Vus cette semaine – 14

Coucou à tous !

J’ai profité du beau temps tout à fait relatif de ce week-end pour faire un peu de jardinage. Les séries ayant toutes la tendance à vouloir sortir en fin de semaine, je me suis retrouvée à ne pas avoir pu rattraper tout, mais mon bilan est déjà pas mal du tout.

Attention, ça spoile 😉 .

VCS2018

Counterpart, épisode 110, No Man’s Land, Part Two

Suite et fin de ce final en deux parties avec toutes les conséquences de l’attaque des terroristes de l’Autre côté à gérer, que ce soit dans notre univers comme dans l’autre.
Je comprends un peu mieux Oskar maintenant, même s’il m’a fait une peine monstre à mourir au milieu d’un couloir, avec personne pour s’occuper de lui parce que personne ne voulait en prendre la responsabilité.

Je suis très intriguée par le côté Management, qui communique seulement à distance, d’autant plus qu’ils agissent de le même façon quelque soit l’univers.
On en est en tout cas arriver à un tournant, la Diplomatie a échoué et le passage est fermé, avec les deux Howard coincés du mauvais côté.
Alexander Pope est mort, tout comme Aldrich, Baldwin est dans la nature, Alt-Howard doit s’occuper d’Emily, Howard est en prison et c’est Peter Quayle qui semble avoir tiré le plus d’intérêt de toute cette situation.

Malgré un rythme qui pouvait sembler assez lent, c’est une excellente première saison, et j’ai très hâte de voir la série revenir pour la suite.

VCS2018

Veronica Mars, épisodes 114 – 115 – 116 – 117 – 118 – 119 – 120 – 121 – 122 – 201 – 202 – 203 – 204 – 205

J’essaie de vous faire un billet sur la première saison dans le courant de la semaine.

VCS2018

Superstore, épisode 317, District Manager

1002

Je suis un peu passée à côté de cet épisode alors que l’introduction de la remplaçante de Jeff était pourtant prometteuse.

Mais j’ai trouvé l’ensemble un peu mou, notamment Dina qui veut cacher sa grossesse ou Mateo qui ne sait pas passer les articles en caisse.
Même Jonah et Amy qui essaient de faire des économies pour sauver le boulot de Myrtle n’étaient pas géniaux, surtout à cause d’Amy qui n’est pas vraiment drôle.

En fait, c’est Myrtle qui réussit un peu à tirer son épingle du jeu, et c’est quand même dommage qu’elle doive partir.

Superstore, épisode 318, Local Vendors Day

Cet épisode était bien plus réussi, sans doute parce qu’il tentait moins de faire avancer des intrigues. Alors certes, c’est fatiguant de voir Amy toujours autant se vautrer en draguant, Garrett est le roi des lourdingues, Jonah ne comprend rien à la notion de subtilité et j’ai eu envie d’étranger Glenn.

Mais l’ensemble était bien drôle, avec pas mal de scénettes amusantes, et en plus il y avait Jerushah qui tentait de vendre ses broderies, ça suffit à me rendre heureuse.

VCS2018

Here and Now, épisode 108, Yes

Voilà encore un épisode au bout duquel je n’arrive pas à dire s’il ne s’est rien passé ou si je n’ai juste rien compris.

Jusque là, Ramon était le personnage qui sauvait un peu la série à mes yeux mais là j’ai eu du mal à suivre.
Il a enfin quelqu’un qui pense comme lui qu’il a un esprit poreux mais au lieu de bosser ensemble, il préfère partir en courant pour aller coucher avec un autre bonhomme.
Duc est toujours autant un imbécile et l’évolution d’Ashley ne me plaît pas beaucoup, tout comme celle de Audrey qui finit par coucher avec son bellâtre.
Même Kristen et Navid, que je trouve plutôt choupi d’habitude, ne font qu’une rapide apparition histoire de les voir enfin s’embrasser.
Et pour une fois que je trouvais que Greg avait un discours plutôt juste avec ses filles, le voilà qui se met à apporter un pistolet en cours.

Du coup, c’est avec Farid (qui est pourtant un bon imbécile avec sa femme) que les choses avancent un tout petit peu puisqu’il semblerait que son oncle ait reçu un message de sa mère il y a bien longtemps.

VCS2018

Barry, épisode 102, Chapter Two: Use It

Malgré son sujet super sérieux, je m’amuse toujours autant devant cette série qui réussit très bien son mélange des genres.
Le personnage principal est excellent et il y a des scènes beaucoup trop drôles, notamment tout ce qui se passe au commissariat avec la caméra.

