Bilan Séries – Mai 2019

challenge
Coucou à tous !
Comme chaque début de mois, je reviens faire un point sur mes séries terminées, et faire le point sur l’avancée de mon challenge.
Et pour le coup, j’ai enfin des choses à vous raconter.
En avant !

DU CÔTÉ DU CHALLENGE

  • Le Bureau des Légendes – Saison 2 : 7 épisodes

Deuxième saison de haute volée pour Le Bureau des Légendes qui poursuit son intrigue palpitante en lâchant parfois son personnage principal imbuvable pour se concentrer sur les autres. J’essaie de vous en faire un meilleur bilan dans les prochains jours.

ET EN DEHORS DU CHALLENGE

 

  • Into the Badlands – Saison 3B

into

Après une pause interminable, la troisième saison de Into the Badlands est revenue pour conclure la série.
Comme à son habitude, elle a offert de magnifiques combats, des résurrections improbables, de la romance incongrue mais, en plus, pour une fois, on n’a pas eu de rupture dans la narration.
Avec une reprise dans la suite directe de ce qui avait eu lieu dans la première partie, il était enfin bien plus simple de comprendre le scénario.

La descente aux enfers de MK a continué, ce qui m’a beaucoup surprise. Lui qui était quand même présenté comme étant la relève de Sunny est devenu un personnage borné, à la limite d’être insignifiant à forcer son fanatisme alors que tant d’autres ont su évoluer correctement.

Tilda a été un peu mise de côté, au profit de la Widow, magnifique personnage, ou encore de Gaius qui a su tirer son épingle du jeu avant que la partie vire en affrontement entre les Badlands et Pilgrim.
Mon unique regret vient du final, extrêmement ouvert, dommage que les scénaristes n’aient pas pris en compte l’annulation parce qu’on reste quand même sur énormément de questions en suspens.

  • Eden – Mini série

2031

Mini série en 6 épisodes diffusée sur Arte, Eden traite de l’immigration et des réfugiés en utilisant différents personnages. Deux frères dans un camp de réfugiés en Grèce, un réfugié syrien accueilli dans une famille allemande, une française à la tête d’une entreprise de gestion de camp et une famille de Syriens en cours d’attente d’asile en France.
Certaines histoires fonctionnent mieux que d’autres, les Allemands sont parfois un peu agaçants par leur côté bobo, les Grecs tournent un peu en boucle, mais d’autres choses marchent mieux et j’ai beaucoup aimé découvrir comment une entreprise peut se retrouver à être à la tête d’un camp de réfugiés.
Certains passages sont assez bouleversants comme le périple d’Amare ou le récit de ce qui se passe dans les hôpitaux syriens.
Dans l’ensemble, ça manque sans doute quand même un peu d’émotions pour vraiment fonctionner, mais c’est quand même bien convainquant.

  • Riverdale – Saison 3

764

Je suis tellement blasée par cette saison de Riverdale que je n’avais même pas envie d’en faire un bilan, c’est vous dire.
Si le scénario change, les reproches que je lui fais sont exactement les mêmes que lors de la saison précédente, c’est beaucoup trop long et ça oublie bien trop souvent les personnages secondaires dans leurs coins.

Cette année, on a eu droit à un mélange de trois intrigues dont l’une d’entre elles était moisie par avance.
Je parle bien entendu d’Archie qui était en prison et qui s’est donc lancé dans des combats de boxe puis s’est opposé à Hiram Lodge. C’était nul, et je vous assure que je ne suis pas la seule à le penser, il est vraiment temps de s’arrêter. Les histoires sentimentales d’Archie sont tout aussi inutiles mais au moins la pauvre Josie aura réussi à sortir de tout ça assez dignement.

J’ai beaucoup aimer les deux autres intrigues, que ce soit celle de la Ferme, qui était jusque là plutôt vue comme un camp de repos avant qu’on se rende compte que c’est une secte, menée par deux acteurs plutôt charismatiques et convaincants, que celui du Gargoyle King qui a ramené avec lui l’histoire de la Cagoule, mais aussi Chic et un très mignon petit Kurtz.

Tout ça aurait bien entendu mérité d’être plus resserré, de supprimer des histoires secondaires, d’éviter les virées dans le club sado-maso de la mère de Cheryl, de ne pas faire intervenir assez inutilement la mère de Jughead ou ne pas s’embarquer dans la gestion par Veronica d’un club top secret dont tout le monde connait l’existence.

Il y a décidément trop peu de bonnes choses dans cette série pour qu’elle soit vraiment intéressante. Je regrette des relations entre personnages qui font le yo-yo d’un épisode à l’autre, mais le final est vraiment réussi, donnant presque envie de revenir l’année prochaine pour découvrir la suite.

  • The Big Bang Theory – Saison 12

25

Ça courait depuis quelque temps mais cette douzième saison de The Big Bang Theory a donc été la dernière et j’ai vu arriver la fin avec un certain soulagement tant les dernières années ont été assez pénibles à suivre.

