Ethan qui aimait Carter

couv37487558.png

À vingt-quatre ans, Carter Stevenson est atteint de timidité maladive, due à son bégaiement et ses tics. Sans l’aval d’amis qui lui reprochent de laisser sa maladie de Tourette dicter sa vie, Carter déménage de Los Angeles et rejoint une petite ville tranquille de Californie où il compte faire profil bas et éviter les gens. Il n’avait pas prévu que son nouveau voisin, Ethan Hart, s’immiscerait dans sa bulle de solitude et le forcerait à sortir de chez lui pour vivre sa vie.
Depuis le début, Ethan s’est montré clair au sujet de ses sentiments pour Carter. Mais il redoute que ce dernier ne soit pas en mesure de voir au-delà de son cerveau endommagé, même si cela fait de lui quelqu’un de bien plus en accord avec ses émotions que la plupart des gens. Le problème pour Carter ne vient pas de là : il s’est déjà brûlé les ailes aux côtés de ‘parfaits’ petits amis et ne veut pas risquer de se faire briser le cœur une fois de plus.
D’une manière ou d’une autre, Ethan est déterminé à montrer à Carter qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Du moins, jusqu’à ce qu’il reçoive de tragiques nouvelles, qui l’obligent alors à se tourner vers lui pour puiser force et soutien. Carter sera-t-il en mesure d’épauler Ethan dans la tourmente ?

Merci à NetGalley et MxM Bookmark pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Il y a des romans qui savent nous surprendre. Celui-là en fait définitivement partie et c’est sans doute parce que j’ai bien trop souvent l’habitude me lancer dans mes lectures sans lire les résumés.

En démarrant ce livre, j’étais persuadée que je n’allais pas aimer. Malgré les mises en garde de l’auteure en introduction, qui montrent qu’elle a extrêmement bien travaillé ses thématiques, j’ai eu du mal avec le sujet.

Carter est atteint de la maladie Gilles de la Tourette. Il a énormément de tocs et ça le gène beaucoup dans ses rapports avec l’extérieur. Il n’aime pas sortir et travailler de chez lui convient parfaitement, il a d’ailleurs déménagé dans une petite ville car Los Angeles ne lui réussissait pas du tout.
Ethan est atteint de lésions cérébrales suite à un accident survenu plusieurs années auparavant qui l’handicapent parfois dans sa vie quotidienne, et c’est le nouveau voisin de Carter.

Tous les deux sont très mignons et le fait qu’ils vont terminer ensemble ne fait aucun doute, le seul suspense résidant sur le nombre de jours pendant lesquels Carter va pouvoir continuer à fermer les yeux sur ce qu’il ressent.

Du coup, au delà de leur histoire assez choupette, c’est quand même un peu long et j’attendais de voir s’il allait se passer autre chose d’un peu plus palpitant à un moment donné.
Le point positif, c’est que ça m’a donné du temps pour me pencher sur un personnage secondaire, Elliot, le frère d’Ethan. Au delà de sa méchanceté apparente, c’est quelqu’un que j’ai trouvé particulièrement juste et j’ai aimé les doutes qui le traversent. Oui, il est parfois cruel, mais c’est un adolescent qui vit avec un grand frère qui ne l’est plus vraiment et il manque terriblement de repères.

Et puis alors que je pensais qu’on était arrivé au bout de l’histoire, il y a finalement un retournement de situation. Pour le coup, c’était très bien joué, j’ai trouvé que ça relançait agréablement le suspense tout en étant vraiment réaliste, j’aurai juste aimé que ça arrive un petit peu plus tôt.

Si l’histoire en elle-même ne m’a pas forcément séduite, je suis tout de même contente d’avoir pu découvrir ce livre pour ses personnages très attachants qui savent donner une bonne leçon d’acceptation de soi et des autres et qui font passer là un message très important.

Ethan qui aimait Carter
Ryan Loveless
MxM Bookmark

2 réflexions sur “Ethan qui aimait Carter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s