Cursed – Saison 1

2209

Dans cette relecture de la légende arthurienne, Nimue allie ses jeunes forces à celles du mercenaire Arthur pour partir à la recherche de Merlin et d’une ancienne épée.

cur

Cursed est la nouvelle série Netflix qui a fait pas mal parler d’elle cet été, et pas forcément en bien, à part chez Bigre qui l’a adorée. Pour ma part, je n’en attendais pas grand chose et j’ai quand même été déçue.
Pour ceux qui ne la connaissent pas, il s’agit d’une adaptation d’un livre de Thomas Wheeler, illustré par Frank Miller et qui réinterprète les légendes arthuriennes.
Je ne l’ai pas lu, je ne sais donc pas si l’adaptation est fidèle mais nous avons ici en personnage principal Nimue, plus connu par chez nous sous le nom de Dame du Lac, chargée par sa mère de ramener une épée à Merlin qui est un vieux alcoolique. Enfin, pas autant vieux que dans Kaamelott mais presque, et tout aussi incompétent en tout cas.

medium-clean

Comme il serait beaucoup trop simple que tout se passe simplement, Nimue se fait voler son épée sur le chemin par Arthur qui est un bon à rien, puis abandonnée dans un couvent où elle fait la connaissance de Morgane, la sœur d’Arthur.

On a des péripéties un peu dans tous les sens, les personnages se croisent avant de finalement tous se retrouver. Il faut dire que si Arthur et Morgane sont humains, Nimue est une Fae, dont le peuple est persécuté par l’Eglise et les Paladins rouges.
Et Merlin est au service du roi Uther, un brin incompétent dans son rôle mais tout est de la faute de sa moman.
Et pour rajouter au désordre ambiant, on a aussi des vikings qui débarquent et qui revendiquent le trône tandis qu’une faction dissidente s’oppose à eux.

medium-clean (6)

Ça pourrait faire fouillis mais l’intrigue est en fait assez facile à suivre et dans l’ensemble assez agréable, même si on sent bien que toute cette première saison n’est qu’une introduction jusqu’à ce que tout le monde réussisse à se mettre en place.

Le problème est ailleurs.
Les personnages ont un cruel manque de charisme, et leurs interprètes sont mauvais. Alors certes, Merlin est joué par Gustaf Skarsgard qui sait parfaitement bien cabotiner, et Daniel Sharman interprète un Weeping Monk sombre et mystérieux qui sait tirer son épingle du jeu (et pourtant, il est quasiment muet).

medium-clean (5)

Mais les autres sont catastrophiques et c’est fort dommage puisqu’ils sont quand même les rôles principaux. Arthur et Nimue sont très mal joués et leurs personnages sont des caricatures vues et revues qui n’ont aucune alchimie entre eux.

medium-clean (1)

C’est d’autant plus dommage que j’aime ce genre de scénario, dans lesquels l’action se déroule à une bascule de l’Histoire. On sent que rien ne sera plus comme avant, que les traditions s’effacent devant de nouvelles même si ça passe par la violence.

medium-clean (4)
Que petit à petit, l’ancien monde diminue face à la religion et que rien ne peut l’arrêter.
Mais, si le générique et les transitions m’ont beaucoup plu (et c’est un point qui doit sans doute diviser), j’ai vraiment eu l’impression de me retrouver face à une série qui balançait le plus de noms connus possibles (même si on attend l’avant dernier épisode pour nous sortir Perceval, le dernier pour enfin avoir Lancelot et que Guenièvre est bien dissimulée) mais qui m’aura beaucoup trop fait soupirer dans mon coin avec ses dialogues insipides et ses moments où la tension baisse et où on se rend compte que rien ne fonctionne vraiment et que tout baigne dans la niaiserie.
C’est mou, cheap, et sans beaucoup d’intérêt malgré des tentatives de rendre le tout plus sombre parce que Frank Miller est passé par là.

16 réflexions sur “Cursed – Saison 1

  1. « j’ai quand même été déçue » eh bien presque pour moi aussi ! Mais bon, j’aime bien Pym et je suis curieuse. Je pense deviner depuis un bon moment qui est la Guenièvre – encore quelques épisodes avant d’avoir la révélations !
    C’est franchement pas la série de l’année, mais ça fait un bon fond sonore et visuel.

    Aimé par 1 personne

    • J’ai complètement oublié de parler de Pym ! Mais pour le coup, ses passages avec son viking étaient vraiment choux, ça c’était une relation qui m’intéressait un peu plus que les autres et ça a rien donné 😦 .
      Pour Guenièvre ils sont pas bien malins parce qu’en fait son identité est donnée sur IMDB. Mais ça me rend un peu curieuse parce que j’aime l’idée.

      J'aime

      • Hélas, l’une des relations les plus attachantes et adorables (moi qui ne suis pas fana des histoires d’amour dans de tels récits, en général!) et qui aura disparu bien rapidement… J’aimais bien Morgane aussi et finalement elle me saoule. Comme pas mal de personnages exceptée Pym, en fait. Ecureuil aussi, et je commence à apprécier le moine larmoyant – mais bon, à voir comment ils évoluent dans la saison 2 (si je la regarde).
        Je m’étais trompée pour Guenièvre et du coup, bah ça pert en cohérence par rapport au récit original. Mais bon, pourquoi pas, ça en fait une future reine assez attachante dans son genre.
        On est d’accord que Uther on dirait un gamin de douze ans dans le corps d’un homme d’une trentaine d’années ?

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s