Bilan Séries – Décembre 2020

coollogo_com-14276547

Coucou à tous et bonne année !

Comme chaque début de mois on se retrouve pour faire un bilan des saisons que j’ai terminées au cours du mois précédent. C’est un exercice que je continuerai avec beaucoup de plaisir en cette nouvelle année parce qu’elle me permet de publier assez facilement un petit avis sur des séries que je regarde d’une traite et pour lesquelles je n’ai pas envie de poster un bloc entier d’avis par épisodes.

En avant !

Trollhunters – Saison 2

Ep2rMXHUcAIBMeD

On avait laissé Jimmy en fâcheuse posture à la fin de la saison 1 puisque après la fin de Angor Rot, il venait de décider, sur un coup de tête, de partir tout seul dans le monde des Ténèbres pour y sauver le petit Enrique, pendant que Claire et Toby tentent de maintenir les apparences à Arcadia.
La première partie fonctionne à un très bon rythme puisqu’il faut absolument que Jimmy sorte de là pour retrouver son poste de chasseur de trolls et on ne s’ennuie pas un seul instant. La suite est un peu plus fun, avec des épisodes plus légers qui permettent de faire baisser la tension mais sans oublier que le danger est toujours présent puisque Gunmar a bien entendu réussi à s’échapper.
Le tout finit en apocalypse totale et cette deuxième saison est vraiment très bonne, parfaitement maitrisée du début à la fin

Trollhunters – Saison 3

Epsw_c0W4AM3syT

Je voulais terminer mon Challenge séries, du coup je n’ai pas laissé un mois entre deux saisons d’une même série et je me suis lancée dans la dernière de Trollhunters.
On avait laisser Arcadia un peu en galère, avec les gentils trolls éjectés du Marché et Gunmar qui venait d’apparaitre à la surface de la Terre. On ajoute à ça le retour d’un ancien ennemi en la personne d’Angor Rot et l’arrivée de la vilaine Morgane qui possède Claire qui a trop utilisé son sceptre, des nouvelles alliances, des personnages qui reviennent et se placent du côté des gentils, beaucoup de sacrifices mais aussi un humour qui marche toujours très bien.
C’est d’ailleurs un des gros points forts de la série de savoir parfaitement gérer ses transitions entre les moments légers et les dramatiques et des personnages qui évoluent au fil des épisodes sans jamais paraitre trop excessifs dans leurs réactions. Le final et d’ailleurs parfaitement réussi, avec une victoire qui n’est pas totale puisque de nombreux compromis ont du être faits.
Trollhunters restera une de mes chouettes découvertes de cette année et je suis contente de poursuivre l’aventure avec les deux autres séries du même univers.

His Dark Materials – Saison 2

121482427_680532845920468_2525058360994128340_o

J’avais été un petit peu déçue par la première saison, parce que je trouvais qu’elle manquait un peu de rythme. L’adaptation était très bonne mais à trop vouloir suivre le livre à la trace, je trouvais que la série manquait un peu de folie.
Cette deuxième saison se concentre sur Cittàgazze et on n’en sortira que très peu à part pour des virées dans notre univers ou pour aller découvrir ce que le Magisterium complote mais elle offre des passages épiques et surtout elle se détache de son œuvre d’origine en rajoutant des dialogues. Ca peut sembler très peu mais ça permet de développer follement les personnages et de les voir sous un nouvel angle, notamment Madame Coulter qui bénéficie d’un traitement remarquable.
C’est aussi la saison de l’arrivée du Poignard Subtil dans l’intrigue et de l’apparition de Mary Malone, que je ne m’imaginais pas du tout comme ça mais qui est impeccable même si un peu survolée.

Le final est un peu rushé et manque parfois un peu d’explications, la raison étant l’interruption un peu brutale du tournage pour cause de Covid qui fait que j’ai parfois eu l’impression qu’il manquait quelques scènes et il est parfois compliqué de comprendre pourquoi tant de personnages sont prêts à se sacrifier pour Lyra alors que pour certains, ils l’ont à peine croisée.
J’espère que la saison 3 continuera à monter en qualité, il s’agit d’un tome dont je me rappelle très peu de choses (à part les mulefas qui pourraient être très ridicules), ça devrait être une jolie surprise.

The Boys – Saison 2

4477166.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai beaucoup trainé à regarder cette deuxième saison, les épisodes ayant tendance à s’accumuler jusqu’à ce que je me décide à les regarder en bloc sous peine de ne jamais retrouver la motivation.
Dans l’ensemble, cette deuxième saison est plutôt sympa, surtout si on regarder du côté des Supers. L’arrivée de Stormfront remue les choses, et si elle semble plus sympathique que les autres au premier abord, elle est encore plus dangereuse que le Protecteur.
Le problème se trouve plutôt du côté des Boys qui se trainent un moral dans les chaussettes pendant une bien trop grande partie de la saison malgré quelques éclairs de lucidité. En plus toute l’histoire de la famille de Butcher n’était pas du tout intéressante, il était tout à fait évident que sa femme ne voulait pas quitter son fils et lui n’en a rien à faire.
Heureusement la fin de la saison remonte beaucoup le niveau en faisant arriver en plus des acteurs que j’adore (mais qui ne survivent pas longtemps).
J’ai bien aimé le côté bizarre de la Secte/Eglise, j’ai aussi aimé en apprendre plus sur le passé de Vaught et des Seven, mais le rythme de la saison dans sa globalité était assez étrange et j’ai été contente d’en voir arriver la fin (qui pour le coup est excellente).

