Bilan séries – Mars 2019

challenge
Coucou à tous !
Comme chaque début de mois, je reviens faire un point sur mes séries terminées, et faire le point sur l’avancée de mon challenge.
Et on en peut pas dire que ce soit bien fabuleux.
En avant !

DU CÔTÉ DU CHALLENGE

C’est simple, je n’ai rien vu du tout.
Je suis partie en vacances, la clé USB que j’avais emportée pour regarder des épisodes ne marchait pas, j’ai pris du retard sur les hebdomadaires et je n’ai pas eu le temps de tout rattraper.
Autant dire que le challenge est passée à la trappe.

ET EN DEHORS DU CHALLENGE

  • Deadly Class – Saison 1

1924

Comme toute série SyFy, je me méfiais un peu de celle là mais il m’était compliquée de faire la difficile puisque je ne m’étais pas du tout renseignée sur ce dont elle était censée parler. La seul chose que je savais c’est qu’il s’agissait de l’adaptation d’un comics et sur ce point là, c’est très réussi, les flashbacks étant filmés sous une forme graphique originale et qui fait de l’effet.

Au niveau du scénario, on suit l’histoire de Marcus, un orphelin qui se retrouve à la rue après que le feu qui a ravagé l’institution dans laquelle il était placé ait fait de nombreuses victimes.
Il se fait recueillir par Maître Lin qui l’introduit dans son école d’apprentis tueurs assez particulière, gangrenée par une bataille larvée entre les différents gangs d’élèves et avec une direction qui a bien du mal à garder le contrôle.

C’est une série agréable, avec un certain esthétisme de par son positionnement dans les années 80, ce qui offre une bande son assez cool.
J’ai beaucoup aimé tout ce qui tournait autour des cours et les moments où les élèves s’associent pour rester en vie. Dans l’ensemble ils sont d’ailleurs plutôt sympathiques, avec un gros coup de cœur pour Lex et des personnages féminins assez cools quand tout arrête de tourner autour des couples.

Le problème, qui est exactement le même que pour Runaways ou Cloak & Dagger, c’est que l’intrigue est super longue à s’installer et qu’on parle beaucoup trop au lieu d’agir.
Sans compter que Chester est un peu trop glauque à mon goût.

  • Il Nome della Rosa

2008.jpg

Je n’ai pas lu le livre d’Umberto Eco mais j’ai vu il y a fort longtemps le film qui en était adapté, celui avec le toujours très classe Sean Connery.
Cette fois, c’est sous le format de mini série que l’histoire revient, et je l’ai beaucoup aimée.

Guillaume de Baskerville, ancien inquisiteur, est chargé d’organiser, dans un monastère isolé, la rencontre entre des représentants de l’Ordre Franciscain et des émissaires du Pape pour trancher de la nécessité pour les religieux de se rapprocher d’une éventuelle pauvreté du Christ.

Quand il arrive dans ce monastère en compagnie de son apprenti, il apprend que des moines ont récemment trouvé la mort de façon suspecte et qu’un mystère semble tourner de la Bibliothèque des lieux.

Si j’avais gardé quelques souvenirs du film, j’avais aussi oublié beaucoup de ce qu’il se passait et notamment, les motivations du tueur.
Et comme le format est plus long, l’accent est beaucoup plus porté sur cette guerre entre ordres religieux que j’ai trouvé assez passionnante.

On a en plus une distribution assez exceptionnelle, avec des acteurs très bons, John Turturro en tête.
Le positionnement de ce monastère perdu dans la neige, le contraste du blanc avec des vêtements sombres, offre aussi une très belle esthétique.
Si je devais pinailler, le fait que beaucoup trop de personnages parlent en anglais m’a gênée, ainsi que des flashbacks que j’ai eu du mal à positionner temporellement.
Mais c’est dans l’ensemble une très belle série.

  • Project Blue Book – Saison 1

1957

Dans le genre série improbable, celle-ci est pas mal positionnée puisqu’il s’agit de l’adaptation d’archives gouvernementales traitant d’un point de vue scientifique ce qui semble être des apparitions d’OVNIS aux Etats -Unis dans les années 1950.

La série est portée par son duo principal, assez improbable au premier abord lui aussi, formé du Docteur Allen Hynek et du Capitaine Michael Quinn.
Ces deux-là mènent bon gré malgré gré leurs différentes enquêtes, perturbées par une hiérarchie militaire qui leur met des bâtons dans les roues et par l’intervention d’un étrange homme au chapeau qui tente de leur faire passer des messages peu compréhensibles.

Comme on est en pleine Guerre Froide, on a aussi droit à des espions Russes histoire d’occuper celle qui est sans doute le personnage le plus pénible de la série, Mimi, la femme de Hynek.

Il y a des choses assez étranges, une construction d’un duo parfois bancale, des personnages qui passent leur temps à se disputer mais qui restent inséparables.
Mais j’ai aimé ce mélange de surnaturel avéré et d’Histoire terre à terre et j’ai aimé la relation entre Hynek et Quinn. Je suis contente de savoir que la série sera de retour pour une deuxième saison.

Voilà donc pour ce mois de Mars lors duquel j’ai aussi terminé la saison 3 de SKAM France dont je vous parlerai certainement dans les prochains jours.
On se retrouve en début de mois prochain pour un nouveau bilan, bon mois d’Avril à tous 🙂 .

8 réflexions sur “Bilan séries – Mars 2019

  1. oui j’ai hate de voir le nom de la rose…oohhh je ne peux pas oublier pourquoi les meurtres….il est interdit de rire…et le livre tueur etait une apologie du rire…oh ouiii…j’ai hate maintenant…
    et Project Blue, je suis d’accord pour le duo tres bancal et des disputes..je me tate encore pour la 2eme annee…j’espere avec plus de consistance….

    J’aime

  2. En lisant ta critique de Deadly Class, je m’aperçois que je ne sais plus qui est Lex ou Chester. Disons que j’ai eu du mal à retenir les noms des persos masculins à part Billy (mon chouchou) et Marcus.

    J’avais adoré Le nom de la rose en bouquin et en film mais là je n’ai pas eu envie de voir la série. Enfin, si, mais je n’ai pas eu le temps. Un jour peut-être…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s