Vus cette semaine – 45

Coucou à tous !

J’avais prévu de faire beaucoup de rattrapages et je suis assez contente de moi.
J’ai aussi profité d’accalmies entre les gouttes de pluie pour tenter de nettoyer mon jardin mais le temps a fait que je me suis souvent retrouvée devant mon écran.

Attention, ça spoile 😉 .

vcs2017

Star Trek Discovery, épisode 107, Magic to Make The Sanest Man Go Mad

C’est un épisode très classique à base de boucles temporelles vu dans à peu près toutes les séries auquel on a droit cette fois.
Le seul point un peu original, c’est que c’est Stamets, qui est en train de gentiment devenir mon personnage préféré, qui se rend compte qu’ils sont coincés grâce à son ADN de tardigrade implanté et qu’on suit la révélation du point de vue d’un personnage qui ne le comprend pas de suite.

Du coup ça donne un épisode bien plus léger que d’habitude, assez fun, avec le personnage de Mudd qui est de toutes manières construit comme ça et si ça reste exceptionnel, ce n’est pas forcément pour me déplaire.
Mais c’est tout de même assez étrange de laisser autant d’intrigues en suspens que ce soit Stamets et son esprit qui déraille, ou l’amiral Cornwell prisonnière des Klingons, sans qu’on y revienne.

vcs2017

Inhumans, épisode 106, The Gentleman’s Name is Gorgon

Comme d’habitude maintenant, c’est avec du retard que j’ai regardé cet épisode encore une fois pas bien transcendant.
Les retrouvailles sont de courte durée puisque Gorgon et Karnak partent secourir les humains faits prisonniers d’Auran et du gars qui ressemble à Cyclope.
Ça sert à rien, on n’a aucun attachement à eux et en plus le joli discours de Karnak est donc un mensonge, c’est du beau…
Et puis Gorgon meurt dans l’opération mais c’est pas grave puisqu’il servait à rien.

Du côté de Medusa et Blackbolt, ils partent à la recherche de Crystal (on aura décidément arpenté cette île dans tous les sens …) et ils la retrouvent puisque son nouveau copain n’est pas bête en plus d’être mignon.
Mais bon, il n’est sans doute pas suffisamment utile puisqu’ils finissent par l’abandonner dans une grange avec Louise, et j’espère qu’on en a fini là avec les humains.

6316407

Et pour terminer, sur la lune c’est du grand n’importe quoi et Maximus tue son meilleur ami de toujours parce qu’il avait envie de faire une rébellion.
Je me demande toujours pourquoi, mais il ne faut sans doute pas trop en attendre.

Inhumans, épisode 107, Havoc in the Hidden Land 

On s’approche de la fin et c’est presque un soulagement de voir enfin tout le monde partir d’Hawaï pour retourner sur la lune, non sans avoir embarqué Triton qui en fait n’était pas mort.
C’est là qu’on apprend donc que Blackbolt avait anticipé la trahison de son frère et qu’il avait tout prévu. Et moi je me marre parce que c’est juste la pire préparation du monde. Le royaume est en train de s’effondrer, tout le monde trahit tout le monde, Triton est une espèce de psychopathe qui fait des vols planés, il y a des coupures d’électricité et Gorgon est en train de résurrectionner.
C’était bien la peine de vouloir faire pleurer dans les chaumières avec le seul truc un brin intéressant de la série jusque là.

vcs2017

Broadchurch, épisodes 303 et 304

vcs2017

Supergirl, épisode 304, The Faithful

Pour une fois, j’ai réussi à regarder les séries de l’Arrowverse sans les rusher en fin de semaine.
Aucune mention à Halloween dans cet épisode de Supergirl qui traite plutôt des croyances et des déviations qui peuvent en découler.
C’est un sujet toujours délicat à évoquer, pas facile à justement doser mais je trouve que la série s’en est plutôt bien sortie puisque même celui qui paraissait être le plus intégriste au départ réussit en fait à redonner un peu d’espoir à Kara.

On notera d’ailleurs qu’il est sans doute moins idiot que la moyenne puisqu’il découvre en quelques minutes à peine que Kara est Supergirl, ce qui n’est toujours pas le cas de Lena qui est pourtant amie avec les deux.

