Transferts

3679620.jpg-c_160_214_x-f_jpg-q_x-xxyxx

Dans un futur proche, le transfert de l’esprit d’un corps à un autre est rendu possible par une substance mystérieuse. Florian, père de famille dans le coma, se réveille un jour dans le corps de Sylvain, un capitaine de police membre d’une brigade spécialisée dans les transferts illégaux.

transfe

Malgré mon emploi du temps qui déborde, j’ai allumé ma télévision ces derniers temps pour tenter une petite série française diffusée sur Arte.
J’aime le fait que les scénaristes français tentent de plus en plus de choses et ne se cantonnent plus à de la série policière. Quoi que …

Dans un futur pas très lointain, Florian se réveille dans le corps de Sylvain. Cinq ans auparavant il était tombé dans le coma et il n’a pas pu assister à l’émergence de la technologie du transfert, conçue pour implanter l’âme d’une personne dans le corps d’une autre.
A cause de fréquents rejets plongeant les personnes transférées dans des situations de crises violentes, cette technique a par la suite été interdite mais l’oncle de la femme de Florian a actionné son réseau de connaissances pour lui en faire profiter.
Pas de chance pour lui, le corps dans lequel il a atterri est celui de Sylvain, un inspecteur de la B.A.T.I., la police chargée de traquer ces transferts devenus illégaux et d’emprisonner ceux qui y contreviennent.

transferts-4-6

C’est un vrai cauchemar pour Florian qui se retrouve à vivre la vie de son pire ennemi mais aussi à traquer des personnes qui sont au fond comme lui, alors que le monde a profondément évolué, la religion ayant pris une énorme place dans la société et chacun surveillant son voisin.

5a05e3a88ec00

Et les choses ne s’améliorent pas quand certains transférés sont au courant de sa situation et viennent lui demander des services en échange de leur silence.

Les personnages sont un brin caricaturaux. Entre les politiques obsédés par le pouvoir, les médecins louches et les policiers qui tapent sur les suspects avant de réfléchir, il y a peu de nuances.

Transferts2

Ils sont interprétés par des acteurs que je ne connaissais pas du tout à l’exception de Thierry Fremont (en même temps, vu ma culture sériesque française, ce n’est pas vraiment étonnant), mais qui sont assez inégaux.
Si Arieh Worthalter et la petite Pili Groyne sont plutôt bons, les autres ont toujours des moments où ils donnent l’impression d’être dans le sur-jeu.

tran

Heureusement, la série sait poser des questions intéressantes sur les limites à franchir ou pas, sur ce qui reste de l’individu s’il est remplacé par un autre, sur cette volonté de survivre à tout prix quel que soit le sacrifice à faire.
La mélange de thriller et de science-fiction est aussi intéressant et permet à la série de sortir un peu du lot et de proposer quelque chose d’assez intelligent.
Et puis le thème musical est très réussi, je ne sais toujours pas résister à quelques notes de violon.

La saison se termine de manière assez ouverte. Le twist final est vraiment surprenant, et je souhaite à la série d’être reconduite pour continuer à exister et montrer qu’il est possible de tenter de nouvelles choses.

8 réflexions sur “Transferts

  1. tiens cela me rappelle un film avec jude law et des organes vendus….interessant, mais comme tu le dis, je n’arrive pas avec le jeu des acteurs francais….j’ai essaye une serie sur TV5…bin c’etait assez ridicule….c’est peut-etre la facon de faire en France mais non pas pour moi…
    la petite ressemble tellement a elfe/11 didonc…

    J'aime

  2. Comme je t’ai dit sur FB déjà, mon avis rejoint pas mal le tien. Après pour le jeu des acteurs des rôles secondaires caricaturaux, j’ai peur qu’avec les dialogues et les persos qu’on leur ait donné à jouer, ce n’était pas facile de jouer autrement que dans l’excès… Pour juger de leurs capacités d’acteur, il faudrait des rôles plus nuancés.
    Mais déjà, je ne sais pas si c’est que je regarde peu de fictions françaises (la dernière c’était Zone Blanche qui était à moitié belge, comme Transferts d’ailleurs), et au moins on sent un frémissement de « on essaie de faire des trucs un peu moins connotés franchouillard ». Peut-être dans l’idée de pouvoir vendre les séries maintenant que le marché s’est ouvert à d’autres qu’aux américains.

    Et au moins, le premier rôle et la petite étaient nickel. Quelques autres aussi, mais dans les rôles les moins spectaculaires.

    J’ai aussi aimé certaines des trouvailles technologiques. Y’avait de l’idée.

    Aimé par 1 personne

      • J’avais bien aimé Zone Blanche même si les scénaristes français ont du mal à doser les personnages pour qu’ils sont « quirky » à l’américaine et pas juste non crédibles. C’est peut-être aussi parce que quand ils évoluent en France dans un univers familier, c’est plus dur de croire à des persos qu’on croirait sortis de Twin Peaks.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s