En attendant, Barry est coincé entre son cours de théâtre et une dernière mission à accomplir pour les Tchétchènes, et ça risque d’être compliqué de vouloir continuer à mener les deux de front.

Je ne suis pas une très grande adepte de l’humour absurde en règle générale, mais ça fonctionne super bien dans cette série.

VCS2018

Siren, épisode 102, The Lure

6349612

Si l’ensemble de l’épisode continue à être toujours aussi que le pilote, on a au moins quelques explications apportées sur le scénario.
Le sirène capturée par les militaires est donc la sœur de Rim, qui a débarqué en ville pour la retrouver. Coup de bol, elle entre quand même dans la seule maison où  se trouve une personne capable de l’aider et la comprendre, reste quand même à savoir d’où Helen tient toutes ses informations et comment elle fait pour la reconnaître.

Le truc pas mal c’est que Ben ne garde pas ses découvertes pour lui et en parle à sa copine. Les secrets c’est un truc que je n’aime pas beaucoup dans les séries et du coup c’est plutôt sympa de le voir partager ce qu’il apprend, d’autant plus que la balise militaire est plutôt intrigante.
Et je me demande aussi ce qu’il arrive à Chris, le pêcheur enlevé.

Siren, épisode 103, Interview with a Mermaid

Le truc qui m’épate le plus dans cette série, c’est que ça réussit à être à la fois super lent et super mou.

Donc, d’un côté, Ben et sa copine se lance dans une analyse de Rim, son poids, son intelligence et autres trucs du genre.
Comme ils sont pas doués, ils finissent par la perdre dans une fiesta organisée par un de leurs potes mais, malgré un plongeon dans une piscine, il se passe absolument rien.
A part qu’ils sont clairement ensorcelés et qu’ils finissent tous les trois dans le même lit.

Et de l’autre côté, les copains pécheurs partent à la recherche de Chris en suivant une infirmière.
Mais là aussi ils se passent strictement rien puisqu’ils font demi tour en voyant la base militaire.
C’est donc encore un épisode bien long, qui n’est même pas assez fun pour que je puisse me moquer de la série.

6349612

VCS2018

The Crossing, épisode 101, Pilot

Je vous en ai parlé par ici.

VCS2018

SKAM Italia, épisode 102, sei uno str***o

VCS2018

Voltron : Legendary Defender, épisodes 101 – 102 – 103 – 104 – 105 – 106 – 107 – 108

VCS2018

Legends of Tomorrow, épisode 317, Guest Starring John Noble

John Noble, qui n’est plus à présenter, est l’acteur qui double Mallus. Autant dire qu’avec un titre pareil je me demandais ce que cet épisode allait bien pouvoir nous proposer et je me suis éclatée devant toutes les références à la pelle auxquelles on a droit.

Mallus n’a plus besoin que d’un seul anachronisme et il envoie Groot se débarrasser de Barack Obama. Mais ce n’est pas le seul danger puisque Amaya est bien décidé à sauver son village.

Run, Barry, run !

Et donc, un caméo de John Noble intercepter sur le tournage du Seigneur des Anneaux pour tenter de tromper Nora en offrant un des épisodes les plus meta que la série ait pu faire.
C’est génial et en plus ce n’est pas au détriment du scénario qui continue à avancer allègrement jusqu’à arriver à une solution toute trouvée.
Les Légendes ont les six totems, pour vaincre Mallus, il faut donc le laisser venir, ce qui permet en plus à Amaya de sauver son village.
On a bien un retournement de camp agaçant de Damian Dhark, mais comme il se fait poignarder dans le dos en échange, ça me convient plutôt bien.

VCS2018

Black Lightning, épisode 111, Black Jesus: The Book of Crucifixion

On a droit au traditionnel épisode où le héros est démasqué par la police mais où son fidèle partenaire porte la costume à sa place pour l’innocenter.
Ca tombe bien, c’est donc l’occasion pour Gambi de se réconcilier avec Jefferson.

Comme il n’a plus vraiment l’âge d’aller faire des rondes la nuit, il s’arrange pour fabriquer un hologramme pour que Anissa se promène avec lui.

On profite aussi du fait que Henderson est un brave benêt bien trop gentil avec Jefferson pour qu’il accepte de mener une enquête interne histoire de démasquer quelques uns des flics pourris qui travaillent avec lui.

Bref, aucune surprise, les seuls moments un peu intéressants étaient avec les meta humains en bocaux qui commencent à mourir pour cause de déménagements trop fréquents.