780

Pour le reste, et malgré une très bonne intervention pour une fois de Jimmy, c’est un épisode très féminin, avec beaucoup de bons moments et d’autres qui brisent bien plus le cœur comme quand Alex reconnait enfin qu’elle veut des enfants.

vcs2017

Legends of Tomorrow, épisode 304, Phone Home

Ray est un de mes personnages préférés dans l’équipe depuis son apparition dans Arrow.
Il a un petit côté parfait qui peut le rendre agaçant mais moi je l’ai toujours trouvé touchant et j’ai été contente d’avoir un épisode centré sur lui, ou plutôt sur son mini-lui puisque les Legends partent dans le passé pour l’empêcher de mourir.

medium-clean

C’est très sympa de nous faire revenir les Dominator qu’on avait eu dans le cross over de l’année dernière et tout ça était encore plus nostalgique en mélangeant des tonnes de référence à E.T. et en collant l’action à Halloween.
Pourtant, ça n’en fait pas des tonnes et l’ensemble réussit à toucher et émouvoir tout en intégrant Zari très naturellement dans l’équipe.

Par contre, Martin ne devrait sans doute plus tarder à partir, le processus est désormais bien engagé.

vcs2017

Flash, épisode 404, Elongated Journey Into Night

La série a donc décidé que cette saison serait sous le signe de la funitude, et elle continue dans cette voie avec un meta à l’humour bien lourd qui vient titiller Barry puisqu’il s’agit d’un de ses anciens collègues de travail qu’il avait fait virer à ses débuts dans la police.
Malgré ses vannes pas toujours bien drôles, c’est un personnage qui réussit par moments à être touchant et j’ai bien aimé qu’il ne soit finalement pas lâché dans la nature.
Avec son travail d’enquêteur il pourrait en plus venir filer un coup de main de temps en temps sans forcément intégrer l’équipe et j’aime bien ça.

6229991

En tout cas, au milieu de l’intrigue il croise celle de Cisco et de son futur beau-père, qui n’est pas des plus intéressantes mais qui occupe le personnage un petit moment et permet de renforcer sa relation entre Harrison, dont l’acteur réalisait justement l’épisode.

vcs2017

Arrow, épisode 604, Reversal

Petit épisode servant à continuer de vouloir nous faire croire qu’Oliver est décidé à passer le relais pour de bon à Dig, il est surtout marquant par le retour de Black Canary et de celui qui lui a sauvé la vie sur Lian Yu.
Alena est donc aussi de retour avec son intrigue d’Helix et j’ai un peu couiné en voyant que Cayden James était interprété par Michael Ermerson, décidément abonné aux ordinateurs en tout genre.

Je n’ai pour l’instant pas bien compris quel était son plan, mais comme il s’agit du seul méchant qu’on nous propose pour la saison, je suppose qu’on le reverra très vite, une fois qu’Oliver aura fini d’aller faire son petit tour avec Slade.

vcs2017

Riverdale, épisode 203, Chapter Sixteen: The Watcher in the Woods

C’est un épisode qui mélangeait encore plusieurs intrigues sans trop en dévoiler à la fois, du coup il en ressort une étrange impression que les personnages font du surplace et que, pour l’instant, tout le monde se contente d’avancer tranquillement ses pions et que celui qui se fait le plus avoir dans tout ça c’est bien entendu Archie.

On ne peut pas dire que ce soit étonnant au vu de la milice qu’il se décide à monter et qui apparaît surtout plus dangereuse qu’autre chose.
Mais il se fait aussi balader du côté de chez les Lodge et Hiram confirme l’impression selon laquelle il est juste un gros enfoiré.

L’intrigue Serpents/Monstres dans le nouveau lycée de Jughead ne m’intéresse pas vraiment, de toutes manières je passe complètement à côté de son histoire avec Betty alors il peut tout à fait se mettre à fricoter avec sa nouvelle copine que j’en aurai rien à faire.

Mais, pour une fois, j’ai vraiment apprécié ce qu’ils ont tenté de faire avec le personnage de Kevin.
Parler un peu des difficultés des gays à rencontrer quelqu’un, notamment dans une petite ville, était une bonne chose, et j’aurai été tout autant en colère que lui contre Betty.

