Bilan Séries – Novembre 2019

challenge
Coucou à tous !

Comme chaque début de mois, je reviens faire un point sur mes séries terminées, et faire le point sur l’avancée de mon challenge.
Et autant vous dire que je suis très fière de moi pour ce mois parce que j’ai enfin réussi à retrouver un rythme qui ressemble à quelque chose et j’ai bouclé des fins de saisons qui traînaient depuis un moment.

En avant !

DU CÔTÉ DU CHALLENGE

  • Altered Carbon – Saison 1 : 3 épisodes

Vous ne rêvez pas, je suis enfin venue à bout d’une série de mon challenge. Ça a parfois été chaotique, mais elle est finie, du moins jusqu’à ce que la deuxième saison arrive !

 

ET EN DEHORS DU CHALLENGE

  • Love, Death & Robots – Saison 1

2007

Série anthologique de chez Netflix, Love, Death & Robots traite, comme son nom l’indique de thèmes autour de l’amour, de la mort et des robots dans des petits épisodes allant de 5 à 20 minutes.
Avec des partis pris graphiques très différents il y en a pour tous les goûts, même si personnellement j’aurai plutôt renommé la série Sexe, Guerre et Gore.
Comme dans toute série du genre il y a de très belles réussites, des épisodes assez poétiques, des questionnements qui se posent et qui permettent à certains épisodes de tirer leur épingle du jeu.
Pour d’autres ça tombe complètement à plat et j’y suis restée hermétique.
Dans l’ensemble, le petit format est quand même assez pratique pour les moments où on a que peu de temps disponible et ça permet d’avoir un bon échantillon de ce qu’il se fait en matière d’animation.

  • Krypton – Saison 2

1010

Série d’été SyFy dans toute sa splendeur, avec des tournages sur fond vert et dans des tunnels, Krypton est revenue pour sa deuxième saison dans la ligne droite de la première avec ses personnages insupportables et une intrigue plutôt décousue.
Ça ne restera sans aucun doute pas comme la série du siècle, son annulation sans fin est assez logique mais c’était une série popcorn assez agréable qui offrait son lot de retournement de situation, de bébé enlevé, de voyage dans le temps qui ressemble à rien, de coups d’état et, comme bien souvent dans ce cas, de vilains qui volent la vedette au héros, Brainiac étant assez délicieux et Lobo cabotinant pour mon plus grand plaisir.

  • What we do in the shadows – Saison 1

2014

Quand j’ai démarré cette série, je n’avais pas du tout fait le lien avec le film dont elle est adaptée, et que je n’ai de toutes manières pas vu.
C’est une histoire de vampires, complètement losers, qui vivent avec un humain qui rêvent d’en devenir un et qui accueillent une équipe de tournage dans leur manoir.
C’est barré, c’est drôle, les personnages sont énormes et il y a en milieu de saison un procès tout à fait époque qui m’a fait mourir de rire.
C’est un petit OVNI de série, avec des épisodes plutôt courts qui permettent de garder du rythme, et chaque histoire lancée trouve une conclusion à un moment ou un autre.
J’étais un peu agacée du rôle de Guillermo mais le twist de fin de saison permet de bien revoir sa position, ce qui me rend curieuse de voir la suite.

  • Agents of SHIELD – Saison 6

1958 (6)

Ayant choisi de ne pas suivre la chronologie des films (ce que je déplore), cette nouvelle saison d’Agents of SHIELD passe un moment avec son équipe séparée, Daisy et Jemma étant parties à la recherche du Fitz congelé dans l’espace.
Pendant ce temps, sur Terre, un sosie de Coulson et son équipe débarquent d’un autre monde pour tuer des chauve souris.

La série continue donc à ne pas savoir tuer ses personnages principaux et à la place à faire disparaître des secondaires qui sont pourtant bien plus sympathiques.
L’intrigue autour de Sarge et Izel était pas mal mais assez confuse pour moi qui est mis tant de temps à regarder les épisodes.
A la place, les Chronicoms sont un peu oubliés dans un coin alors que je les aime beaucoup. Heureusement, j’ai bon espoir que la prochaine saison qui sera aussi la dernière revienne sur eux.

C’est tout pour ce mois de Novembre lors duquel j’ai également vu Carnival Row, dont je vous ai parlé ici.

On se retrouve très rapidement pour faire un bilan de mon mois de Décembre, en espérant que je continue sur cette lancée et que je réussisse à terminer encore quelques saisons.

Une réflexion sur “Bilan Séries – Novembre 2019

  1. Pou rLove, Deaths and Robots c’est sûr que le format court a permis de caser facilement les épisodes. Après, les épisodes de 5 min, c’était vraiment trop court pour apprécier certaines histoires. Et d’autres semblaient interminables !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s