Les Révélations de Riyria – Tome 2 : La tour elfique

couv4898564

Le village de Dahlgren est en proie aux attaques répétées d’un monstre sanguinaire. Sur les conseils d’un mage, une jeune rescapée du massacre fait appel aux services de Royce et Hadrian dans l’espoir d’éradiquer ce fléau.
Le magicien met les voleurs sur la piste d’une antique tour elfique, où sont cachés les fragments d’une épée légendaire, seule arme susceptible de venir à bout de la créature maléfique. Parviendront-ils à s’emparer de cet artefact qui représente bien plus qu’ils ne croient ? Cette fois, c’est l’avenir d’Elan qui est en jeu…

Barre-de-séparation

Après un premier tome visant essentiellement à nous présenter les personnages principaux et la situation politique en Elan, ce deuxième volume passe à la vitesse supérieure.
Pourtant, le scénario débute de façon assez classique, avec une jeune fille en détresse venant demander le secours de Royce et Hadrian. Son village est attaqué par une bestiole et le mage local, Monsieur Haddon, lui a recommandé de demander l’aide de Riyria.

Ça, c’est sur le papier, mais en pratique, le mage en question c’est bien entendu Esrahaddon, qui trainouille bien opportunément dans un coin se trouvant à la frontière avec des terres elfiques.
Du coup, voilà Royce préposé à voler une épée pouvant tuer le monstre volant, caché dans Avempartha, une tour plantée au milieu d’une rivière, pendant qu’Hadrian est chargé de former les bouseux du coin à la bataille. Rude tache en perspective.

J’ai un peu regretté que le petit Myron ne soit pas de la partie mais on retrouve le nain du premier tome, celui là même qui avait tenté de tuer Royce et la princesse, avec de biens meilleures dispositions.
Du coup, on a le temps de s’attarder un peu sur les deux personnages principaux et pas mal d’informations sont apportées au fur et à mesure de la lecture sur ce qu’ils sont réellement.
On court tout droit vers une double révélation et si celle concernant Royce me paraissait évidente et m’enthousiasmait dans le même temps (que voulez-vous, je ne résiste pas aux elfes, même ceux de cet univers qui ne sont pas vraiment bien lotis), tout ce qui tourne autour d’Hadrian a des conséquences qui pourraient être bien plus importantes sur le pays.
Le niveau politique est d’ailleurs bien plus développé que précédemment, notamment parce que Esrahaddon est un peu plus au centre des événements. Comme il s’agit d’un personnage ayant bien plus d’ambitions à long terme que les autres, c’est aussi par lui que le background de l’univers est apporté et ça permet de lui redonner une place intéressante.

Le monde et l’intrigue politique de fond finissent donc d’être posés, les personnages principaux gagnent un rôle bien plus important dans l’univers et les personnages secondaires continuent à s’étoffer.
Tout est désormais prêt pour que la situation bascule.

Les Révélations de Riyria – Tome 2 : La tour elfique
Michael J. Sullivan
Milady

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s