Meurtres et pépites de chocolat

cof

Hannah Swensen est de retour dans sa ville natale d’Eden Lake. Entre sa mère, plutôt envahissante, et l’ouverture de sa boutique, le Cookie Jar, elle a fort à faire. Son quotidien devient plus passionnant encore quand son livreur, Ron LaSalle, est retrouvé assassiné juste derrière son magasin. Le beau-frère d’Hannah, shérif adjoint du comté, fait appel à elle pour l’aider à trouver le coupable. Un nombre surprenant de suspects et de mobiles émergent alors. Très vite Hannah va réaliser qu’elle n’est pas seulement douée pour les cookies, mais qu’elle est aussi une enquêtrice hors-pair.

Merci à Babelio et au Cherche Midi pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Voilà un roman pas du tout de saison que j’ai pris grand plaisir à lire tout en mangeant quelques cookies en même temps. 
En effet, dans ce livre nous faisons la connaissance de Hannah, qui tient un magasin de cookies dans la petite ville de Eden Lake, un endroit où il fait manifestement très froid, les personnages passant leur temps à décongeler leur voiture et à rajouter des couches de vêtements au fur et à mesure de l’avancée de l’intrigue. Parce qu’au milieu de cette ville bien tranquille dans laquelle il ne se passe manifestement jamais rien de fifou (bien que les évènements mondains s’enchainent à peu près tous les jours), voilà que le livreur de lait est retrouvé mort dans une ruelle, derrière la boutique de cookies de Hannah. 

Alors certes, il y a énormément de facilités dans ce roman, notamment le fait que l’inspecteur en charge de l’enquête laisse Hannah mener toutes les investigations ou bien le fait que tout le monde lui parle assez facilement alors que si une personne inconnue venait me menacer comme elle le fait, j’aurai plutôt tendance à la dénoncer à la police.
Et le rythme est réellement épuisant, Hannah ne dort jamais ou presque, et je me demande bien comment elle fait pour continuer à s’occuper de sa boutique alors qu’elle passe son temps à faire tout autre chose.

Mais le réalisme n’est pas vraiment ce qui est recherché dans cette histoire.
On est plutôt dans quelque chose de très doudou, avec des personnages qui sont tous très bien campés et bien définis. Si Hannah m’a plutôt agacée, j’ai bien aimé Lisa son apprentie, sa sœur Andrea qui préfère travailler plutôt que rester à la maison à s’occuper de sa fille, ou son prétendant dentiste. C’est d’ailleurs à noter, mais le triangle amoureux, qui arrive très tard dans l’histoire, ne m’a absolument pas dérangée alors que j’ai horreur de ça d’habitude.

A noter que ce tome est pourvu d’une deuxième enquête bien plus légère mais qui, si elle est toute aussi improbable, semble tout de même plus réaliste que la première.
On est donc dans du cosy mystery très traditionnel, qui ne reste pas forcément dans les mémoires mais qui fait passer un bon moment. Le roman est en plus parsemé de recettes très alléchantes, aux proportions démentes mais qui donne envie de toutes les tester !

Meurtres et pépites de chocolat
Joanne Fluke
Le Cherche Midi

7 réflexions sur “Meurtres et pépites de chocolat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s