VCS2018

Arrow, épisode 617, Brothers in Arms

2310

L’intrigue avec Ricardo Diaz offrant peu de possibilités de développement, Arrow s’est complètement perdue dans cette deuxième partie de saison avec une histoire de confiance entre ses membres.
Beaucoup ont accusé la nouvelle équipe d’être une plaie pour la série et de passer son temps à chouiner et si, pour ma part, j’ai toujours trouvé que la faute en revenait surtout à Oliver, je dois bien avouer qu’il y avait un peu de mauvaise foi de ma part.

Du coup, cette semaine, voir le trio restant s’écharper en l’absence totale de Rene, Dinah ou Curtis était à la fois jouissif et terriblement triste.
John a décidé que tout ce qui se passait mal ses derniers temps était de la faute d’Olly et tous les deux en profitent pour se balancer les pires vacheries à la tête avant quelques coups de poing.

Autant vous dire que c’est encore un épisode où il ne se passe rien au niveau de l’intrigue et ou j’ai encore préféré tout ce qui se passait du côté de Dinah et Curtis, même si je dois être la seule au monde à vouloir un retour de Paul que j’aimais beaucoup.

VCS2018

Legion, épisode 201, Chapter 9

Je ne me souvenais plus de grand chose de la saison dernière à part que tout était très confus, du coup j’ai nagé pendant les dix premières minutes jusqu’à ce que Ptonomy ait la gentillesse de faire un point sur la situation à David.

Les mutants ont intégré la division 3 de Clark et Syd et Melanie ont négocié pour qu’ils se rendent utiles.
Ptonomy est à l’investigation, Cary à la recherche, Kerry à la tactique avec l’ Amiral Fukyama et Syd et Mélanie à la stratégie. Tout le monde bosse pour mettre la main sur le Shadow King et un an s’est écoulé depuis que Farouk s’est enfui dans le corps d’Oliver.

Comme d’habitude, j’ai passé une bonne partie de l’épisode à ne rien comprendre, et on ne nous aide pas vraiment en rendant la trame temporelle super floue. C’est tout juste si on comprend que Farouk recherche son véritable corps et qu’il sème derrière lui des gens atteints d’un virus psychologique qui les paralyse et leur fait claquer des dents.

Il faut vraiment attendre la toute fin d’épisode pour comprendre qu’une Syd du futur à envoyer David dans la sphère pour lui apprendre qu’il doit venir en aide à Farouk pour retrouver son corps.

3169

VCS2018

Mozart in the Jungle, épisode 401, The Boyfriendet épisode 402, If I Was an Elf, I Would Tell You

VCS2018

Beyond, épisode 201, Two zero one

J’ai enfin commencé la deuxième saison de cette splendide série Freeform histoire de l’archiver proprement puisqu’elle a été annulée.
Je ne me souvenais pas de grand chose de la première saison à part que Holden était agaçant et avait beaucoup trop de filles lui tournant autour et que son frère était choupi.

La reprise se fait dans la confusion la plus totale puisque un peu de temps semble s’être écoulé depuis le final dont je ne me souviens de toutes manières plus du tout.
Holden fricote avec Willa et a des discussions gênantes avec le frère de son meilleur pote mort à propos des préservatifs et il travaille dans l’entreprise de son père où les autres employés l’accusent d’être pistonné.
Son frère est lui serveur dans un bar puisqu’il a abandonné l’université et Charlie a été recrutée par le Yellow Jacket pour aller poser des questions à la copine du frère du meilleur pote mort de Holden (et il devient nécessaire que je trouve son nom rapidement sous peine d’avoir des phrases beaucoup trop longues).

Pour le reste, je n’ai pas vraiment compris le truc avec les parents de Holden, surtout que j’ai complètement oublié Hollw Sky, et les cauchemars me passent un peu au dessus de la tête même si il semblerait que Holden en ait très peur.

VCS2018

DRUCK, épisode 103, Freunde

VCS2018

SKAM France, épisode 109, Tous ensemble

Mon bilan est à retrouver par ici.

VCS2018

Krypton, épisode 103, The Rankless Initiative

On en peut pas dire que la série s’améliore beaucoup mais cette fois au moins, j’ai réussi à avoir du son pour la regarder.
Plus personne n’ayant de mal à se rendre à la Forteresse de solitude du grand-père, c’est devenu le nouveau haut lieu de rencontre entre le petit groupe, à l’exception de Kem qui n’a jamais le droit de sortir de son bar.

L’analyse du caillou de l’épisode précédent montre qu’il s’agit en fait d’un parasite qui a infecté la sœur de Kem (parce que oui, la figurante vue précédemment avec sa gamine était sa sœur … ) pour transmettre des données à Brainiac qui arrive en courant mais très lentement.