Riverdale, épisode 204, Chapter Seventeen: The Town That Dreaded Sundown

On ne peut pas dire que l’enquête avance beaucoup mais j’ai bien plus apprécié cet épisode bien que le Cercle Rouge d’Archie me semble toujours autant ridicule.
En plus de ça il a maintenant le soutien de Veronica et ses tee-shirts, bien aidé par le fait que ses parents la prennent vraiment pour une andouille.
Les tensions entre le nord et le sud de la ville reviennent un peu au premier plan, c’est quelque chose qui m’intéresse.

6163372

En revanche, j’ai bien aimé la partie jeu de code menée par Bettie et Jughead. Toni m’est en plus très sympathique et le fait qu’elle vienne mettre le bazar dans ce couple m’amuse beaucoup. Je suppose qu’elle ne doit pas avoir beaucoup de supporter parmi les spectateurs, mais elle peut compter sur moi.
Le final permet d’avancer un peu l’intrigue, le bonhomme à la cagoule est quelqu’un qui doit sans doute se trouver dans l’entourage proche de Bettie, mais on ne devrait pas avoir la réponse de suite.

vcs2017

Gotham, épisode 406, A Dark Knight: Hog Day Afternoon

J’aime bien quand la série lance des petits arcs sur plusieurs épisodes. Ca avait été très efficace avec l’Ogre en première saison qui avait bien relevé le niveau et ça a l’air bien parti avec cette histoire autour de Professor Pyg qui s’attaque donc aux policiers corrompus de Gotham.
Autant dire qu’il y a du boulot …

1233m-clean

Pas de Bruce cette semaine, et c’est tant mieux parce qu’il y a dans le même temps l’intrigue de Sofia Falcone et du Pingouin, qui ne m’intéresse que très moyennement, et celle d’Ed et de Grundy qui ont rejoint Lee.
C’est déjà mieux de ce côté là, j’ai toujours préféré le Ed intelligent mais son côté benêt le rend quand même plutôt attachant, à condition que ça ne dure pas trop longtemps bien sûr.

Gotham, épisode 407, A Dark Knight: A Day in the Narrows

L’intrigue autour du Professor Pyg continue son bonhomme de chemin et j’en suis ravie puisque, comme je le disais, j’aime quand la série offre de la continuité dans ses sous-intrigues.

Revenons donc à ce brave Pyg avec un Y qui s’amuse donc à faire tourner tout le monde en bourrique, y compris le Pingouin et Jim et qui, en prime est interprété par Michael Cerveris, le September de Fringe que j’adore.
Face à lui, Victor qui est parti visiter ses grands-parents a recommandé Headhunter, un chasseur de têtes un brin boulet que j’aurai aimé voir un peu plus longtemps.

tumblr_oytkgynoh81u7xkfso3_500

C’est en prime bien plus intéressant que les états d’âme de Bruce qui a enfin décidé de se faire des copains et qui finit par racheter la boite de nuit tranquille pour se bourrer la gueule. C’est du beau.

vcs2017

This is us, épisode 205, Brothers

Triple ligne temporelle dans cet épisode et je me suis longtemps demandée pourquoi jusqu’à cette conclusion plus que surprenante puisque absolument rien jusque là n’allait dans ce sens.

Mais revenons d’abord au présent, où Kate et Toby sont particulièrement drôles dans leur gestion de la grossesse.
J’aime bien aussi que la série fasse intervenir des personnages déjà vus et Madison est quelqu’un sur qui il est facile de s’énerver alors que dans le fond on ne connaît rien de ses combats quotidiens.

Comme son titre l’indique, cet épisode met donc en avant les frères de la série. Kevin et Randall, bien qu’ils n’aient jamais été particulièrement proches font tout de même des pas en direction l’un de l’autre, que ce soit dans le passé ou le présent.
Et la plus grosse surprise est donc de découvrir que Jack a un frère.

2545

This is us, épisode 206, The 20’s

La série se lance encore dans une nouvelle temporalité pour les flashbacks puisqu’on se retrouve en 2008 pour découvrir la vingtaine de nos personnages, à un moment charnière pour eux.

Kevin et Kate stagnent dans leur vie mais il y a surtout Randall et Beth qui vont devenir parents, et ce n’est pas facile.
Randall a fait une dépression deux mois auparavant, il a du mal à s’en remettre et c’est un vendeur de ventilateur qui va réussir à lui faire passer un cap.

