Roswell – Saison 1

Roswell_logo

À Roswell, lieu célèbre pour le présumé écrasement de soucoupe volante de 1947, trois extraterrestres tentent de mener une vie discrète dans la peau de jeunes adolescents taciturnes. Mais les choses se compliquent lorsque Max, l’un de ces extraterrestres, sauve la vie de Liz, une adolescente, la menant à découvrir la vérité à leur sujet…

rosum-clean

Hey, ce n’est pas parce que j’ai du retard dans absolument toutes mes séries que ce n’est pas une raison pour en regarder aussi des plus anciennes !
Roswell fait partie des séries de ma jeunesse, de celles qui étaient diffusées dans la Trilogie du Samedi soir sur M6. J’en ai regardée beaucoup d’épisodes et puis, sans trop savoir pourquoi, j’ai fini par décrocher et je n’ai jamais vu la fin. Comme je suis toujours à la recherche d’une série que je peux regarder tranquillement le soir avec Lord Choupinou, je l’ai convaincu que Roswell serait idéale pour ça.

row

Donc, pour en revenir rapidement à la série en elle-même, Roswell se déroule dans la petite ville de … Roswell, Nouveau-Mexique, très connue pour son fameux crash de soucoupe volante arrivé en juillet 1947.
En 1999, Liz, une lycéenne qui travaille dans le restaurant familial, est atteinte d’une balle qui aurait du la tuer.
Sauf que l’intervention de Max vient la sauver et qu’elle découvre que celui-ci, mais également sa sœur Isabel et leur meilleur ami Michael sont des extraterrestres qui ignorent tout de leur passé et de comment ils ont bien pu arriver sur Terre, leur plus ancien ancien souvenir remontant à leur réveil dans le désert en 1989. Leur secret ne tarde pas à être connu de Liz donc, mais aussi de la meilleure amie de celle-ci, Maria.

rosw

L’intrigue en elle-même est un peu trop diluée pour vraiment prendre mais elle reste sympathique.
On a des conspirations gouvernementales, un agent du FBI qui vient semer la pagaille (Julie Benz aura écumé toutes les séries adolescentes de l’époque), pas mal de mystères assez prenants, une réserve indienne, des pierres magiques, un quatrième extraterrestre et Nasedo, une espèce de guide qui est sur Terre depuis bien plus longtemps qu’eux.

rosw1

En ce qui concerne les personnages, on est vraiment face à du teen show dans toute sa splendeur, les relations amoureuses vont de l’amusant à l’exaspérant et si le couple de Maria et Michael est fun et que celui entre Isabel et Alex est mignon, les incessants revirements de situation entre Liz et Max sont horripilants. Et l’arrivée de Tess ne vas pas arranger ça, c’est un personnage qui est vraiment compliqué à aimer alors qu’on devrait avoir pitié d’elle mais elle est beaucoup trop intrusive pour cela.
Les trois extraterrestres ont chacun leur pouvoir et leur propre personnalité, ce qui permet de les apprécier chacun à différents degrés. Il faut aussi dire qu’ils n’ont pas eu la même éducation et autant la famille est une part importante de la vie d’Isabel, autant la solitude de Michael s’explique par son père adoptif.

roswe

En revanche, j’ai une affection assez saugrenue pour Kyle, l’ancien petit ami de Liz que je trouve très touchant et avec un comportement très réaliste. Il est facile de râler après lui parce qu’il vient souvent interférer dans ce qui ne le regarde pas mais il ne faut pas oublier que c’est un jeune homme qui se retrouve dans une situation qu’il ne comprend pas et que personne ne tente de lui expliquer quoi que ce soit, y compris son père.
Quant à son père justement, le shérif de la ville, c’est sans aucun doute le personnage qui a la plus belle évolution de la saison, passant d’un antagoniste pénible à un allié prêt à tout pour aider des jeunes gens.

roxse

Si je connaissais déjà pas trop mal cette première saison, j’ai été ravie de la redécouvrir. On n’échappe pas à de bons gros clichés de l’époque, certaines fringues sont vraiment affreuses, la coiffure de Michael est juste impossible mais j’ai aussi retrouvé une certaine nostalgie devant la bande son et certains épisodes sont toujours aussi drôles, comme la virée dans les bois où tout le monde part camper et dans le fond, certaines situations restent assez intemporelles.

6 réflexions sur “Roswell – Saison 1

  1. Malgré tout le côté kitch et teen que tu évoques, tu me donnes quand même trop envie de revoir cette série, de mon adolescence moi aussi. Surtout que sa nouvelle mouture n’est pas bien folichonne en comparaison du souvenir que je garde de la première…

    J'aime

  2. Ah Roswell… Que de nostalgie ! 🙂 Ça a été ma série préférée pendant des années, et j’ai encore une grosse affection pour elle ! ^^ Ça me donne trop envie de la revoir ! 😉 J’aime bien aussi le reboot de la série, Roswell, New Mexico, mais elle ne vaudra jamais celle de 1990 ! 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s