Le Trône de Fer – Tome 1

couv53933504

Il était une fois, perdu dans un lointain passé, le royaume des Sept Couronnes… En ces temps nimbés de brume, où la belle saison pouvait durer des années, la mauvaise toute une vie d’homme, se multiplièrent un jour des présages alarmants. Au nord du Mur colossal qui protégeait le royaume, se massèrent soudain des forces obscures ; au sud, l’ordre établi chancela, la luxure et l’inceste, le meurtre et la corruption, la lâcheté et le mensonge enserrèrent inexorablement le trône convoité. Pour préserver de l’ignominie les siens et la dynastie menacés se dresse alors, armé de sa seule droiture, le duc Stark de Winterfell, aussi rude que son septentrion natal. Mais, en dépit du pouvoir immense que vient de lui conférer le roi, a-t-il quelque chance d’endiguer la tourmente qui se lève ?

Barre-de-séparation

Ca fait bien longtemps que je dois poster mon billet sur le premier tome du Tome de Fer que je relis en ce moment en compagnie des membres du forum de La Garde de Nuit.
Pour plus de simplicité, je parle ici du découpage de la version française, parce que même s’il ressemble à rien, ça m’évite d’attendre encore plusieurs semaines.

Je ne sais pas si c’est bien la peine de présenter l’histoire de cette saga puisque tout le monde ou presque a déjà du en entendre parler, je vais donc me concentrer sur ce qui parait au premier abord comme l’intrigue principale, l’enquête autour de la chute d’une tour du petit Bran.
Bran est un des fils de Ned Stark, seigneur du Nord de Westeros qui vient de se voir proposer la place de Main du Roi Robert, son grand pote de jeunesse, à la place de Jon Arryn, leur ancien mentor qui vient tout juste de mourir.
Une partie de l’intrigue se passe donc à Port Real, la capitale, où Ned et ses deux filles tombent dans un univers qui les dépasse complètement et où ils ont bien du mal à trouver leur place. Ned enquête sur la mort de Jon qu’il trouve louche et à sa suite on découvre la ville et tous les personnages qui la composent.
C’est un univers où chacun roule pour lui-même, que ce soit Varys, le maitre des espions, Littlefinger, l’argentier du royaume, Mestre Pycelle ou encore la reine Cersei.
J’aime quand ça complote et ça intrigue et j’ai été servi de ce côté là puisque c’est tout un mode de fonctionnement qu’il faut intégrer avec des alliances qui se nouent et se dénouent et des complots à aller chercher jusque dans les souterrains de la ville.

Cette saga est narrée selon une méthode de points de vue et on suit donc d’autres personnages, notamment Catelyn, l’épouse de Ned, qui cherche à percer le mystère autour des tentatives de meurtre sur son fils. Elle parcourt le royaume un peu dans tous les sens jusqu’à trouver son coupable idéal.
On a aussi droit à des points de vue sur la plupart des enfants Stark et j’aime beaucoup ceux de Bran qui sont sans doute les plus mystiques d’entre eux avec beaucoup de contes et de légendes.
On se trouve dans un univers de fantasy et pourtant les touches en sont très discrètes si ce n’est à travers les loups garous des enfants Stark et surtout la rumeur qui court autour de la présence des Autres, des entités étranges qui circuleraient au delà du Mur, ce lieu mythique où réside désormais Jon Snow, le fils batard de Ned.

Comme il s’agissait d’une relecture, on en a surtout profité pour parler de la traduction, qui divise beaucoup, Jean Sola ayant décidé de remanier à sa sauce le style original de l’auteur qui est pourtant fort simple.
Mais on a aussi beaucoup parlé de tous les indices qui sont déjà disséminés pour nous introduire aux grands mystères de la saga, et en premier lieu, tout ce qui tourne autour de la parenté de Jon, mais aussi des choses un peu plus futiles comme les premières apparitions d’Anguy, ou l’arrivée en ville de Beric Dondarrion. C’est fou de se rendre compte que pas mal de choses sont prévues depuis le départ.

Il y aurait sans doute encore beaucoup à dire sur ce tout premier tome mais j’en oublie presque de parler de Daenerys, princesse targaryenne en exil, celle dont l’intrigue est totalement déconnectée des autres puisqu’elle se trouve à l’heure de l’autre côté du Détroit.
C’est un personnage qui évolue énormément même si jusque là on n’a pas passé énormément de temps avec elle mais j’aime bien la retrouver parce qu’elle est accompagnée de Jorah Mormont qui apporte avec lui pas mal de souvenirs sur l’ancienne dynastie au pouvoir.

En tout cas, j’apprécie beaucoup de faire cette relecture parce que c’est un vrai plaisir de redécouvrir des chapitres tout en sachant les prochaines péripéties qui vont arriver !

Le Trône de Fer – Tome 1
George R. R. Martin
J’ai Lu

3 réflexions sur “Le Trône de Fer – Tome 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s