Les Chroniques de Bane : Ce qui s’est vraiment passé au Pérou

Capture

Si Magnus Bane est interdit de séjour au Pérou, c’est pour une bonne raison. Au cours de ses escapades à Lima, il a entraîné ses amis sorciers Ragnor Fell et Catarina Loss dans des situations périlleuses et a provoqué plusieurs catastrophes. Il a également ingurgité des hectolitres d’alcool et s’est essayé à quelques instruments et danses folkloriques, ce que n’a pas fait remonter sa cote de popularité auprès des Péruviens.

Barre-de-séparation

Entre la série et les romans, je crois que je ne peux décemment plus cacher le fait que je suis attachée au monde des Shadowhunters (et tout ça est entièrement de la faute de Shipou qui vend tellement bien les pleurs de Clary en gif sur Twitter).
Au milieu de tous les personnages des livres, Magnus est quelqu’un qui me plait particulièrement, de par sa relation assez unique avec Alec déjà, mais aussi parce qu’on sait très peu de choses sur son existence, du moins dans les premiers tomes, jusqu’à ce qu’il offre à Alec un petit recueil de son passé, publié ici sous forme de chroniques.

Parmi les quelques informations qu’on glane sur lui, on apprend au détour d’une conversation qu’il ne peut plus aller au Pérou parce qu’il en a été banni.
Ce premier tome des Chroniques de Bane est donc là pour nous en expliquer les raisons et on suit chronologiquement les aventures de Magnus dans ce pays, seul ou en compagnie de ses deux amis sorciers, Ragnor Fell et Catarina Loss.
C’est parfois amusant, saugrenu ou même touchant, à l’image de ce personnage en fait.

Bon, je m’y suis très mal prise puisque ces nouvelles sont en fait à lire après toutes les autres publications mais je ne boude pas mon plaisir parce que j’ai aimé retrouver Magnus tout au long de ces années.
La partie se déroulant en 1890, qui est la plus longue, est pour moi la plus représentative du personnage, oscillant entre excentricité et réflexions beaucoup plus profondes sur ses relations qui virent bien souvent au fiasco.

A l’arrivée, on n’en sait toujours pas plus sur ce qui a poussé le Haut Conseil des Sorciers Péruviens à le bannir, mais on en a découvert un peu plus sur Magnus, et c’est là le plus important.

Les Chroniques de Bane : Ce qui s’est vraiment passé au Pérou
Cassandra Clare et Sarah Rees Brennan
Editions 12-21

3 réflexions sur “Les Chroniques de Bane : Ce qui s’est vraiment passé au Pérou

  1. Oh c’est drole je viens de voir passer la trilogie de Bane chez Star Wars…un nom qui a du sens partout didonc….
    Et puis pas cool de se faire bannir du perou, leur cuisine est magique (le ceviche vient d’ici)…
    Bon je ne suis pas shadowrunners, alors j’avoue que j’ai aucune idee….mais pourquoi pas apres tout ?

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s