Doctor Who 1202 – Spyfall, Part 2

Doctor_Who_13_Logo

Le Docteur est coincée dans ce qui semble être une autre dimension, avant de trouver une porte de sortie grâce à une rencontre inattendue. Quant à ses compagnons, à peine revenus sur le plancher des vaches que les voilà forcés par Barton à prendre le maquis.

81145264_

Il a parfois été reproché à Chris Chibnall de simplement effleurer la mythologie de Doctor Who, de ne pas tenter des choses plus marquantes dans un univers qui ne demande que ça. Torchwood décolle au moment où il quitte la série, ses épisodes de Doctor Who en tant que scénariste ne sont pas vraiment marquants et on ne peut pas dire qu’il fait l’unanimité depuis son arrivée en tant que showrunner.

medium-clean (1)

Avec le retour du Master, il avait l’opportunité se tenter quelque chose de plus grand et cette deuxième partie d’épisode d’ouverture était un peu celle où je l’attendais au tournant.
Pourtant, malgré beaucoup de vivacité et de retournements très funs, on est tout d’abord dans quelque chose de très classique, Thirteen recrutant de nouvelles compagnes au cours de son voyage temporel pour atterrir à Paris en pleine Seconde guerre mondiale (sous les bombardements). J’ai adoré rencontrer Ada Lovelace (et Charles Babbage ❤ ) et je ne connaissais pas du tout Noor Inayat Khan mais celles-ci sont très actives et lui permettent d’atteindre son but, la faire à l’envers au Master pour que celui-ci ne puisse plus modifier son plan.

81145264_3879322792081719_8059400852705640448_o

A côté de ça, Yaz, Graham et Ryan servent un peu à rien à part meubler la partie avec Barton, l’horrible bonhomme qui est censé nous faire comprendre que c’est mal d’être trop connectés. J’écoute sans doute un peu trop France Culture parce que j’avais vu venir le twist sur la réécriture de l’ADN mais c’est très bien intégré bien que je me demande quand même comment tout ce beau monde a pu penser que la Doctor ne ferait rien dans son coin pour tenter de les contrecarrer.

ENjEwa9UEAACKw_

La menace des Kasaavin est terminée, je n’ai à peu près rien compris à ce que ces méchants cherchaient à faire mais l’essentiel n’est pas là mais dans l’état où se trouve Gallifrey, complètement détruite (une nouvelle fois, oui).

Capture

Et à tout ce discours final du Master sur les mensonges des Fondateurs, au Timeless child dont on n’avait plus entendu parler depuis le début de la saison précédente, et au traumatisme qui existe dans leur esprit.
Tout ceci m’intrigue beaucoup et s’attaquer au mythe des Time Lords est quelque chose de très ambitieux.

medium-clean

2 réflexions sur “Doctor Who 1202 – Spyfall, Part 2

  1. J’ai beaucoup aimé Ana Lovelace et Noor Inayat Khan. Elles auraient fait de bonnes compagnonnes pour la Docteure. En ce qui concerne l’histoire, je l’ai beaucoup appréciée, je me demande où tout cela va nous mener et si on en a fini avec le Master (à mon avis, non).

    Aimé par 1 personne

Répondre à Frankie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s