Bilan Séries – Décembre 2019

challenge
Coucou à tous et bonne année 2020 !

Comme chaque début de mois, je reviens faire un point sur mes séries terminées, et faire le point sur le bilan de mon challenge.
Il y a une partie pour laquelle je suis assez fière de moi, et pour l’autre pas du tout, je ne laisse traîner plus que ça le suspense mais vous l’avez sans doute déjà deviné par vous même.

En avant !

DU CÔTÉ DU CHALLENGE

 

J’ai eu un instant l’espoir de réussir à terminer Banana Fish histoire de ne pas être complètement ridicule et puis je me suis plutôt concentrée sur mes autres séries et du coup c’est passé à la trappe.
Le bilan de ce Challenge est dramatique cette année puisque je n’ai fini que deux séries, Bodyguard et Altered Carbon et entamé deux autres avec Le Bureau des Légendes et Banana Fish.

 

ET EN DEHORS DU CHALLENGE

 

  • Watchmen – Mini série

index

J’étais super enthousiaste à l’annonce de cette série, on m’annonçait du super héros un peu décalé, de la mythologie, c’était tiré d’un comics qui est culte et que c’est du même bonhomme qui avait fait The Leftovers que je trouve très qualitative.

Autant dire qu’après un premier épisode assez intriguant, j’ai été extrêmement déçue de la suite. Je ne comprenais absolument rien de ce qu’il se passait, il y avait des tonnes de références qui ne me parlaient pas, rien n’était expliqué. En bref j’avais l’impression d’être stupide et ça ne me plaisait tellement pas que j’en étais très en colère.
Et puis au milieu de la saison on a commencé à nous apporter quelques réponses. Sans tout forcément expliquer, on commençait quand même à comprendre ce qu’il se passait et à faire des liens entre les personnages et les évènements. On a même eu droit à une espèce de boucle temporelle qui m’a fascinée et j’ai fini par vraiment apprécier la série.
Le fait que le début ait été si difficile m’empêchera surement de la trouver géniale mais quand elle a commencé à ne plus être une succession de jolis plans pour aussi avoir un scénario, je l’ai trouvée très chouette et je suis arrivée à vraiment bien l’aimer.
Pour l’instant il n’y a pas de suite programmée mais le final se suffit à lui-même.

  • Trauma – Mini série

EJWG2JdW4AQaScC

Mini série française, première production originale de 13ème Rue qui est spécialisée dans le thriller, Trauma nous raconte l’histoire d’un policier qui a perdu la mémoire suite à une balle reçue en pleine tête alors qu’il menait l’enquête sur des meurtres de femmes sans liens connus entre elles.
Et lorsqu’il rentre chez lui suite à sa convalescence, il retrouve une femme prisonnière dans sa cave sans qu’il sache pourquoi elle est là.

Sans être la série du siècle, j’ai passé un bon moment à regarder Trauma qui a pour elle un casting solide d’acteurs que pour une fois je ne connaissais absolument pas.
Certains personnages sont parfois agaçants, l’ex femme en tête, mais dans l’ensemble ça tient bien la route, il y a de bons rebondissements, j’avais envie d’avoir le fin mot de l’histoire et le final n’est pas devinable à des kilomètres sans être extravagant.

  • His Dark Materials – Saison 1

2113

Après l’échec du film, A la Croisée des mondes a donc été adapté en série de la BBC et autant dire que je l’attendais de pied ferme.
C’est très fidèlement adapté à l’exception de quelques digressions qui permettent d’approfondir le personnage de madame Coulter, c’est très beau, il y a une certaine recherche dans l’esthétisme qui m’a plu et la musique est chouette.
De plus, le parti pris d’intégrer la trame de Lord Boreal, et donc de Will, si tôt dans l’histoire m’a assez emballée puisque ça évitera de devoir faire un retour en arrière dans la deuxième saison.
Malgré tout, je suis un peu restée sur ma faim, la faute à un rythme assez étrange, sans doute pas aidé par des épisodes assez longs. J’ai parfois eu l’impression que tout était assez mou, alors qu’il y avait pourtant plein de péripéties à suivre, et je ne suis pas sûre que ça ait été passionnant à suivre pour quelqu’un qui ne connaissait pas les livres.
En tout cas, je reconnais à la série de ne pas avoir édulcoré son propos, il y a des morts, des déchirements, et une certain parti pris sur les institutions religieuses qui n’est pas occulté.

  • The Mandalorian – Saison 1

EFjuGmRX0AA7kGr

Première série très attendue de Disney +, The Mandalorian nous raconte donc très logiquement l’histoire d’un Mandalorien, c’est à dire un chasseur de primes dans l’univers Star Wars. C’est un domaine auquel je ne connaissais rien et je n’attendais donc absolument rien de la série à part un moment de fun.
C’est exactement ce à quoi j’ai eu droit puisque Mando fait une rencontre toute mignonne lors d’un des premiers contrats que l’on suit et qu’il ne peut se résoudre à laisser cet adorable Baby Yoda dans les mains de l’Empire.
On a donc des petites aventures décousues du duo le plus improbable de l’univers dans un environnement connu des fans de Star Wars qui vont voir des petits clins d’œil un peu partout.
Ça lorgne vers le western et les films d’arts martiaux, on n’est pas écrasés par un fil rouge envahissant et c’est à la fois fun et sympathique jusqu’à ce que le final reprenne une trame plus sérieuse dans un scénario assez sombre et qui ouvre de nouvelles perspectives assez excitantes.
J’ai adoré cette série et j’ai déjà hâte de la voir revenir !

