Mes dix séries de la décennie

Coucou à tous !

Pour l’un des points du Bingo Séries de ce mois-ci, Jérôme nous a demandé de choisir une série par année de la décennie qui vient de s’écouler.
C’est clairement pas facile mais plutôt que de poster juste une liste j’ai décidé d’en profiter pour faire un billet de blog et voir ce que ça peut un peu donner.

sherlock-2

Sherlock Holmes est détective consultant et il accueille comme colocataire le docteur Watson, un ancien médecin de l’armée britannique blessé en Afghanistan. Il aide Scotland Yard à résoudre des enquêtes ardues en utilisant ses dons d’observation et de déduction associés aux technologies actuelles comme Internet ou les téléphones portables.

Sherlock a été une évidence pour moi et je suis toute étonnée que cette série ait déjà 10 ans tellement j’ai l’impression qu’elle date d’hier.
J’ai en tout cas très peu hésité, c’est une série que j’ai adoré dès les premières minutes et jusqu’au bout, que ce soit pour ses interprètes comme pour ses intrigues.

Teen Wolf 6

Scott McCall est un adolescent tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Il n’est pas le plus populaire de son lycée, il n’en est pas la risée non plus… Un soir, son meilleur ami Stiles le convainc de suivre en cachette les recherches de la police pour retrouver un corps dans les bois alentours. Au cours de cette expédition, il se retrouve nez à nez avec une bête étrange et particulièrement féroce. Il échappe de peu à cette attaque et, chanceux, avec une seule blessure: une vilaine morsure. Le lendemain, Scott se sent bizarre. Sans qu’il ne le sache encore, sa vie vient de changer. Il est devenu un loup-garou…

En concurrence avec Person of Interest, j’ai pourtant choisi Teen Wolf qui n’est certes pas la série du siècle, loin de là, mais qui m’aura fait passer de très bons moments en sa compagnie, et découvrir l’adorable Stiles.
Et comme on ne nous demande pas de choisir la série la plus qualitative mais celle qui nous a le plus marquée, je n’ai pas eu trop de remords à la sélectionner.

  • 2012 : Arrow

arrow-season-5-poster

Après un violent naufrage, le jeune milliardaire et playboy Oliver Queen, porté disparu et présumé mort depuis cinq ans, est découvert vivant sur une île isolée dans la Mer de Chine. Quand il rentre chez lui, à Starling City, sa mère dévouée Moira, sa sœur bien-aimée Thea et son meilleur ami Tommy l’accueillent chez lui, mais ils sentent qu’Oliver a changé.

Ce n’est pour la série en tant que telle que j’ai choisi de parler de Arrow pour 2012 (d’autant plus que je commence à avoir une saison de retard), mais pour tout  l’Arrowverse qui a été créé tout autour. Entre les séries dérivées, celles qui se sont raccrochées par la suite et les dessins animés, on ne doit pas être loin de la petite dizaine et je trouve assez fou que malgré la qualité assez discutable de certaines intrigues, on réussisse à conserver un univers cohérent.

kieren (1)

Quatre ans après sa mort, Kieren Walker reprend sa place au sein de sa famille et retrouve ses marques dans le village où il a toujours vécu. Personne pensait le revoir un jour. Seulement peu de temps après son décès, par une étrange nuit, des milliers de personnes décédées se sont réveillées. Après des mois de réadaptation et de médication, ces zombies sont aujourd’hui rendus à leurs familles…

Désolée pour Broadchurch mais 2013 c’est aussi l’année de In the Flesh et je ne peux pas ne pas citer la série qui m’a fait découvrir mon personnage préféré de tous les temps.
Jolie série, pleine de tolérance et de messages importants à entendre, In the Flesh a été un de mes gros coups de cœur de ces dernières années.

True Detective (2)

La traque d’un tueur en série amorcée en 1995, à travers les enquêtes croisées et complémentaires de deux détectives, Rust Cohle et Martin Hart.

J’aime beaucoup True Detective mais c’est un peu un choix par défaut pour cette année là parce que la seule autre série en concurrence avec elle est The Code, une série australienne sur un duo de frères informaticien et journaliste, que j’aime bien mais qui ne mérite peut-être pas de rentrer dans cette catégorie, et The Leftovers que je n’ai toujours pas finie.

  • 2015 : The Expanse

expense (5)

Au 23ème siècle, les hommes ont colonisé le système solaire et les Nations-Unies contrôlent la Terre. Mars est devenue une puissance militaire indépendante et les autres planètes dépendent des ressources de la ceinture d’astéroïdes, où les conditions de vie sont pénibles et les habitants contraints de travailler durement. Au fil des ans, les tensions entre la Terre, Mars et la Ceinture ont pris une telle ampleur qu’une simple étincelle pourrait déclencher une guerre.
Dans ce contexte tendu, la disparition d’une jeune femme va entraîner le détective chargé de l’affaire et le capitaine d’un vaisseau dans une course à travers le système solaire pour découvrir le plus grand complot de l’histoire de l’humanité.