Mais étrangement, cet épisode est celui de Rebecca. Malgré sa place centrale dans la série, c’est rare qu’on s’attarde autant sur elle et j’ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises pendant cet épisode, que ce soit quand elle explique à Randall que Kyle est mort, quand elle explique qu’elle doit vivre ses moments de joie sans Jack ou, à la toute fin, quand elle se présente devant Randall et que le montage nous la fait voir se présenter également à Tess.

2347

C’était vraiment un très bel épisode comme la série sait si bien les faire.

vcs2017

– Philip K. Dick’s Electric Dreams, épisode 105, Real Life

J’ai encore une fois beaucoup aimé cet épisode dans lequel une policière du futur et un homme d’affaires du présent shiftent leurs pensées durant des périodes de vacances.
Il est très compliqué de deviner lequel existe vraiment, lequel n’est en fait qu’imaginé et même si tous les deux sont en fait réels.

C’est un scénario classique de science fiction, tenus encore une fois par des acteurs assez sublimes, qui, pour une fois avec cette série, a une vraie conclusion, tranchée et noire.

We’re all sinners. And we all think we need to be punished. Even if our sins don’t exist.

vcs2017

The Gifted, épisode 104, eXit strategy

Après autant d’épisodes où les choses allaient de catastrophes en catastrophes, il était temps d’avoir enfin une petite lueur d’espoir pour nos mutants underground qui ne sont pas au top de leur optimisme.

La grande opération du jour est d’aller secourir Lorna et Reed, qui réussit à être toujours aussi agaçant alors qu’il n’a pas d’ami.
Bien entendu il faut bien qu’il y ait quelques difficultés sur leur chemin, ce qui prend forme avec la présence de Pulse, un mutant qui bloque les pouvoirs des autres et qui donne à première vue l’impression de travailler avec l’ennemi.
Heureusement, John l’assomme, ce qui neutralise ses pouvoirs. Je subodore tout de même qu’il y a plus à découvrir là dessous.

Un épisode avec beaucoup d’actions et peu de dialogues, ça ne fait pas de mal par moments.

The Gifted, épisode 105, boXed in 

Les choses ne pouvant aller bien trop longtemps, tout le monde s’éparpille pour échapper au Service Sentinelles qui s’est lancé à leur poursuite.
Ça permet de s’intéresser un peu aux motivations de leur chef et de comprendre pourquoi il leur en veut beaucoup trop et à Dreamer de refaire marcher ses pouvoirs, un peu trop bien d’ailleurs.

Grace à une habile (ou pas) diversion du roi des boulets Reed, tout le monde finit par se retrouver en sécurité, et la famille bras cassés est désormais devenu chirurgien de l’extrême, c’est beau.
Comme ils ne m’intéressent pas du tout, je suis bien plus intriguée par ce que manigance le Service Sentinelles dans cet étrange centre où Pulse a fait un petit tour.

vcs2017

Mr. Robot, épisode 304, eps3.3_m3tadata.par2

Après la parenthèse de la semaine dernière, on reprend le fil de l’intrigue classique où la Phase 2 préoccupe absolument tout le monde.
Deux camps s’opposent désormais, avec Mr. Robot, Angela, Tyrell et Irving d’un côté, qui ont tout le soutien de Whiterose et de la Dark Army, face à Elliot et Darlene, plus ou moins appuyés par le FBI étant donné qu’ils font le choix de ne rien dire ou presque à l’Agent Dominique.

Je ne pensais pas que Elliot avait compris que Mr. Robot switchait son cerveau aussi facilement et j’ai peur que Darlene ne vive désormais pus bien longtemps. Son personnage est un peu arrivé en bout de route, elle a fait la paix avec son frère et la mort de Cisco l’a vraiment affectée.

6141714

La seule chose qui pourrait désormais faire capoter une confrontation qui avance à toute vitesse, c’est la mort de Joanna, qui semble bien avoir été cachée à Tyrell.

vcs2017

Shannara Chronicles, épisode 204, Dweller

A peine le groupe reformé et évadé de chez l’odieux Capitaine Riga, les voilà déjà qui se séparent pour d’obscures raisons que je n’ai pas retenues.
C’est en tout cas payant pour Eretria puisque son retour chez les humains va permettre de faire enfin sortir la vérité sur la disparition de Catiana et toutes les manigances avec le Crimson.
L’exécution finale et le discours de Tonton Choupi devant les chutes d’eau font un peu clichés mais tout l’épisode est en fait un gigantesque cliché.

