Nana – Tome 3

nana3

L’arrivée de Shin, un nouveau membre dans le groupe, ravive l’enthousiasme et la passion de Nana Ôsaki pour la musique. Mais Nana Komatsu, qui était montée à Tokyo pour devenir indépendante doit faire face à la fermeture du magasin dans lequel elle travaille …

Barre-de-séparation

C’est toujours à un rythme incroyablement lent que j’avance dans ma relecture de Nana mais Tachan proposant un challenge autour de Ai Yazawa, je n’ai pas résisté à sortir un de mes tomes de ma bibliothèque et je l’ai avalé en une soirée à peine tellement c’est un plaisir de retomber dans cet univers.
On avait quitté les deux Nana qui venaient de s’installer en colocation et l’arrivée de Nobu à Tokyo et on poursuit tout naturellement dans la direction de la reformation du groupe avec le recrutement de Shin, un nouveau bassiste qui traine pas mal de mystères autour de lui. Bien trop jeune pour être autant indépendant, il squatte à droite et à gauche pour dormir et il s’intègre vraiment très naturellement dans le groupe. Mais c’est avec le retour de Yasu que tout repart comme avant et je suis contente de voir Nana si heureuse avec la musique autour d’elle.

Les choses se gâtent par contre du côté de l’autre Nana et si je continue à trouver le personnage ultra insupportable, on nous apporte tout de même un peu d’explications qui font du bien. Nana n’ambitionne pas une grande carrière professionnelle, son objectif de vie est de se marier et d’avoir une jolie maison. Et après tout, pourquoi pas, si elle se ment sans doute un peu à elle-même, elle ne l’a dans le fond jamais caché, même pas à Shôji.
Du coup, c’est son tour à lui d’avoir le sale rôle. Parce qu’autant on peut le comprendre dans le fait que Nana l’épuise et que Sachiko l’apaise (même si personnellement je la trouve très insipide), autant en tromper une avec l’autre les blesse toutes les deux. Et c’est très moche de le voir passer du côté des gens qu’on aime pas.
Heureusement, Junko et Kyōsuke sont toujours là, un peu dans le rôle d’observateurs, un peu dans le rôle de confidents et pourtant, petit à petit ils commencent déjà à sortir de l’histoire et je trouve ça vraiment dommage tant il s’agit de deux personnages que j’aime beaucoup, par leur maturité et leur sagesse.

mde

Et puis il reste toujours ce mystère, cette narration par une Sachiko du futur qui ponctue chacune des étapes du récit, comme si elle était là pour nous laisser une trace de ce passé qu’elle a vécu.

Nana – Tome 3
Ai Yazawa
Delcourt

3 réflexions sur “Nana – Tome 3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s