Malgré tout l’amour que je porte à London Spy, ou 12 Monkeys, j’ai sélectionné The Expanse parce que les séries de science-fiction pure sont tout de même assez rares et que la qualité de celle-ci est particulièrement à noter.

the magi (2)

Quentin Coldwater, jeune adulte en marge du monde, est depuis son enfance attiré par la magie. Il se réfugie dans la lecture de ses romans préférés Fillory et effectue des séjours en hôpital psychiatrique. Il découvre qu’il est un magicien. Invité à passer des tests d’admission en compagnie de son amie Julia, il est admis à Brakebills, une université protégée du reste du monde qui forme en secret de futurs magiciens.

Et oui, ça élimine Westworld mais tant pis. Ça fait aussi passer à la trappe Travelers et Dirk Gently, 2016 était décidément une très bonne année séries, même si j’ai l’impression que ça a été la dernière.
Mais j’ai choisi The Magicians parce que j’aime le chemin parcouru par les personnages et le travail qui a été fait sur eux pour les rendre terriblement réalistes.

dark (13)

En 2019, dans la petite ville de Winden – la première avoir accueilli une centrale nucléaire en Allemagne – plusieurs disparitions d’enfants agitent les habitants et n’est pas sans leur rappeler les événements étranges qui ont eu lieu 33 ans plus tôt.

Je ne pensais pas choisir Dark mais on commence à tomber dans des années où les choix se font un peu par défaut.
Ça n’enlève rien à la qualité de Dark qui est de toutes manières une de mes séries chouchous et qui sait, jusque là, parfaitement gérer son voyage temporel, ce qui n’est pas donné à tout le monde.

1749

Employé de bas-étage dans l’antenne berlinoise de l’ONU, Howard Silk se lamente sur sa vie. Il est bloqué à un poste absurde depuis trente ans et sa femme est dans le coma après avoir été renversée par un véhicule. Un jour, il découvre la vérité sur son poste : sous le bâtiment où il travaille se trouve un portail vers une réalité alternative, créée à la suite d’une expérience scientifique pendant la Guerre froide. En se retrouvant face à son double, un agent de terrain chevronné et sans pitié, Silk se met à reconsidérer ses choix passés et à s’interroger sur son identité.

Counterpart ou Titans, j’en suis arrivée à devoir faire un choix entre ces deux là, ce qui montre quand même à quel point mon choix était restreint.
Entre les deux, j »ai sélectionné Counterpart, parce que j’ai beaucoup aimé son casting, son intrigue, son parti pris et son univers gris.
Et puis elle s’est terminée, d’une façon qui me satisfait, alors que Titans est toujours en cours de diffusion.

1957

Un brillant scientifique, le professeur J. Allen Hynek, est recruté par l’armée de l’air américaine pour mener des enquêtes non-résolues, de simples faits divers à des théories plus farfelues comme l’existence d’extraterrestres.

Je n’ai vraiment pas beaucoup commencé de nouvelle série cette année et parmi elles je pense que Project Blue Book a été ma préférée.
Je l’ai donc choisie alors que je suis à peu près sûre qu’elle ne marquera pas l’histoire des séries mais j’ai un certain attachement pour elle alors qu’elle n’a pour l’instant que quelques épisodes de diffusés. J’aime la dynamique entre les deux personnages principaux et tout le mystère qui se construit autour de leur mission.

Et voilà ! Ça n’a pas toujours été facile de sélectionner une seule série pour certaines années alors que le choix s’est un peu fait par défaut pour d’autres.
Je suis quand même très contente de celles que j’ai sélectionnées parce qu’elles montrent bien ce que j’aime et les les genres que j’apprécie particulièrement.
C’est en tout cas un exercice qui a été très intéressant à faire et j’ai hâte de voir quelles sont les séries que les autres participants ont sélectionnées. N’hésitez pas à me parler des vôtres !

9 réflexions sur “Mes dix séries de la décennie

  1. Ce que j’adore dans ce concept de Top c’est qu’on a toutes des choix très différents. 😀

    Je n’ai pas cité Sherlock parce que j’étais persuadée qu’elle était sortie avant 2010 et je m’en veux de ne pas avoir vérifié parce que, désolée les Crawley, mais Jim Moriarty vous bat à plates coutures!

    J'aime

  2. Super Top, j’adore toujours les tiens car tu y mets des séries différentes des autres. Bon on a Sherlock en commun pour 2010, je suis contente 🙂 Teen Wolf était sympa mais bon, c’était l’année de Game of Thrones 🙂 C’est vrai que l’Arrowverse est quelque chose donc c’est sympa d’y avoir mis Arrow. J’aurais bien mis 12 Monkeys pour 2015 pour ma part, mais c’était l’année de Sense8 donc là y avait pas photo, ça avait été mon gros coup de coeur. Pareil pour Counterpart mais c’était aussi l’année de Pose… En revanche, j’ai bien aimé Project Blue Book mais elle ne fait pas partie de mes préférées.

    J'aime

    • 2011 aura été l’année de Game of Thrones, je pense qu’il n’y a pas beaucoup de concurrence, du coup je suis allée tout à fait à contre courant avec Teen Wolf 😀
      2015 était une année vraiment compliquée, comme 2016 d’ailleurs alors que pour la suite ça a été l’inverse.
      Pour cette année c’était vraiment par défaut, j’ai pas débuté beaucoup de séries loin de là, j’ai quand même hésité avec Good Omens mais j’avais envie d’autre chose 🙂 .

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s