Young Royals

young

Dégagé de toute obligation royale, un prince a enfin l’occasion de découvrir qui il est vraiment. Mais s’il devait finalement être le prochain à monter sur le trône ?

Je fais rarement de billet complet sur les séries Netflix que je regarde parce qu’il y en a énormément, qu’elles se ressemblent beaucoup et que, pour la plupart, un simple paragraphe dans mes bilans mensuels suffit largement.
Pourtant, j’ai eu envie de parler de celle-ci parce qu’elle m’a beaucoup plu et qu’elle n’était pas très connue au moment où je l’ai regardée, ce qui est un petit peu dommage.

_DSC9175.tif

Young Royals est une série suédoise (le nombre de séries venant de ce pays que j’ai regardées cette année explose) et nous parle de jeunes gens dans un pensionnat.
Pas n’importe quel pensionnat puisqu’il s’agit d’un endroit très très chic où sont instruits un bon nombre de la future élite dirigeante du pays et, parmi eux, Wilhelm, le deuxième fils de la reine de Suède, qui est expédié là suite à un bagarre dans une boite de nuit.
Il n’est pas vraiment enchanté d’être envoyé là, il ne supporte pas son cousin August qui est en dernière année d’études et qui tente de le faire rentrer dans son cercle, son frère, le futur roi, lui manque, mais il se rapproche petit à petit de Simon, un non résident qui doit sans doute avoir une bourse pour pouvoir étudier dans cette école parce qu’elle est clairement au delà des moyens de sa mère divorcée. A tel point que les autres élèves le traitent de socialiste, c’est dire !

medium-clean (4)

Evidemment, il y a une histoire d’amour entre eux, mais, évidemment, il va y avoir des difficultés. C’est d’ailleurs là le petit point noir de la série à mon gout, il y a du drama absolument tout le temps. Alors, je sais bien, la vie des adolescents n’est pas un long fleuve tranquille, mais j’aurai apprécié de temps en temps vivre un peu plus que seulement 10 minutes de tranquillité sans qu’une nouvelle difficulté leur tombe sur la tête. Parce que le petit couple est particulièrement mignon et que moi j’avais juste envie de les voir continuer à apprendre à se connaitre sans qu’un drame familial, une histoire de drogue ou le cousin infernal viennent se mettre sans cesse au milieu de leur histoire.
C’est un peu dommage parce qu’à côté de ça c’est absolument impeccable dans le narratif de l’histoire d’amour naissante, vraiment naturel, et sans sexualisation, ce qui fait très plaisir.

tenor

A côté de Wilhelm et Simon, on suit aussi d’autres pensionnaires notamment Felice, une charmante jeune fille qui en pince pour Wilhelm alors qu’elle est plus ou moins promise en mariage à August. Sa meilleure amie est assez excellente dans le genre délirante, mais elle a aussi une jolie histoire d’amitié avec Sara, la sœur de Simon, et le trio fonctionne très bien. J’ai d’ailleurs été agréablement surprise de voir qu’elle n’est pas vu comme une opposante dans la romance, bien au contraire.

Malgré son côté assez aristocratique, on peut rapprocher un peu cette série de Skam, qui ne traitait pas du tout de la royauté, mais qui savait très bien parler de l’adolescence.
On y retrouve aussi la même utilisation des téléphones portables et des réseaux sociaux, des acteurs qui ont à peu près l’âge de leurs personnages et ça se voit dans les visages et l’utilisation de la lumière qui rend certaines scènes particulièrement belles.

medium-clean (2)

Il y a une âme dans cette série un brin prévisible, mais touchante, portée par des interprètes à peu près tous inexpérimentés dans le domaine (Edvin Ryding avait pas mal tourné mais seulement en Suède, Omar Rudberg était chanteur avant la série et seule Pernilla August est connue à l’international pour avoir interprété la mère d’Anakin Skywalker) mais qui savent faire passer les doutes et l’humain sur le devant.
Cette série est devenue ma nouvelle obsession, et je ne pense pas être la seule dans ce cas.

medium-clean (3)

4 réflexions sur “Young Royals

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s