  • Pennyworth – Saison 1

2101.jpg

L’univers de Gotham n’est pas complètement perdu avec la fin de la série puisque son créateur a décidé de se lancer dans un prequel pour nous raconter la jeunesse d’Alfred Pennyworth, le majordome des Wayne, quand il était encore à Londres.
Nouvelle chaîne plus adulte, épisodes un poil plus longs et une intrigue suivie tout au long de la saison, le choix était quand même assez étrange mais ça a parfaitement fonctionné sur moi et j’ai beaucoup aimé suivre les péripéties d’Alfred, soldat revenu traumatisé de la guerre et reconverti dans la sécurité, ses rencontres saugrenues, la Raven Society et la No Name League qui cherchent à prendre le contrôle du Royaume-Uni et des personnages assez étranges.
Comme pour sa série-mère, Pennyworth mélange un ton très sérieux avec des côtés complètement burlesques, notamment avec certains méchants qui semblent tout droit sortis d’un comic book. Ca pourrait tomber complètement à plat mais ça fonctionne en fait très bien en offrant beaucoup de charisme à chacun et je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

  • Killjoys – Saison 5

574

Killjoys a eu la chance d’avoir une fin programmée par sa chaîne (ce qui n’est pas donné à tout le monde, les amateurs de Dark Matter doivent s’en souvenir encore) et est revenu cet été pour sa conclusion.
Depuis un petit moment on avait un peu laissé de côté les aventures de chasseurs de prime des Killjoys pour se concentrer sur la menace de la Lady qui avait réussi à sortir du Green en fin de saison 4 pour s’attaquer au Quad en commençant par Westerley.
Son plan est un peu plus explicitée cette fois puisqu’on comprend qu’elle cherche à terraformer la planète pour que ceux de sa race puisse venir s’y installer avant de sans doute passe  à l’attaquer des autres planètes.
Voilà donc un objectif tout trouvé pour notre trio préféré qui n’a pas envie que ça se produise même si les choses sont compliquées par le fait qu’à  peur près tout le monde a perdu la mémoire à force de prendre des douches.

Le côté western de l’espace est donc oublié pour se concentrer sur une intrigue beaucoup plus SF, et je dois bien dire que ce n’est pas ce qui m’a le plus emballée. La Lady est agaçante, son opposition à Khlyen est assez pathétique et ce n’est pas aidé par le fait que je n’ai jamais eu le moindre attachement à celui qui a été bien trop longtemps le méchant de la série.
Heureusement, on peut toujours compter sur les personnages pour remonter le niveau et tout l’équipe construite au fil des saisons autour de Dutch, D’avin et John a réussi à trouver une place, chacun ayant son rôle à jouer.
Tout ce qui se passe dans la prison est aussi très chouette, on nous ressuscite un personnage sans trop d’explications mais on est tellement content qu’on ferme les yeux, les dynamiques sont bonnes, tout le monde est content d’être là, Delle Seyah n’a rien perdu de son sarcasme, on a droit à de l’amitié, de l’amour, un vaisseau spatial qui fait de l’humour et tout le monde est d’accord pour venir sauver Westerley ce qui est bien l’essentiel.
Sans être une série fracassante, Killjoys aura suivi tous mes étés depuis 5 ans et ça m’a tout bizarre de la terminer. Je ne sais pas si elle me manquera vraiment, mais ses personnages oui.

Voilà pour ce mois de Décembre assez productif qui m’a également vu terminer bien plus rapidement que prévu la saison 4 de The Expanse et j’espère bien vous en parler plus rapidement que pour la précédente !
Je vous souhaite de nouveau mes meilleurs vœux pour cette année 2020 et on se retrouve début Février pour un bilan de mes séries visionnées en Janvier.

9 réflexions sur “Bilan Séries – Décembre 2019

  1. Et bin pour watchmen, j’essayais de le raccrocher au film…mais tout comme toi…tout comme his dark materials (avec un plus pour Ruth Wilson, elle est geniale)….et The mandolarien (maintenant j’ai hate de voir la serie avec chouchou Diego Luna et la S2 de Baby Yoda!)

    J'aime

  2. Je suis assez d’accord avec toi sur Watchmen, il y a vraiment un truc qui m’a empêchée de l’adorer même si je l’ai beaucoup aimée au final mais c’est son côté « trop », trop esthétique, trop énigmatique, trop survendue, qui m’a un peu retenue. J’ai attendu le coup de coeur et puis non ! 🙂
    Pennyworth a été une série très sympa à suivre, je suis ravie qu’elle ait une saison 2.
    Pour les autres séries, j’ai déjà eu l’occasion de dire ce que j’en pensais 🙂
    Et pour ton Challenge Séries, l’avantage c’est que tu ne pourras pas faire pire en 2020 ! 😀

    J'aime

    • Je me demande si je vais pas me lancer sans liste, comme ça je pourrai un peu picorer quand j’aurai un peu de temps 🙂
      J’avais trop d’attente sur Watchmen je pense et en effet, comme toi, je trouve qu’elle était un peu trop sans que ce soit nécessaire.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s