Grisha – Tome 2 : Le dragon de glace

couv72591682

« Je suis l’Invocatrice de lumière. Et je suis votre dernière chance. »

DÉVOTION. REMORDS. MARTYR.

Un pays déchiré par la guerre civile.
Une jeune femme idolâtrée, rongée par ses propres pouvoirs.
Un corsaire flamboyant et mystérieux.
Un soldat renégat, en proie aux doutes.
Une menace grandissante. Un danger imminent.

RÉSISTANCE. POUVOIR. SACRIFICE.

Pour s’opposer au Darkling, Alina devra explorer ses propres ténèbres. Au risque d’y perdre sa lumière.

Barre-de-séparation

J’ai profité d’un très grand trajet en voiture pour avaler le deuxième tome des aventures d’Alina et je pense que c’était une bonne idée parce qu’il y a un cruel problème de rythme dans ce livre.

Pourtant, le début est ultra efficace. On retrouve Aline et Mal en fuite, ils voient du pays, ils se font capturer par le Darkling et ils font la connaissance du corsaire Sturmhond, un personnage absolument génial qui met du peps et de répondant dans toutes ses interactions.
Et tout ce beau monde part à la recherche d’un dragon qui serait  aussi un amplificateur si on écoute les légendes venues des contes sur Ilya Morozova.
C’est vif, enlevé et plein d’énergie mais toute cette action est située dans les premiers chapitres du tome avant qu’Alina, Mal et leur corsaire kidnappeur rentrent à Os Alta pour alerter le roi des dangers du Darkling et prendre la tête d’une deuxième armée en bien piteux état.

Toute cette partie du retour au Petit Palais est très longue. J’ai bien été ravie du retour de Fedyor et de retrouver David et la construction de ses paraboles, mais à part ça on s’ennuie quand même beaucoup entre de nombreuses visites protocolaires, des réunions où il ne passe rien, Mal qui déprime, Aline qui ne sait plus quoi faire et des recherches sur un troisième amplificateur qui ne mènent à rien.

Heureusement qu’on a donc Nikolai qui n’a aucun mal à écraser les autres de son charisme, qui a en plus le bon goût de ne pas être un gros vilain et qui amène avec lui des grishas qui n’ont pas été éduqués comme les autres.
Et puis, d’un seul coup, on repart dans un moment d’actions et péripéties et j’ai aimé retrouver ce qui m’avait tant plu au début de ce tome.
J’ai beaucoup grogné parce qu’on perd des personnages auxquels j’étais énormément attachés, mais on en voit d’autres sous un nouveau jour, tout ça avec une écriture extrêmement addictive qui donne très envie d’enchainer avec le tome suivant tant celui-ci nous laisse avec une situation délicate au possible.

Grisha – Tome 2 : Le dragon de glace
Leigh Bardugo
Le Livre de Poche

2 réflexions sur “Grisha – Tome 2 : Le dragon de glace

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s