À la croisée des mondes – Tome 2 : La Tour des Anges

couv27093552

Ayant franchi le pont entre les mondes édifié par Lord Asriel, son père, l’intrépide Lyra se retrouve dans la cité de Cittàgazze, la ville au-delà de l’aurore, où des spectres mangeurs d’âmes rôdent dans les rues, où les lointains battements d’ailes des anges résonnent au-dessus d’une mystérieuse tour. Mais Lyra n’est pas sans allié. Car le jeune Will Parry, à la recherche de son père disparu depuis de longues années, a également pénétré dans cet étrange royaume par une porte magique. Ensemble, Lyra et Will vont entamer un périlleux voyage à travers les dimensions, et découvrir un secret mortel: un objet d’une puissance extraordinaire et dévastatrice. Mais à chaque étape de leur périple, ils se rapprocheront d’un danger plus funeste encore – et de l’incroyable vérité sur leur propre destinée…

Barre-de-séparation

Après un premier tome asse introductif, ce deuxième volet d’A la croisée des Mondes passe à la vitesse supérieure en tentant d’apporter de nouvelles pistes à la théorie de la Poussière mais en lançant aussi les personnages dans différentes directions.
Lyra, avec laquelle j’avais eu un peu de mal, est moins centrale puisque celui qui introduit ce roman est Will, un jeune garçon qui vient de notre univers et qui est à la recherche de son père.

Les sorcières cherchent Lyra, Ruta Skadi cherche Lord Asriel, Lee Scoresby cherche Grumman, Mary Malone cherche une explication à sa théorie sur les Ombres, Lord Boreal cherche le Poignard subtil et tout le monde se croise et se recroise jusqu’à arriver à Cittàgazze, ville située dans un univers où seuls les enfants peuvent survivre à l’attaque des Spectres.

Spectres, Ombres, Poussière, chacun a son vocabulaire et son univers mais, alors que tout semble confus, j’ai paradoxalement trouvé que tout s’éclaircissait avec l’idée des fenêtres et du Poignard subtil qui est excellente.

 Le ton est très différent du premier tome, on n’est plus dans un roman d’aventures mais dans quelque chose de plus réfléchi et toute la mise en place du combat entre Lord Asriel et l’Autorité suprême est passionnante.
Le propos religieux prend de plus en place, même si l’histoire est loin d’aller forcément dans le sens attendu. 
On est loin d’une histoire pour les enfants, certaines théories sont un peu complexes et le ton est parfois très dur.
Comme ça coïncide avec l’abandon du point de vue quasi unique sur Lyra pour se concentrer sur ceux d’adultes, ce n’est sans doute pas un hasard et c’est pour le mieux.

À la croisée des mondes – Tome 2 : La Tour des Anges
Philip Pullman
Gallimard

2 réflexions sur “À la croisée des mondes – Tome 2 : La Tour des Anges

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s