Clément Coudpel contre les spectres de Samain

couv69583063

Clément Coudpel porte un nom de famille un peu étrange, il l’admet. En dehors de ça, il se considère comme n’importe quel garçon de treize ans : il aime les mangas, les jeux vidéo et trainer avec son meilleur ami, Takeshi, dans leur petit village liégeois. Ce qu’il veut dans la vie ? Aucune idée ! Mais une chose est sûre, il n’embrassera pas la malédiction familiale. La magie, les cimetières, les macrales, les fantômes, très peu pour lui. Et toute la pression qu’il subit au quotidien n’y changera rien, peu importe à quel point ses détracteurs vont loin. Il laisse ça à son aînée, Camille, qui s’en sort comme une cheffe. Sauf que quand cette dernière disparait à quelques jours de Samain, Clément craint de ne plus avoir le choix…

Merci aux éditions Livr’s pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

J’ai eu la chance de continuer à découvrir de nouveaux titres publiés dans le catalogue des éditions Livr’s et j’ai été attiré par le résumé de ce livre.
Pour autant, je ne m’attendais pas à autant aimer l’histoire de Clément, qui me ressemble beaucoup par certains côtés mais qui est tout de même un jeune adolescent de 13 ans, ce qui est bien loin de moi.
Clément donc est un geek, il aime les jeux vidéos, les animés et les mangas et son histoire en est pleine de références. Mais il est aussi un macrale, ce qui ne lui plait pas du tout puisque tout ce qu’il souhaite c’est mener une vie la plus banale possible.
Sa sœur a fait son possible pour que ce soit le cas mais lorsqu’elle disparait à peine quelques jours avant Samain, il va falloir qu’il choisisse son camp.

La vie de Clément est donc hyper originale, avec tout son folklore de macrale, de familles, de rituels, de goules et autres bestioles gardant les cimetières. J’ai beaucoup aimé cet aspect là.
Mais j’ai aussi aimé le fait qu’il s’agisse de l’histoire d’un adolescent qui doit faire des choix et qui ne veut pas basculer dans un univers surnaturel. Son copain Takeshi qui le maintient du côté de la vie réelle est un excellent personnage dans lequel on peut facilement se retrouver, avec sa bonne humeur et son envie de s’impliquer dans un folklore où il court pourtant bien des dangers.

Les différents personnages croisés sont intéressants et bien développés et c’est un livre qui ne tombe jamais dans la gentillesse ridicule.
Au contraire, Clément affronte des difficultés et le changement qui se produit au milieu du récit permet de relancer le scénario sur une autre voie qui m’a beaucoup plu et qui pose encore plus de questions.
Le bestiaire est bien développé, Katel est un bonhomme que j’ai adoré du début à la fin et j’ai adoré découvrir l’univers des macrales et des barghests, que je ne connaissais pas du tout.

J’ai avalé ce livre en quelques jours à peine et j’ai vraiment aimé le style de l’auteure et le rythme des chapitres. Quant à la fin, si elle boucle correctement l’intrigue en cours, elle donne aussi envie de revenir passer quelques moments en compagnie de Clément pour savoir ce qu’il va devenir.

Clément Coudpel contre les spectres de Samain
M. d’Ombremont
Editions Livr’s

9 réflexions sur “Clément Coudpel contre les spectres de Samain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s