tout petit rien mais c’est énorme.
Je suis triste qu’elle se sépare de Sam alors que je n’en avais rien à faire de leur couple, mais la voir tenir tête à son ex mari odieux de la même manière que sa mère, c’était ultra chouette.

VCS 2021

Nine Perfect Strangers, épisode 108, Ever After

Il est temps d’arriver à la fin de cette mini série et c’est encore à un épisode bien étrange auquel nous avons droit.
Il n’y a en soi pas grand chose de particulier à dire, les évènements se passant dans la continuité de ce que nous avons eu précédemment avec la cérémonie des Marconi à laquelle participe Masha, tout le monde cherchant à apercevoir son mort. Ca offre quelques jolies scènes, mais c’est au bout de tellement de souffrances que je ne suis pas certaine qu’ils en ressortent beaucoup de bénéfice.
C’est aussi la fin du séjour pour les autres personnages, au bout d’une séquence incendie qui les aura bien tous effrayés mais aussi permis de continuer à avancer et je suis contente que chacun s’en sorte bien. Si on accepte qu’il ne s’agisse pas juste de l’imagination de Frances écrivant une histoire au restaurant.
J’ai souvent trouvé cette série trop bavarde mais dans l’ensemble, j’aime bien le message qu’elle aura porté si on excepte toute la partie sur la nécessité de se droguer à longueur de journée pour y parvenir.

VCS 2021

Foundation, épisode 101, The Emperor’s Peace

medium-clean

J’étais à la fois très impatiente et très inquiète de l’arrivée de cette série adaptant, selon moi, un livre inadaptable. Et si je connaissais l’histoire, je n’avais pas lu grand chose d’autre sur le projet même si j’avais quand même entendu parler de la présence de Lee Pace et de ses beaux sourcils au générique.
J’ai eu la joie au fur et à mesure de l’avancée de l’épisode de découvrir plein d’acteurs que j’aime bien, mais aussi de me rendre compte qu’on est dans une adaptation très libre. La psycho-histoire est bien là, la prédiction de la chute de l’Empire aussi mais il y a des tonnes de choses qui sont ajoutées pour rendre l’histoire plus ancrée. Les personnages ne sortent pas de n’importe où, il y a des sentiments et un budget immense et ça se voit.
Les images sont belles, les paysages aussi, les vaisseaux créent des trous noirs pour  voyager et le chute de l’ascenseur est splendide.
J’espère que la série continuera sur cette voie là parce que ce pilote est très prometteur.

VCS 2021

Titans, épisode 309, Souls

La série nous offre cette semaine ce qu’elle sait faire de mieux en effectuant un petit pas de côté et en laissant donc l’intrigue principale à la marge pour s’intéresser aux personnages.
Plus particulièrement à ceux qui sont morts: Donna, Hank et Tim Drake.
On les suit dans une espèce d’au-delà temporaire, pourchassés par des goules, dont ils doivent sortir s’ils veulent revenir à la vie.
Ce sont de jolies retrouvailles entre Donna et Hank, même si la jeune femme n’a pas forcément envie de reprendre sa place, persuadée qu’elle n’a été qu’un clown dans sa vie.
Mais c’est Hank qui va la remotiver et je suis ravie qu’il y parvienne. Lui va rester coincé mais je trouve que cette fin d’épisode où il retrouve son frère était une belle façon de lui dire adieu.
Faire revenir à la vie Tim, dont le parcours vient tout juste de commencer, et Donna, dont la mort était parfaitement ridicule, mais laisser Hank se battre dans l’au-delà alors que son personnage était arrivé au bout de son parcours sur Terre, ce sont des choix parfaits.

VCS 2021

Y : The Last Man, épisode 101, The Day Before, épisode 102, Would the World Be Kind, et épisode 103, Neil

Je me suis lancée dans cette série en n’y connaissant absolument rien à part les deux lignes du synopsis, qui résume très bien ce qu’il se passe. Un beau jour, tous les vivants masculins meurent, laissant les femmes seules. A l’exception de Yorick et de son singe Esperluette.
Le premier épisode nous raconte la journée avant le drame, et puis on passe directement à plusieurs semaines plus tard, sans nous faire vivre le désastre immédiat.
On suit beaucoup de personnages et il n’est pas facile de faire les liens directement. On a la nouvelle présidente des Etats-Unis, propulsée là parce que personne d’autre dans la lignée de succession n’est disponible, sa fille Hero, perdue dans New-York en compagnie d’un homme transgenre, son fils Yorick, seul homme rescapé, et puis toute une floppée d’autres comme l’agent 355, qui n’hésite pas à tuer sur son passage pour mener à bien une mission dont on ignore tout, Kimberly, la fille de l’ancien président qui veut récupérer du pouvoir, Nora, secrétaire de l’ancien président qui cherche à survivre avec sa fille, des soldates, des membres de la Maison Blanche, une assistante, il y en a vraiment partout mais une fois qu’on a fait les liens, il est assez facile de s’y retrouver.

J’ai bien aimé ces trois épisodes, j’avais lu beaucoup de critiques négatives mais, peut-être parce que je ne connaissais rien à l’histoire, j’ai bien été prise par les rebondissements. Yorick est interprété par l’adorable choubidou Ben Schnetzer que je n’avais plus vu depuis des siècles et, dans l’ensemble, je trouve que le mystère est bien présente et je suis très curieuse de voir ce vers quoi on va aller maintenant que les bases sont posées.

VCS 2021

Bonne semaine à tous, et à Lundi prochain 🙂 .

9 réflexions sur “Vus cette semaine – 39

  1. Chouette pour Fondation, je n’avais pas lu de très bons retours alors que j’en attends beaucoup vu comme je vénère le concept imaginé par Asimov. J’ai très hâte de le faire un avis maintenant que tu m’as rassurée, notamment sur les décors et les personnages.
    J’ai regardé les deux derniers de Nine Strangers hier et j’ai quand même trouvé ça bien fumé lol
    Belle semaine à toi et bon courage pour tenir jusqu’à mercredi !

    Aimé par 1 personne

  2. Bin euh je vais arreter Fondation de mon cote…car lala on est quand meme au niveau, ou ce n’est pas Asimov, mais un scenariste qui a repris fondation a son propre compte …il manque beaucoup de personnages principaux, des actions qui n’existent plus, importants pour la suite….et d’habitude j’essaye de m’y faire a l’idee que ce n’est pas fondation…mais lala c’est tout un concept…bref….
    Et pour what if….un autre delire de scenario…c’est la semaine…lol

    J'aime

    • Comme je le disais au dessus, moi j’aime bien que ce soit une adaptation très libre, je suis pas sure que j’aurai aimé voir le bouquin suivi exactement. Après c’est vrai que c’est les gouts de chacun, c’est compliqué de faire plaisir à tout le monde 🙂

      J'aime

      • Je suis d’accord (j’avais reussi a aimer Watchmen)…mais lala c’est quasi une adaptation libre…il n’y a plus rien du livre et de l’esprit de Asimov…c’est comme s’il y avait une adaptation de l’etranger ou c’est le pere qui meurt, il va a l’enterrement avec sa mere, ne rencontre plus Mary, et part en montagne se faire tuer par un arabe….juste parcequ’il y a le nom de Meurseault, que cela se passe en Algerie et qu’il y a un arabe, on parle d’adaptation de l’etranger de Camus….

        J'aime

  3. Tu me rassures pour Y : The Last Man. Je n’ai pas encore regardé les épisodes mais la série me tente depuis qu’elle a été annoncée (je connais le comics que de réputation) et les différents retours que j’ai vu passer commençaient à me refroidir.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s