Pas de grands bouleversements pour cette saison, on reste dans des dynamiques connues, en ajoutant une copine à Stuart, ce qui est une excellente idée, et en mettant en tête à Raj de faire un mariage arrangé, ce qui n’était pas forcément une mauvaise idée mais qui a été très mal mis en application.

Mais ce n’est rien comparé au couple Leonard/Penny et leurs discussions sur la maternité qui m’a fait pousser des grands cris tout le long des épisodes. Je ne reviendrai pas plus longtemps que cela sur le sujet, je crois que je me suis assez exprimée dessus dans mes récaps hebdomadaires, mais après la gestion de la deuxième grossesse de Bernadette, il n’y avait vraiment pas besoin de se lancer dans une intrigue aussi moralement douteuse.

Le gros fil rouge de la saison a été sur les recherches de Sheldon et Amy et leur course au Prix Nobel, c’était quelque chose d’assez attendu et finalement assez peu palpitant mais au moins ça portait moins à controverse.

Si j’ai bien aimé les premières saisons de la série, c’est sans grand regret que je l’ai vu se terminer, et je n’en garderai pas forcément un bon souvenir.

  • Doom Patrol – Saison 1

1997

Située dans le même univers que Titans, cette série s’attarde sur la Doom Patrol, croisée au hasard d’un épisode.
Si la structure est la même, l’esprit en est très loin puisqu’on est là dans quelque chose de très barré, avec énormément d’humour et des situations tout à fait incongrues.

L’essentiel de l’intrigue se trouve en la poursuite de Mr. Nobody, un grand vilain très meta qui a enlevé le Chief. Rita, Cliff, Jane, Larry et Victor partent donc à sa recherche et vivent des aventures dont l’essentiel consiste en réalité à ce qu’ils fassent un travail sur eux mêmes pour qu’ils acceptent qui ils sont.
C’est là qu’on retrouve un peu le même schéma qu’avec Titans puisque si les situations sont amusantes et les personnages très touchants, il ne se passa dans le fond pas grand chose, de petits groupes étant souvent formés pour aller vagabonder de leur côté et l’équipe n’étant réunie au grand complet que rarement.

Du coup, j’ai parfois trouvé la saison un peu longue, mais elle est dans l’ensemble vraiment réussie.

  • Game of Thrones – Saison 8

143.jpg

J’ai déjà beaucoup parlé de Game of Thrones sur ce blog et j’ai même fait des billets individuels pour chaque épisode, je n’y reviendrai donc pas très longuement, d’autant que je me rends compte que je n’ai grand chose à en dire d’une façon générale.
Au fur et à mesure des saisons, la série a perdu ce qui faisait sa grande force, les dialogues, pour se concentrer sur du grand spectacle et tout le volet mystique a été expédié en vitesse, les scénaristes n’ayant jamais été intéressés par cet aspect là.

Chacun en pensera bien entendu ce qu’il vaudra mais je ressors de cette saison avec le sentiment d’un énorme gâchis, les personnages donnant l’impression d’avoir été forcés dans leur parcours pour arriver à un point imposé, au mépris de toute évolution logique.

Heureusement, la mise en scène et l’esthétisme de certains plans sauvent un peu l’ensemble et tout ça m’a surtout donné envie de relire les livres !

Et c’est tout pour Mai, un mois lors duquel j’ai également terminé la première saison d’Altar Mar sur laquelle j’essaierai de revenir prochainement.
On se retrouve en début de mois prochain pour un nouveau bilan, bon mois de Juin à tous 🙂 .

6 réflexions sur “Bilan Séries – Mai 2019

  1. Je reviens quand meme a ta critique de GoT…je sais qu’on ne sera jamais d’accord…mais une chose me titille….c’est la saison 6, ma preferee. Elle a ete bougrement critiquee car cela……..parlait trop, trop de stratagemes, de strategies, trop de sous entendus et pas assez d’actions. Elle preparait juste les pions pour les 2 dernieres saisons….donc j’ai un peu de mal a comprendre cette generalite des dernieres saisons que l’on trouve sur le net..d’ou mon titillement…
    D’ailleurs, puisqu’on est au revelation : celle que je n’ai vraiment pas aime…pas adhere reste la Saison 2….j’ai failli abandonner au 3eme episode; trop fouiillue, trop de personnages non introduits qui mourraient rapidement….
    voila cela me titillait trop…..;)

    J'aime

      • Bin lala il y a eu les 2 freres baratheon qui sont apparus pour avoir le trone avec toute la secte du dieu du feu….puis le frere aine des stark s’est proclame roi du nord donc est apparu des tonnes de famille autour de lui….donc celle de Theon….puis je ne parle pas des familles qui conspiraient autour de cersei… dont la maison Tyrell….ce fut comme les bebes de Shrek…cela envahissait l’ecran d’inconnus….;)

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s