Doctor Who 1102 – The ghost monument

Doctor_Who_13_Logo

Dérivant dans l’espace, le Docteur, Yasmin, Ryan et Graham sont sauvés par Angstrom et Epzo, deux concurrents dans une dangereuse course dont la dernière étape a lieu sur une planète hostile.

43412299_2673172299363447_9058148656477110272_o

Après l’épisode de la semaine dernière qui servait à introduire le nouveau Docteur et ses compagnons, on part cette fois à l’aventure sur une lointaine planète où a lieu la dernière étape d’une course dans laquelle ne concourent plus que deux candidats.
Planète étrangement déserte mais qui recèle pourtant bien des dangers.

2fgtt0000001000

Avec des paysages très beaux et une image splendide, cet épisode est techniquement au point.
Quant au scénario, s’il est plutôt sympathique, il est aussi très balisé, suivant les traces de Angstrom et Epzo, les fameux concurrents au grand prix promis par l’organisateur de la course.
Ces deux là se partagent très rapidement le rôle du méchant et du gentil et en arrivent à voler la vedette aux compagnons qui découvrent une nouvelle planète tout en devant continuer à gérer le contrecoup de leur précédente perte, même si ce point là n’est pas exagérément appuyé.
Contrairement à l’habitude, c’est quand même d’eux que vient l’espoir au moment où le Docteur n’y croit plus et c’est sympathique de voir le rapport de force inversé.

2fgu10000001000

Sans trop de surprises donc, le côté déjanté est porté par Thirteen qui enchaîne les résolutions pour faire avancer l’intrigue à la manière d’un jeu vidéo.
La conclusion est un peu attendue et facile mais les méchants du jour nous annoncent deux potentiels fils rouges qui peuvent s’annoncer intéressants, le Timeless Child se trouvant quand même bien plus intriguant que les Stenza.

2fgtw0000001000

On termine même sur l’arrivée tant attendue du TARDIS, redécorée que ce soit de l’extérieur comme de l’intérieur et je l’aime déjà beaucoup même si il parait un peu sombre.

2762

Si cet épisode n’est donc pas des plus originaux, son déroulé très classique permet de prendre agréablement ses marques et j’aime les dynamiques assez fluides qui semblent se mettre en place jusque là.

2 réflexions sur “Doctor Who 1102 – The ghost monument

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s