Le meurtre de Roger Ackroyd

couv54069888

Une mort étrange frappe Mr Ferrars puis sa veuve. Lorsque l’homme qui devait épouser Mrs Ferrars, un riche gentleman nommé Roger Ackroyd, est assassiné, Hercule Poirot se pose bien des questions. C’est que l’enquête est difficile, car tous – domestiques, famille, voisins – avaient une bonne raison de souhaiter la mort d’Ackroyd.

Barre-de-séparation

Le Meurtre de Roger Ackroyd a beau être un des premiers livres écrits par Agatha Christie, il est aussi un de ses plus connus et il est bien compliqué de savoir quoi dire dans une critique de cet ouvrage qui n’ait pas déjà été écrit partout ailleurs. 

Il est très connu pour sa narration plutôt originale. Hercule Poirot est bien présent dans l’intrigue mais il est loin d’être au centre des réflexions, le récit étant conté par le docteur Sheppard qui habite depuis de longues années dans le petit village de King’s Abbot où tout le monde se connait. 
De par son métier, il est amené à côtoyer tous les habitants et il est au centre de l’action quand à quelques jours d’intervalle une veuve décède, puis que Roger Ackroyd se fait poignarder dans sa bibliothèque.

Sheppard furète, nous raconte ses journées, nous introduit à sa sœur Caroline, vieille fille qui ne sort jamais de chez elle mais sait absolument tout ce qu’il se passe dans le village et nous permet d’être au centre de l’action.
Un peu à l’image d’un Capitaine Hastings, il accompagne Poirot et se fait balader par les déductions de celui-ci.
On pourrait croire qu’on est dans un roman policier très classique et pendant longtemps, c’est l’impression qu’on peut vraiment en avoir, avec ses multiples suspects, ses fausses pistes et son coupable évident qui ne l’est évidemment pas.

Autant dire que le retournement de situation final est donc ultra efficace et il est bien compliqué de le voir venir. 
L’énorme twist avait déjà été utilisé à petite échelle dans L’homme au complet marron. Il n’empêche, il rebat complètement les cartes et il donne même envie de relire immédiatement le roman pour le découvrir sous un nouvel angle. Et autant dire que pour un roman policier dont on vient de découvrir le coupable, c’est tout de même plutôt rare et une preuve de son efficacité.

Le Meurtre de Roger Ackroyd
Agatha Christie

Le Livre de Poche

4 réflexions sur “Le meurtre de Roger Ackroyd

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s