Allanon, Wil et Mareth sont donc en route pour aller sauver tonton (pas Tonton Choupi, l’autre). Mais en route Allanon décide de faire un petit détour pour aller chercher l’Epée de Shannara, rien que ça, qui est planquée au fond du Gouffre de Padirac et qui se trouve enterrée avec le père de Wil. Celui là même qui l’a abandonné il y a fort fort longtemps.
Bien entendu, il y a une attaque d’araignée géante au milieu mais tout ce passage est surtout là pour nous parler de la paternité puisque Allanon nie en bloc être le père de Mareth. Comme la remise en question n’a jamais été son point fort, c’est à peine étonnant.

663

De toutes manières, ils ont bien fait de faire ce détour puisque pendant ce temps, Bandon (après avoir fait des incantations torse nu, ce qui est une très bonne idée), va visiter une maison de hobbit qui se trouve être celle de son enfance. La première saison est loin alors on va leur faire confiance, mais je n’ai pas souvenir que le trio de bras cassés l’avait trouvé dans un trou de hobbit, passons donc.
Il est tout grognon quand les elfes qui habitent là lui disent que la magie, c’est trop mal. Pour leur prouver le contraire, il tue donc le gamin.

Maintenant que Wil a son épée trop balaise, tout le monde va donc pouvoir se mettre pour de bon en route et assister à cette réunion au sommet.
J’ai hâte. Pour de vrai. Cette série marche beaucoup trop bien sur moi.

vcs2017

Big Bang Theory, épisode 1106, The Proton Regeneration

C’est encore une fois un épisode qui partait très bien avec le retour du Professeur Proton qui, même mort, fait encore parler de lui.
Le nouvelle version de son émission de sciences entraîne une suite de petites scènes très amusantes, comme Amy tentant de faire comprendre à Penny et Leonard qu’ils doivent dire à Sheldon que sa vidéo de casting est à côté de la plaque, ou encore le retour de Wil Wheaton que j’adore.

Mais la fin tombe encore une fois un peu à plat, comme s’il était trop compliqué de conclure les intrigues.

vcs2017

Superstore, épisode 306, Health Fund

Mateo étant malade, les employés se rendent compte que leur système de santé est tout pourri et Amy et Jonas se lancent dans une mutuelle.
Evidemment, tout vire à la catastrophe, tout le monde étant bien plus malade que prévu et tout se termine dans une excellente scène dans la salle de repos où malgré de beaux schémas explicatifs, tout part en cacahuètes.

1040

Les remarques sont en plus loin d’être stupides et montrent bien les problèmes de santé dans un pays comme les Etats-Unis, du coup ça en fait un super épisode, qui mélange le fun et le sérieux, et avec en prime la présence du pharmacien.

vcs2017

Afterlife, épisode 203 et 204

vcs2017

Murdoch Mysteries, épisode 1104, The Canadian Patient

J’adore les épisodes qui se passent pendant des foires ou des expositions, les reconstitutions sont toujours très réussies. Cette fois c’est un salon médical et on y retrouve les habituels stands, et même un chirurgien qui veut faire des transplantations, grande nouveauté de l’époque.
L’enquête est réussie mais c’est sur la vie personnelle des personnages que cet épisode risque d’avoir le plus de répercussions, Julia semblant décider à tenter un traitement hormonal pour avoir un bébé. Je lui souhaite plus de réussite que quand ils avaient adopté lors d’une des saisons précédentes.
Et puis ça fait plaisir de les voir grandir, un des fils de Brackenreid, John, vient de rentrer dans la police, pendant qu’une nouvelle assistante devrait arriver pour Julia.

Murdoch Mysteries, épisode 1105, Dr. Osler Regrets

Je n’avais pas deviné le meurtrier mais par contre j’avais trouvé la feinte dans les meurtres de cette enquête, tout droit inspirée d’un de mes Agatha Christie préféré, ABC contre Poirot.

