Dune – Tome 1

20863270_850984571720654_6841509837367207716_o

Nous sommes en l’an 10191 après la création de la Guilde Spatiale. L’Empereur Shaddam IV décide de léguer Arrakis, la planète des sables, à la Maison Atréides. Jusqu’alors, ses représentants, dirigés par le Duc Leto, une planète d’eau propice à l’agriculture.
En acceptant de prendre possession de ces terres hostiles, les Atréides ont modifié leur destin. Et celui de l’Univers.

Barre-de-séparation

J’ai longtemps réfléchi pour savoir dans quel sens prendre ce livre pour en faire un billet et pour tout vous dire, je n’ai toujours pas la réponse.

Dune est un monument de la littérature, un petit chef d’oeuvre d’écriture, avec des personnages ciselés, des retournements de situation assez imprévisibles et surtout un univers.
Dune est aussi et surtout une planète, Arrakis, recouverte de sable, terriblement aride et sans aucune autre richesse que l’Épice, une ressource rare et précieuse que les autres planètes s’arrachent mais qui ne se récolte que dans la plus grande difficulté.

La première partie s’attache à suivre l’installation de la famille Atréides sur Dune.
Alors même qu’il sait qu’il s’agit d’un piège, le duc Leto va tout faire pour y échapper et construire un réseau de personnes influentes sur la planète.
J’ai adoré découvrir cet univers, j’ai aimé les nouvelles rencontres et cette volonté de Leto de s’intégrer en apportant quelques modifications tout en respectant les spécificités de la planète, et notemment les coutumes des Fremen, ces guerriers des sables qui ont su préserver leurs traditions.

Les Atréides ne sont pas des saints mais comparés à leurs grands ennemis et précédents occupants de la planète, les Harkonnens, on peut au moins leur reconnaître qu’ils font des efforts et qu’ils ne prennent pas leurs avantages pour acquis.

Au milieu de cette phase d’installation plane un autre mystère qui concerne Paul Atreides, le fils du Duc.
Sa mère est une Bene Gesserit, que l’on pourrait comparer à un ordre mystique chargé de planifier les évènements sur de grandes périodes et qui avait anticipé la naissance d’une fille dans la lignée Atreides. Mais Jessica en a décidé autrement et Paul est venu au monde. Paul qui pourrait être le mentat le plus puissant, le Kwisatz Haderach attendu par les Bene Gesserit, mais aussi le messie que les Fremens attendent depuis tant d’années.

La deuxième partie s’ouvre avec la mort du Duc Leto et la fuite de Paul et sa mère dans le désert.
C’est un peu décourageant par moments parce que tout ce qu’avait commencé à construire Leto est détruit en un instant. Tout ce petit monde, dont j’avais aimé faire la connaissance, en m’amusant à tenter de deviner quelle pouvait être leur allégeance, disparaît en un instant, et ça donne un peu l’impression d’un gros gâchis, notamment avec Liet Kynes, dont on ne comprend les objectifs que très tardivement, alors qu’il est sur le point de mourir.

On enchaîne dans un univers plus mystique, avec bien moins de personnages à assimiler mais une mythologie plus poussée, plus technique, avec Paul qui devient à la fois Usul et Muad’Dib, qui prend de l’importance chez les Fremen, mais qui essaie jusqu’au bout d’éviter ce que ses visions lui montrent, un jihad sanglant qui lui permettrait de prendre sa revanche sur les Harkonnen.
C’est l’apprentissage d’un nouvel univers, de nouvelles coutumes, l’explication sur ce que sont les vers des sables et leur rapport avec l’Épice, mais aussi le moment où Paul apprend ce qu’il peut être.

Vous l’aurez compris, Dune est une oeuvre à part entière, qu’il est bien difficile de cataloguer ou de résumer.
C’est aussi un univers immense, dont on n’a pour l’instant vu qu’un simple extrait.

Et c’est en arrivant à la fin de ce premier tome qu’on comprend que tout ça n’est qu’une introduction, un petit bout d’une plus grande histoire dans laquelle Paul a forcément un rôle à jouer mais qu’il est bien difficile de deviner à l’avance.

Dune – Tome 1
Frank Herbert
Pocket

Publicités

6 réflexions sur “Dune – Tome 1

  1. ooohhh le gros soupir de soulagement…..disons deja que Leto n’a pas le choix quand l’empereur donne un ordre, il faut obeir….et l’empereur a une dent contre la maison atreide : sa popularite….et les harkonnen, je pense que c’est l’image de la mechancete absolue….tout est macabre dans cette maison….et que de personnages, quand meme, dans la 2eme aussi, le chef fremen, la soeur et Chani…la belle Chani…..oui il refuse son role, il faut dire que ce n’est qu’un ado dans cette histoire, trop gros a porter….

    J'aime

  2. Tiens, je n’avais pas répondu ici? Je n’ai pas relu la série depuis mon adolescence, mais ça m’avait tellement marqué que je n’en ressens pas le besoin non plus.
    De mémoire, le premier livre est assez « accessible » car il y a encore pas mal d’action. Après quand on arrivé à l’Empereur-Dieu de Dune et ses suites, c’est de plus en plus touffu, y compris au niveau du style, donc il faut s’accrocher ^^
    Mais c’est très instructif… sur beaucoup de points, dont la politique, etc.

    Aimé par 1 personne

    • J’ai trouvé ça super actuel sur pas mal de points en fait, que ce soit l’assimilation culturelle, le besoin de vengeance, la haine de l’inconnu, …
      Je ne suis pas sure de continuer si ça devient plus complexe au niveau mystique par contre, j’ai trouvé que c’était juste au bon niveau là.

      Aimé par 1 personne

      • Plus complexe à tous les niveaux en fait. Je me souviens d’une page que j’ai lue, je suis arrivée en bas et je me suis rendu compte que j’avais lu tous les mots mais rien imprimé tellement c’était de la haute volée de réflexion. C’est le seul livre que j’ai lu qui m’ait fait cet effet.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s