Bungô Stray Dogs – Tome 17

51udp4a0t+L._SY344_BO1,204,203,200_

Kyôka et Atsushi poursuivent leur lutte pour sauver de sa perte l’agence des Détectives armés, et rentrent en contact avec un de leurs anciens ennemis pour lui demander de leur prêter main forte… Ils prennent par la suite la décision de s’infiltrer à l’intérieur du Casino Céleste, dirigé par l’un des Cinq Anges déchus, Sigma. C’est aussi ce que font Tachihara et Teruko, deux membres des Chiens de Chasse à leur poursuite, bien décidés à les capturer.

Barre-de-séparation

Si le tome 16 faisait un petit détour pour se pencher dans le passé du Docteur Yosano, on revient maintenant à quelque chose de bien plus contemporain avec une partie traitant d’Atsushi et Kyôka qui veulent faire évader Mushitarô pour qu’il innocente les Détectives de la tuerie orchestrée par les Anges Déchus.
Évidemment tout n’est pas si simple puisque le Département des pouvoirs spéciaux n’est pas vraiment d’accord et il envoie l’inspecteur Ango Sakaguchi  pour les traquer.
Je suis ravie de la mise en avant de ce personnage qui était jusque là un peu dans l’ombre et qu’on connaissait très mal puisque son pouvoir est très cool et qu’il apporte aussi avec lui énormément de réponses aux différentes intrigues en cours.

La situation se tend entre les différents groupes et paradoxalement on commence à y voir un petit peu plus clair entre les Détectives armés, la Mafia portuaire, les survivants de la Guilde, les Anges déchus dont on ignore l’identité de beaucoup des membres, le Département des pouvoirs spéciaux, lui-même infiltré par le Septième Institution et les Chiens de chasse qui sont loin d’avoir lâchés l’affaire, bien au contraire.

Tout pourrait paraitre très confus mais, au contraire, Kafka Asagiri laisse à penser qu’il sait très bien où il va, chaque petit détail laissé en route servant pour la suite et on a même enfin l’espoir de voir arriver une issue positive pour les Détectives.
Tout en n’oubliant pas que dans l’ombre, Dazai et Dostoïevski sont toujours présents et continuent à manipuler leurs pions comme ils le souhaitent et que le regroupement de pas mal de personnages dans le Casino de Sigma promet beaucoup de bonnes choses. 
Ce dix-septième tome ne baisse donc pas en intensité et bouge encore une fois les forces en présence pour avancer tranquillement vers le suivant.

Bungô stray dogs – Tome 17
Kafka Asagiri et Harukawa 35
Ototo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s