Mosaic

Mosaic_Soderbergh_logo

Olivia Lake, auteure à succès de livres pour enfants, est tuée au cours du réveillon du Nouvel an. Les soupçons vont très vite se porter sur plusieurs personnes, dont le petit ami de la victime.

mosic (3)

Une série télé réalisée par Steven Soderbergh et avec Sharon Stone au casting, ça vend un peu du rêve.
Pensée à l’origine pour être interactive avec les utilisateurs d’une application, c’est la version « finale », celle voulue par le scénariste et le réalisateur, qui a été diffusée par HBO, et donc chez OCS chez nous.

Le problème, c’est qu’on nous vend au départ une enquête sur le meurtre d’un écrivain mais que celui-ci n’arrive qu’au bout de deux épisodes à la fois dispensables et interminables.
Je n’en pouvais plus du personnage d’Olivia Lake et il est difficile d’accuser Sharon Stone d’être une mauvaise actrice. Je ne comprends donc pas l’intérêt d’avoir fait un très long retour en arrière qui aurait pu être intéressant s’il avait réussi à nous faire compatir au sort de la victime alors qu’elle est en fait insupportable.

mosic (4)

Les choses décollent donc avec le troisième épisode (mais la série n’en compte que six au total) et l’enquête est très réussie, portée par deux personnages qui sont pour le coup vraiment intéressants.
Debra est la sœur d’Eric, l’homme emprisonné pour le meurtre d’Olivia et elle n’a commencé à croire que très tardivement à une possible innocence de celui-ci.
Elle est intelligente, à une vraie sensibilité en elle et l’actrice Jennifer Ferrin est magnifique.

cq5dam.web.1200.675

A ses côtés, l’enquêteur Nate Henry, le collaborateur de celui qui avait à l’époque fait mettre Eric en prison, a lui aussi des doutes, largement suffisants selon lui pour vouloir y voir plus clair.
Alors que les policiers sont bien souvent bornés et stupides, lui, il est loin d’être bête, il sait réfléchir et il comprend comment manipuler les choses à son avantage.

mosa

Leur enquête est d’abord commune avant que chacun ne se mette à suivre une piste différente.
C’est donc intriguant de les voir se croiser et partir sur des idées parfois opposées, des pistes sont lancées et il est intéressant de se faire sa propre opinion sur leurs avancées respectives.

Et puis il y a le final.
Un final qui tombe complètement à plat et qui m’a fait me demander ce que la série a vraiment voulu raconter.
Il y a sans doute une idée sous-jacente derrière tout ça, la pensée que tout est permis pour les plus riches et tant pis pour ceux qu’ils écrasent au passage, mais je suis complètement passée à côté.
Sans compter qu’il y a des pistes qui sont lancées au cours de la saison, comme l’étrange symbole vu un peu partout, qui ne mènent à absolument rien.

Il reste donc de belles images et un casting très agréable parmi lequel j’ai été fort contente de recroiser Garrett Hedlund, le Murtagh de la version cinéma d’Eragon qui a très bien vieilli.
Mais ce sera bien tout et c’est dommage.

3158206734

9 réflexions sur “Mosaic

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s