Pas de bol, cette chasse au parasite tombe pendant une descente des Sagitarius dans les bas quartiers, venus pour y déloger des terroristes dont on n’a pour l’instant pas vu la trace.
Du coup, tout le coin vire à l’émeute et je suis étonnée (et déçue) qu’il y ait si peu de morts, malgré la présence de l’ex copine du héros, censée être là pour maintenir le calme.

Ma capacité à ne pas retenir les prénoms est sans doute un signe de mon intérêt pour la série, mais je m’amuse beaucoup trop à me moquer d’elle pour ne pas la continuer.

VCS2018

Gotham, épisode 417, A Dark Knight: Mandatory Brunch Meeting

Il était temps d’avoir le fin mot sur ce que Jerome cherchait à faire en organisant cette évasion de masse de Gotham. Et bien, il voulait donc tout simplement remettre la main sur … son frère jumeau ! Un bonhomme bien sous tout rapport au premier abord mais qui semble tout de même cacher quelques mystères dans sa jeunesse.

Du coup, ça offre un épisode très bien rythmé, dans lequel Bruce et Alfred font un peu trop figuration mais ça, c’est toujours le problème avec cette série qui a trop de personnages.
C’est un peu le cas avec l’intrigue de Lee et Ed, complètement déconnectée des autres, ou encore Oswald et Butch, même si eux finissent par se regroupe au final avec Jerome et ses autres partenaires.

VCS2018

Agents of SHIELD, épisode 516, Inside Voices

Bien moins spectaculaire que pas mal des épisodes précédents, celui-ci offrait pourtant de bonnes avancées et surtout une scission au sein des agents du SHIELD entre ceux qui se sentent invincibles parce qu’ils ont confiance en leur futur, et les autres.

Fitz, Jemma et Yo-Yo sont donc bien partis pour faire bande à part et aller chercher cette fameuse arme au Gravitonium pendant que les autres sont à la poursuite de Coulson, programmé pour mourir d’après Robin, mais qui pour l’instant se balade dans la neige avec Talbot, qui a retrouvé tout son humour, mais sans Creed laissé derrière eux et assez perturbé par sa plongée dans le Gravitonium où il a entendu la voix de …

Inside_Voices_-_Four_Years_Ago

Je n’aurai jamais pensé un jour voir un flashback sur Raina et j’en suis plus que ravie, j’adorais ce personnage et cette actrice, tout comme Ian Quinn, qui est donc enfermé à l’intérieur du Gravitonium.

VCS2018

Rise, épisode 104, Victory Party

J’aime vraiment beaucoup cette série qui m’offre toutes les semaines une bonne dose de drama réjouissant (et l’espoir de valider le point épisode musical du Bingo Séries).
Cette semaine, ce n’est plus la pièce qui est au centre de l’attention mais un match de football américain que Robbie va perdre au plus grand désespoir de toute l’équipe et de son père. Parce que oui, en plus d’une mère mourante, il a aussi un père agaçant.

Le pompon sur le gâteau, c’est qu’il organise en plus une fête pour y inviter Lilette, et que toute la troupe s’y incruste.
Si au départ c’est plutôt bon enfant malgré les tours de chant assez gênants, ça devient vite un carnage quand les joueurs se montrent très blessants envers Michael.
Je ne suis pas sûre que c’était très intelligent de vouloir insister sur la bêtise des sportifs contre l’ouverture d’esprit des artistes mais le fait est que Robbie prend partie pour ses nouveaux amis et finit par mettre tout le monde dehors, avant de se rendre chez Lilette pour lui faire des bisous.

Comme je me fiche complètement de cette intrigue, j’ai eu le temps de me passionner pour celle concernant Tracey qui se retrouve à un rencard arrangé par Lou. Je rigole, c’était tout aussi niais.

Par contre, je suis très intéressée par Simon, pour le coup je trouve qu’il mériterait un peu plus d’attention, ça risque de pas mal bouger pour lui dans les prochains épisodes.

VCS2018

Big Bang Theory, épisode 1119, The Tenant Disassociation 

6589204

J’ai assez hâte de voir arriver la fin de cette saison que je trouve interminable et tout le segment concernant Raj et le drone en est d’ailleurs la preuve puisqu’il tente de nous faire croire que Raj va enfin avoir une ouverture avant de le ridiculiser, avec Stuart par la même occasion.

En revanche, j’ai trouvé très drôle tout ce qui se passait entre Amy, Leonard, Sheldon et Penny. Ça n’aura absolument  aucune conséquence, comme d’habitude, mais les voir se disputer pour la présidence du Conseil des locataires était vraiment amusant, avec pas mal de bonnes idées, à condition qu’on arrive encore à supporter Sheldon.

