Chroniques des prophéties oubliées – Tome 1 : L’héritier du roi Arthur

125258473_3096202380480967_5469864008629972500_o

Le royaume de Logres court un grave danger. Le roi Arthur est devenu trop vieux, ses chevaliers ont disparu, Merlin a perdu ses pouvoirs et Galaad a soif de vengeance !

Kadfael, le jeune protégé de Merlin et fils de Perceval le Gallois, va tenter l’impossible pour trouver le Graal, protéger Excalibur et rendre au royaume sa splendeur perdue. Aidé de son vieux maître, d’un nain bougon et d’Adélice, une fée aussi courageuse que troublante, il sera confronté à des situations plus périlleuses les unes que les autres.

Hommes, fées et nains devront s’allier pour éviter la destruction de leur monde. Réussiront-ils à vaincre Vikings, dragons, banshees, trolls à la solde de Galaad, le chevalier félon ?

Merci aux éditions Livr’s pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Quand la maison d’édition Livr’s m’a proposé ce livre pour en faire une chronique sur le blog, j’ai essentiellement dit oui pour la couverture qui est magnifique. Réellement, de toute beauté.
Mais bon, un joli emballage n’est pas grand chose si le contenu n’est pas à la hauteur et je me suis donc plongée dans cette histoire d’héritier du roi Arthur, en l’occurrence Kadfael, un jeune homme qui avait bien envie de devenir druide à la suite de Merlin mais qui est destiné contre son gré à être écuyer, puis chevalier.
Alors qu’il suit son apprentissage, il assiste à l’assassinat du roi Arthur par Galaad et sa mère Viviane et le voilà parti en compagnie de Merlin et de la fée Adélice vivre des aventures rocambolesques et palpitantes pour réparer Excalibur et ramener la stabilité sur le royaume de Logres.
Pour cela, il va traverser le pays dans tous les sens, rencontrer des alliés, des opposants, nouer des alliances, découvrir l’amour et subir des trahisons.

Bref, on est dans un récit d’initiation tout à fait classique dans lequel le héros apprend à grandir et se confronte à la réalité des choses en dehors de son univers.
Ca peut sembler très calibré, mais il ne faut pas oublier que ce roman s’adresse à un public jeunesse et qu’il est tout à fait adapté à son lectorat en suivant un schéma somme toute assez classique.

On retrouve également des personnages très clichés, mais crédibles dans le contexte dans lequel ils évoluent (même si l’évolution très rapide de Kadfael m’a semblé un peu sortie de n’importe où).
Et puis surtout, on a droit à une visite guidée complète de tout l’univers arthurien, avec Brocéliande, Avalon, des montagnes gelées et de multiples personnages qui sont ici vieillissants mais qui parleront à tout le monde comme Yvain, Viviane ou Perceval
Mais avec une intrigue prenant place plus tard que ce dont on a l’habitude, rien n’est prévisible d’autant plus qu’on nous ajoute des licornes, des dragons, des nains et qu’on fini même avec un étrange bonhomme faisant penser à Robin des Bois et que j’ai trouvé assez détonnant dans le contexte.

Au bout d’un moment, j’ai tout de même trouvé que tout ça faisait un peu beaucoup et j’avais envie d’en voir arriver la fin. Mais avec ses mini-aventures à l’intérieur d’un récit plus global, ce livre peut tout à fait être lu sous la forme d’épisodes, chaque péripétie donnant envie de découvrir la prochaine qui arrive et je pense que sous ce format, il est encore plus accessible pour de jeunes lecteurs.

Chroniques des prophéties oubliées – Tome 1 : L’héritier du roi Arthur
Bertrand Crapez
Livr’s

3 réflexions sur “Chroniques des prophéties oubliées – Tome 1 : L’héritier du roi Arthur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s