Pushing Daisies – Saison 1

pushing

Dans son enfance, le jeune Ned découvre qu’il a le don de ramener les êtres disparus à la vie par un simple toucher. Devenu adulte, entre sa pâtisserie et des énigmes qu’il résout concernant des décès inexpliqués, il ressuscite un jour d’entre les morts son amour de jeunesse qui a été assassinée. Mais s’il la touche à nouveau, cette dernière mourra pour de bon…

pushin (2)

Il y a une dizaine d’années, Pushing Daisies apparaissait sur nos écrans, un peu coupée dans son élan par la fameuse « Grève des scénaristes » qui a poussé sa première saison à ne comporter que 9 épisodes.

push

Le pitch est complètement loufoque.
Ned a le pouvoir de faire revenir à la vie les gens morts en les touchant. Mais il doit impérativement les retoucher dans cette minute, ce qui entraîne une mort définitive. Faute de quoi, une autre personne meurt à la place.
Traumatisé par la mort de sa mère quand il était enfant, qui avait indirectement entraîné la mort du père de sa voisine Chuck, il est devenu pâtissier, employant dans sa boutique Olive, secrètement amoureuse de lui, et arrondissant ses fins de mois en donnant un coup de main au détective privé Emerson Cod, seule personne à connaître son secret.
Sa petite vie bien rangée dérape complètement le jour où il ressuscite Chuck, et refuse de la tuer, poussant par là les deux nouveaux tourtereaux à ne plus jamais pouvoir se toucher.

pushing

Si Pushing Daisies était depuis longtemps dans ma liste de séries à voir, c’est essentiellement pour Lee Pace, connu pour sa grande taille, ses sourcils, les plus beaux yeux marrons du monde, et être l’interprète de Thranduil dans la trilogie du Hobbit.
Mais pour ma part, j’ai fait sa connaissance dans la petite série canadienne Wonderfalls (dont le créateur est également Brian Fuller, désormais reconnu d’à peu près tout le monde pour Hannibal ou la première saison d’American Gods notamment), qui peut, par certains côtés, rappeler l’univers loufoque que l’on rencontre ici.

pushin (1)

C’est d’ailleurs sur ce point là que la série se démarque vraiment, avec ses décors et son ambiance qui tirent le scénario vers la fable, un peu à la manière d’Amélie Poulain.
Avec ses couleurs gaies et son univers très pop, on oublie presque que les personnages ont tous une vie finalement assez pourrie, ce qui les rend en fait assez attachants.

Si Ned joue à merveille le bonhomme tristounet à qui on a envie de faire des câlins, c’est étrangement Olive qui gagne le plus de sympathie au fur et à mesure de la saison.
Ce n’était pourtant pas gagné tant elle ne semblait être là que pour jouer les nunuches aux gros seins, mais elle est en fait extrêmement touchante dans son obsession pour une histoire d’amour impossible alors qu’elle pourrait trouver le bonheur dans les bras de son revendeur de produit homéopathique euphorisant.

pushh

C’est typiquement le genre de série qui m’horripilerait si je la suivais à la semaine parce que malgré ses intrigues qui avancent bien, on se retrouve bien souvent dans le même schéma.
Mais elle est excellente pour le moral, possède un solide humour se reposant sur ses personnages secondaires hauts en couleur (les deux tantes de Chuck, anciennes championnes de natation synchronisée sont à mourir de rire) et elle se dévore très bien en binge-watching.

pushin

Publicités

6 réflexions sur “Pushing Daisies – Saison 1

  1. Je me souviens plus combien de saisons contiens cette série.
    En tout cas elle a été sur ma liste des séries à voir pendant longtemps puis comme j’ai jamais le temps de rien j’ai finis par l’oublier.
    Merci pour ce rappel.
    Bon weekend

    J'aime

  2. Je garde un souvenir super ému de cette série car elle était très jolie à regarder (et Lee Pace aussi bien sûr) et je la voyais avec ma fille. Même en la regardant à la semaine, j’aimais beaucoup et c’est vrai qu’elle avait un côté très Amélie Poulain. J’ai été bien triste quand ils l’ont annulée.

    Aimé par 1 personne

  3. Ah Lee Pace…pour moi c’est Joe MacMillan dans Halt and catch Fire….au passage il a aussi joue le mechant des gardiens de la galaxie (mais bon pas evident de le reconnaitre lala)…
    Mais j’avoue que pas sure de voir cette serie, elle semble vraiment sympathique mais sans plus….;)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s