VCS2018

Future Man, épisode 105, Pandora’s Mailbox, et épisode 106, Girth, Wind & Fire

Toujours à la recherche de Cameronium, le trio part dans le futur pour cambrioler la maison de James Cameron et c’est un épisode absolument excellent où Wolf montre à quel point son personnage a pu évoluer, alors que Tiger est elle bien plus bornée.
La rencontre avec SIGORN-E, la maison intelligente offre des moments super funs, mais aussi super mimi, et il y a des références à la pelle dans le petit musée.
Ce super vilain James Cameron, qu’on ne voit jamais, était un ennemi redoutable et j’ai vraiment aimé ce voyage dans le futur de Josh.

6401707.jpg

Evidemment, le retour au présent est plus compliqué puisque Tiger a toujours pour plan d’aller tuer le bébé Kronish. Même si Josh n’en est pas enchanté, il comprend bien leurs motivations mais il finit par ruser et embarquer tout le monde dans les années 80, non sans mélanger quelques parties de corps au passage.

La série trouve vraiment un bon rythme avec ces deux épisodes, moins vulgaire mais toujours aussi drôle, elle a là un bon équilibre à mon goût.

VCS2018

Bonne semaine à tous, et à lundi prochain 🙂 .

18 réflexions sur “Vus cette semaine – 14

  1. J’ai pris beaucoup de plaisirs a revoir Legion…l’esthetique est de retour en tout cas….oui bon on va etre balade c’est sur….
    Et Krypton, je passe mon temps a me dire que je l’abondonne…mais bon on va voir…j’ai quand meme vu pire (les immortals un truc comme ca)..lol
    Autrement la semaine va etre chargee…ouii Mozart est la et The expanse arrive…lol

    J'aime

  2. C’est amusant, j’ai un peu moins accroché au rythme du deuxième Future man moi ! Pour Here and now, je comprends Ramon : Farid fait juste flipper et n’est pas du tout dans une posture psy à se mettre autant en avant dans leurs séances. Ok c’est une bonne chose d’avoir quelqu’un pensant comme lui, mais là, ça se fait au détriment de sa propre santé mentale et ça a un côté hyper terrifiant. Et puis ça tombe aussi au mauvais moment, quand il essaye de reprendre pied après Henry. En revanche comme toi j’aurais aimé plus de Navid et Kristen !

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis si triste que Counterpart n’ait eu que 10 épisodes car la saison a trop vite passé. Généralement, c’est un format que j’aime bien mais là, j’ai tellement aimé la série que j’en aurais bien pris plus. En tout cas, excellent season finale et comme tu dis c’est Peter qui s’en sort largement le mieux.
    L’apparition de John Noble durant le tournage du Seigneur des anneaux était vraiment excellente dans Legends of Tomorrow. En voyant Darhk dans cet épisode, je me disais que s’il n’avait pas été aussi méchant et tordu, il aurait été un bon élément des Légendes car il y a de l’humour et de la connaissance. Mais bon…
    Pour Arrow, je sais bien que c’est la saison où tout le monde en veut à Oliver mais franchement je trouve que les griefs de Diggle arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe. Ok je comprends qu’il y ait des trucs qui le mâchent, comme le fait qu’il devait être the Green Arrow mais de là à tout balancer et partir comme ça, c’est un peu extrême. Enfin bon, c’est pour les besoins de l’intrigue je suppose.
    Je dois être l’une des seules mais je comprends pratiquement tout à Legion :D, je dois avoir l’esprit tordu en fait et ça va bien avec la série 😀
    Dans Agents of Shield, j’étais ravie de revoir Raina et Ian, même en flashbacks.
    TBBT, je suis comme toi, pressée d’arriver à la fin et ça me saoule la façon dont est encore traité Raj.
    Pour Future Man, je me rappelle ces deux épisodes, ils étaient bien sympas 🙂
    Et pour Gotham, je suis assez d’accord avec ce dont vous avez parlé plus haut avec Zakath Nath concernant Jeremiah.
    Bonne semaine !

    J'aime

    • Je ne sais pas trop ce qu’ils cherchent à faire avec Arrow, le problème c’est que si l’idée n’est pas mauvaise, j’ai l’impression de la voir ressortir tous les ans. La culpabilité, la façon de diriger, la confiance en l’équipe, c’est très redondant quand même …

      J’aime bien me laisser porter avec Legion, c’est sans doute pour ça aussi que je ne comprends pas toujours tout, tout simplement parce que je ne cherche pas à comprendre et ça ne me dérange pas du tout ^^

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s