The Mandalorian – Saison 2

Eh9j0QXXYAYnJuq

J’avais beaucoup aimé la saison 1, j’ai encore plus aimé la saison 2. Partant de là, il est un peu compliqué d’en dire beaucoup plus sur cette série qui représente parfaitement pour moi ce que doit être l’esprit Star Wars avec son melting pot d’inspirations venues un peu de tous les styles et Mando et son Baby qui se baladent au milieu de tout ça.
On a même droit à une intrigue un peu plus soutenue pour cette saison, même si elle connait de multiples détours permettant de raccrocher les pièces détachées de l’univers étendu, au risque peut-être de perdre ceux qui ne suivent pas du tout les séries animées annexes. Mais personnellement, j’ai trouvé que comme on découvrait tout ça à travers les yeux de Mando qui n’a pas l’air d’y connaitre grand chose non plus, tout était relativement bien expliqué.
On développe le lien entre Mando et Grogu, on est clairement dans quelque chose de très filial et on voit bien que le Baby n’a confiance qu’en lui, du coup le final est hyper poignant même si l’arrivée de Luke était splendide. J’ai vraiment été très touchée par cette séparation et dans le même temps je ne sais pas trop si on retrouvera Grogu dans le suite de la série tant l’intrigue autour de la reconquête de Mandalore risque d’occuper tous nos personnages survivants.

Never have I ever – Saison 1

2183

Après une année traumatisante, Devi, une lycéenne américaine d’origine indienne, décide de casser son image de paria pour devenir hyper populaire. Mais rien, ni personne, ne lui facilite la tâche.

Je suis tombée un petit peu par hasard sur cette série sur Netflix et avec son petit format je me la suis engloutie ultra rapidement malgré son postulat de base qui me semblait saugrenue puisque Devi décide en démarrant son année scolaire qu’elle va coucher avec Paxton, le beau gosse du lycée.
J’ai beaucoup aimé les personnages et pas seulement Devi qui est parfois assez égoïste. Fabiola et Eleanor, ses deux amies, ont également leur propre intrigue, Ben est un personnage qui m’a plu et même Paxton, qui apparait comme un imbécile, a un peu plus de profondeur que prévu.
J’ai aussi beaucoup apprécié la cousine Kamala, à laquelle on promet un mariage arrangé mais qui préférerait rester aux Etats-Unis.
Ce n’est pas exempt de défauts et je ne suis plus du tout la bonne cible pour cette série mais j’ai passé un excellent moment et je reviendrai avec plaisir si elle est renouvelée.

Vagrant Queen – Saison 1

2160

La princesse orpheline Elida est contrainte de fuir sa planète natale après un coup d’état. Elle arpente les confins de la galaxie jusqu’à ce que son ami, Isaac, la retrouve et lui annonce que sa mère, Xevelyn, est toujours en vie mais aux mains du Commandant Lazaro…

Non, vous ne rêvez pas, je suis enfin venue à bout de cette série après une galère sans fin pour voir les deux derniers épisodes.
Vagrant Queen est une série typiquement SyFy, à la manière de Dark Matter ou Killjoys, qui nous présente son héroïne badass qui, en compagnie de deux acolytes, sa balade dans la galaxie pour combattre Lazaro, le très vilain qui a tué sa famille et qui mène maintenant une nouvelle révolution pour prendre le pouvoir.
On est dans une série très sympathique, avec des personnages qui le sont aussi, c’est fun, avec une esthétique un peu douteuse dans les combats mais qui permet une certaine identification.
Le problème principal c’est que le grand vilain, moi je l’ai aimé. Bon, évidemment, il veut tuer un peu tout le monde mais dans le fond sa révolution est tout à fait justifiée ce qui fait que, comme pour Maximus de Inhumans, j’avais envie de le voir réussir.
A première vue la série n’a pas du tout fonctionné, elle est donc annulée alors qu’elle partait dans une nouvelle direction. C’est un peu dommage mais je m’en remettrai assez facilement.

Voilà donc pour ce mois de Décembre lors duquel j’ai quand même réussi à terminer pas mal de séries, avec également The Pale Horse dont je vous ai parlée par ici.
On se retrouve début Février pour un bilan de mes séries visionnées en Janvier, bon mois à tous 🙂 .

7 réflexions sur “Bilan Séries – Décembre 2020

  1. Beau bilan !
    Grâce à toi je comprends mieux mon ressenti sur cette saison de His dark materials et les manques que j’y voyais. Merci. Ça me redonne envie de lire les romans alors que j’hésitais.
    Je partage ton sentiment pour cette deuxième saison de The boys qui m’a pas mal ennuyée au début.
    Comme toi même si je ne suis pas la cible et qu’il y a plein de défauts, Ma première fois est passé tout seul.
    Pour ma part, il faut que j’essaie de voir Mandalorian ce mois-ci, allez on se motive !
    Très beau mois de janvier 😄

    Aimé par 1 personne

  2. Chouette bilan pour décembre ! Pour His Dark Materials, c’est vrai que c’est parfois un peu rushé mais pour moi ça a été positif puisque je me suis moins languie.
    Pour The Boys, je suis un peu comme toi mais pas forcément pour les mêmes raisons puisque j’ai aimé les boys et la storyline de Butcher et sa femme mais je n’ai absolument pas accroché à celle sur Deep et l’église, à part qu’il y avait Goran Visnjic et ça c’est toujours bien 🙂
    Concernant The Mandalorian, moi le fan service sur les séries animées m’a un peu laissée de côté mais j’ai aimé tout le reste. J’espère seulement qu’on reverra Baby Grogu !
    Quant à Vagrant Queen, bah oui j’ai aussi bien aimé le méchant.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s