Le point ultra positif c’est qu’il semble qu’on soit enfin débarrassée de Miss Cherry la reporter que je ne pouvais plus voir en peinture. C’est un peu dommage parce qu’elle était assez sympathique à ses débuts mais j’avais fini par ne plus la supporter.

vcs2017

Van Helsing, épisode 203, Love Bites

J’avais quelques épisodes de retard, je me suis donc fait une soirée nanar en suivant mes personnages post apocalyptiques les moins doués du monde continuer à tourner en rond dans une forêt canadienne.

Comme d’habitude, on suit différents groupes et, pour une fois, ils ont fait l’effort de ne pas changer en cours de route, il y a du progrès.
Enfin, du progrès c’est vite dit puisque Doc et Axel se contentent de crever de faim et Flesh, Mohamed et Lucky s’évadent du camp de réfugiés. C’est tout pour eux.

2347

Par contre, on retrouve Sam qui avait été hydrobloqué en fin de saison dernière et qui débarque dans une espèce de camp de redressement pour gamins où il met la main sur le souffre douleur du coin et tente de le transformer en Mohamed.
Je ne sais pas trop où ça va mais le gamin m’a surtout l’air terrifié pour l’instant et pas vraiment prêt à lui faire confiance. Mais je suis contente de retrouver Christopher Heyerdahl.

Et pour terminer, Vanessa, sa fille chiante et Julius qui n’est pas mort mais qui est redevenu humain cherchent du sang, tuent un pauvre bougre qui n’avait rien demandé et réussissent à retransformer la gamine. Tout ça pour ça.
Sauf qu’elle crève au premier rayon de soleil, et c’est GÉNIAL. Finies les pleurnicheries, on va peut être enfin passer à la vitesse supérieure.

Van Helsing, épisode 204, A Home

Comme on nous a supprimé la gamine chiante de l’intrigue, on nous fait la joie de nous rajouter à la place toute une troupe sortie tout droit de chez Peter Pan avec deux bonshommes plutôt sympathiques à leur tête.
Evidemment, Vanessa n’est pas heureuse, Vanessa boude, Vanessa pense que c’est pas cool de transformer ces gamins en soldats. Elle était pourtant contente quand ils sont venus lui sauver la vie.

Tout ça étant un peu long, je vous le résume rapidement, le petit groupe part pour faire un échange avec un autre. Il se trouve qu’il s’agit de celui des gamins du centre de redressement, et ils tombent donc sur Sam qui a viré encore plus psychopathe qu’avant, si c’était encore possible.

Van Helsing, épisode 205, Save Yourself

En fait les épisodes se résument de plus en plus vite parce qu’il y a énormément de remplissage. C’est ça, ou le fait que c’était mon troisième épisode d’affilé et que je commençais à m’endormir.
C’est donc l’heure de l’affrontement final entre Sam et Vanessa, ils se courent après, il tue plein de gamins, elle est encore plus en colère, ils se battent dans une église avec Julius.
C’est là que j’ai cru que Sam était mort pour de bon mais en fait il s’est encore une fois enfui et Vanessa a maintenant d’autres chats à fouetter parce qu’elle a envie de partir à la recherche d’une porte rouge que toutes les personnes qu’elle a transformées (ça tombe bien, il y en a une dans chaque groupe) voient aussi.

J’espère que tout le monde se retrouvera rapidement parce que même si le duo Doc et Axel est super fun et que c’est mimi de voir Flesh et Lucky conclurent, ça nous fait pas beaucoup avancer l’intrigue jusque là.

vcs2017

Ghost Wars, épisode 105, Whatever Happened to Maggie Rennie

On continue la tournée des habitants en s’intéressant cette fois à ce cher Doug, celui là même qui avait fort envie de pendre Roman à un arbre avant de finir en prison.
Ne faisons pas trop durer le suspens, il s’agit aussi en fait du père de Maggie, le fantôme qui tourne autour de Roman depuis le début de la série. Un des rares sympathiques donc puisque tous les autres sont des méchants dont on ignore encore tout des motivations.
Elle avait un message à faire passer à son père, et maintenant que c’est chose faite, elle a disparu, mais le fantôme de celui par la faute duquel elle est morte est lui bien présent.

