DARK – Saison 3

Dark_logo

Jonas arrive en 2019 dans une ville de Winden différente de celle qu’il connait, car appartenant à un monde parallèle dans lequel il n’existe pas. Mais des disparitions ont toujours lieu et le jeune homme comprend vite que ce monde est aussi menacé que le sien. Il lui reste toutefois encore une chance de découvrir l’origine des anomalies pour y mettre fin et se sortir d’une boucle infernale de catastrophes.

dark (1)

J’en parle suffisamment un peu de partout pour que vous ayez compris à quel point j’adore Dark. Pourtant, je craignais un petit peu cette troisième saison parce que jusque là la série avait été impeccable. Mais rajouter un mode parallèle à un Winden où tout était déjà bien compliqué, ça me faisait quand même un peu peur.

Jonas atterrit dans un univers où il n’a jamais existé et, tandis qu’on le découvre peu à peu, on continue à suivre en parallèle son monde à lui, celui où tout continue comme avant. Les boucles s’imbriquent et comme le dit si bien Adam, tout le monde doit se trouver à la bonne place et au bon moment, quitte à devoir parfois forcer un peu le destin de quelques uns.
Mais il a une opposition en face de lui. Eve n’est pas d’accord et elle appartient à un monde où Jonas n’a jamais existé même si elle l’a bien souvent croisé.
Leur but est différent. Elle cherche à garder en vie son enfant, l’élément déclencheur, lui veut détruire les boucles, à n’importe quel prix.

dark (2)

Et puis il y a Claudia. Claudia et son espoir de troisième voie. Un fil où personne ne chercherait l’apocalypse, à faire exploser des bidons et à emmener tout le monde vers un paradis qui parait bien illusoire.

Tout le monde souffre. Elisabeth, Bartosz, Noah, des personnages qui nous étaient relativement indifférents jusque là deviennent terriblement attachants dans ce qu’ils traversent.

dark (5)

Je crois avoir rarement vu une série aussi bien traiter son sujet tant tout est lié depuis le début et que rien n’est laissé au hasard. Tous les détails comptent, que ce soit dans le scénario mais aussi au niveau technique avec un casting impeccable, une bande sonore géniale et des plans d’une parfaite justesse utilisant un effet miroir selon l’univers dans lequel on se trouve.
Voir les pièces du puzzle qui s’imbriquent une par une est juste fascinant.

EbyK7ZkUwAEBEKg

Parce qu’en fait tout a été calculé depuis le début. Tous les liens, tous les trous qu’il restait à boucher, tous les moindres détails et anecdotes trouvent une explication.
Tout semble très compliqué puisque le monde d’Eve n’a pas exactement les mêmes personnages au même endroit et au même moment et, du coup, il peut donner l’impression qu’il faut recommencer à retenir qui est qui.
Mais je ne l’avais déjà pas fait pour le monde de Jonas et je continue à penser que la série est tout à fait compréhensible sans s’infliger une multitude d’arbres généalogiques si ce n’est pas votre truc.
C’est sûr que c’est super impressionnant de se rendre compte à quel point Bartosz a eu un impact sur la famille Nielsen, mais rien n’empêche d’apprécier tout simplement de le voir se rendre compte du futur qui démarre sous ses yeux avec la naissance de Hanno.

EbsCx-rWsAEck36

De la même manière, simplement comprendre l’émotion d’Elizabeth qui retrouve son bébé le jour où  se l’ait enlevé à elle-même est très beau sans se prendre le chou sur les différents voyages de Noah.

C’est une série technique, mais elle se finit dans l’émotion la plus basique, avec un dénouement en réalité très simple. Les deux mondes parallèles étaient gangrenés par la haine, la jalousie, les meurtres en tout sens.
Avec l’intervention de Claudia, tout finit par retrouver assez naturellement sa place.
Certains n’ont jamais existé, mais il restera tout au fond une trace du passage de Martha et Jonas, les Adam et Eve de deux mondes qui n’auraient jamais du être créés.

EbwP1IiXgAAyXX5

Et moi je dis là adieu à une série que j’aurai adorée de bout en bout, qui m’en a fait voir de toutes les couleurs et passer par toutes les émotions, jusqu’à terminer dans le rire quand tout se finit avec un running gag sur l’œil de Wöller.
Je sais que je reverrai un jour et que j’aurai tout autour de plaisir à la revisionner en essayant de démêler la chronologie du médaillon de Martha qui aura traversé les siècles. Plusieurs fois.

dark (4)

8 réflexions sur “DARK – Saison 3

  1. Oooh que tu parles bien de cette saison 3 ! J’ai tout autant adoré que toi (et scoop, sauf surprise d’ici le 31 août, ça devrait être ma série/saison préférée lors de mon bilan :)) C’est vraiment fou comme tout est imbriqué effectivement. En tout cas, j’ai été émue comme pas possible, notamment sur les destins de Jonas et Martha et je trouve la fin très judicieuse et parfaite. Et c’est une série qui se revoit très très bien. J’ai bien fait de revoir les deux premières saisons (et je sais que je reverrai les 3), ça permet d’apprécier le tout avec des frissons d’anticipation et surtout moins de pression 🙂
    Et je laisserai le mot de la fin à ma soeur avec qui je discutais de la série ce midi et qui m’a dit « pff d’où ça sort que Wöller finit avec Hannah ? » 😀 (ma réponse a été que étant donné qu’il ne restait plus grand monde, il n’y avait pas beaucoup de choix à Winden ! ;))

    Aimé par 1 personne

    • C’était parfait comme fin. J’avais peur d’un truc ultra compliqué et en fait c’était à la fois super simple et super émouvant. Et pour une série réputée « froide », j’ai trouvé qu’il y avait de beaux moments d’émotions.

      Splendide conclusion sur Hannah 😀 😀 😀

      J'aime

        • Mais oui ! On peut reprocher d’autres choses à cette série mais en fait elle est pleine d’émotions et c’est hyper flagrant cette saison où justement tout est basé dessus. Mais rien que de me souvenir de Ulrich qui revoyait les enfants à l’arrêt de bus en saison 2, je trouvais ça super touchant.
          Et ce final tout en simplicité qui vient mettre fin à deux mondes entiers, c’était hyper beau.

          J'aime

  2. Bien aimé aussi ce final. Y’a quelques trucs qui restent hélas inexpliqués (les expériences de Noah dans la saison 1 qui semblaient plus là pour attirer le chaland qu’autre chose xD) mais globalement ça fonctionne bien ^^. Et super boulot sur le casting quand même pour avoir des personnages à des âges différents qui se ressemblent bien.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s