Cette partie de l’intrigue était assez horrible mais plutôt positive dans le fond malgré sa conclusion. On ne peut pas en dire autant de l’enterrement du gamin, qui vire au film d’horreur quand le cercueil se renverse, ou de l’envahissement du restaurant par des rats et des vers, absolument dégueulasses.

vcs2017

Et voilà pour cette semaine !
Il me manque encore quelques petits trucs pour être bien à jour mais je suis déjà pas mal contente et fière de moi.
On se retrouve lundi prochain pour un nouveau point 🙂 .

17 réflexions sur “Vus cette semaine – 45

      • Oui c’est un truc typique des super-héros. Dans les comics ça passe mais dans un film ou une série c’est moyen surtout ici où il n’y a aucune allusion à la ressemblance Kara/Supergirl. C’était mieux géré dans la série Lois & Clark avec dès le départ des vannes sur le fait que Clark ressemble à Superman mais avec beaucoup moins de charisme 😀

        Aimé par 1 personne

  1. oui j’ai vraiment aime l’episode de star trek..j’ai vraiment hate a voir l’episode de ce soir..bien que l’amourette me semble bien precipiter….pucha que je n’aime pas cela…
    tiens j’ai commence inhumains…bon on va voir…ce n’est pas pire…a suivre…
    this is us, je commencais un peu a desesperer de cette serie…elle tombait dans les travers de ce style de serie…et zou un nouveau personnage sorti de nul part….mais l’episode 6 m’a rappele pourquoi j’aimais cette serie…;)
    Electric dreams : tout un superbe episode…a savoir qui est qui..Philipp D Kick l’avait bien mene avec son total recall….on est toujours en train de se demander si Schwartzy revait ou pas…lol
    Mr Robot, oui j’ai bien aime cet episode (definitivement une bonne semaine pour les series)…les choses se mettent en place…on se demande vraiment a quoi joue la blonde…mais les pieces de l’echiquier sont la…
    Gotham, j’en suis a la decouverte de Dr Pig et de l’association mystere/swamp/lee…a voir pour la suite….mais que cela devient de plus en plus bizarre…
    et pour finir j’ai bien ri avec les apparitions du professeur en jedi mort et de Will Wheaton…vraiment deux personnages secondaires geniaux de Big Band Theory…(bon ils nous preparent le bebe de Penny)…;)

    J'aime

  2. Belle semaine dis donc ! J’ai bien aimé l’épisode de Star Trek Discovery avec les boucles temporelles et les perso étaient vraiment sympas. Inhumans, je suis la série chaque semaine sans déplaisir mais la façon dont tu en parles me fait rire parce que c’est tellement vrai 🙂
    Le Legends of Tomorrow était super avec les références à ET et autres et le jeune Ray était bien choupi. Flash était fun mais je veux le retour de Julian, quitte à avoir quelqu’un qui aide (mais l’acteur doit être trop cher). J’étais ravie de voir Michael Emerson dans Arrow mais du coup, je me rappelle plus si on avait vu le visage de Cayden James quand ils l’avaient fait évader.
    J’avais deviné que le blessé était Pyg dans Gotham en me disant que naaan quand même pas 🙂 et suis contente de voir que c’est « September » 🙂 Et Bruce avec ses états d’âme qui le font agir comme un petit con est bien moins convaincant que quand il jouait au gosse de riche l’autre fois.
    Beaucoup aimé Le Philip K Dick’s Electric Dreams et j’ai aussi bien ri dans TBBT aux scènes dont tu parles (et c’est toujours un plaisir de revoir Wil Wheaton.
    Bonne semaine !

    Aimé par 1 personne

    • Tu crois qu’il coute cher Tom Felton ? J’ai pas l’impression qu’il ait une grosse carrière depuis Harry Potter, il est peut être en promotion ^^

      J’ai pas souvenir qu’on ait vu Cayden James l’année dernière et j’avais oublié l’annonce du casting de Michael Emerson, du coup j’ai été bien contente de le revoir.

      Et puis Wil Wheaton, c’est mon grand plaisir de TBBT, je l’aime vraiment beaucoup.

      J'aime

      • Je ne sais pas s’il est vraiment cher mais il doit l’être toujours plus que l’acteur qui fait elastic man (ou plastic man) 🙂 Mais bon c’est sûrement parce qu’il avait d’autres tournages en cours (je regardais sa filmo sur Imdb et il a tourné 3 films récemment) qu’il est parti.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s