Man in an Orange Shirt

1680

1944. Les aléas de la Seconde Guerre Mondiale provoquent la rencontre du capitaine Michael Berryman et d’un artiste, Thomas March, dans le sud de l’Italie. Bien qu’il soit fiancé à Flora, Michael tombe sous le charme de Thomas.

orange (2)

A l’occasion des 50 ans de la dépénalisation partielle de l’homosexualité masculine en Grande Bretagne, la BBC a diffusé plusieurs programmes revenant sur son Histoire récente et notamment cette série en deux parties, traitant de deux périodes différentes.

Le premier volet se situe à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, avec l’histoire de Michael et Thomas, qui se cherchent, se trouvent, mais qui n’attendent visiblement pas les mêmes choses de leur relation.
Si l’un des deux est prêt à vivre son amour, l’autre préfère rester caché, quitte à gâcher sa vie et celle de sa famille.

orangeshirt2

C’est prenant, touchant, avec des personnages qui m’ont ému et c’est assez représentatif d’une époque où les apparences comptaient plus que la réalité.

J’ai un peu moins accroché à la deuxième partie, qui se passe à notre époque et qui tourne autour d’Adam, un jeune homme qui n’a pas fait son coming out et qui multiplie les aventures sans lendemain jusqu’à tomber sur quelqu’un avec qui il pourrait bien construire quelque chose.

orange (1)

Contrairement à certaines critiques parues dans les journaux britanniques, je n’ai pas trouvé les scènes de sexe sordides, mais j’ai eu plus de mal à m’identifier à ce personnage, tout simplement.

orange (3)

Le lien entre les deux époques est marqué par Flora, la femme de Michael et la grand-mère d’Adam.
J’ai énormément aimé ce qu’elle représente, une femme peu tolérante, homophobe, mais qui est en fait le résultat de son éducation et de situations où elle n’a eu aucun choix.
Son acceptation de ce que ses proches, mais aussi elle-même, ont vécu est d’ailleurs un vrai soulagement final.

En seulement deux épisodes, il est difficile de s’attacher à des personnages qui n’apparaissent d’ailleurs que dans un seul. Ils sont malgré tout parfaitement interprétés par toute une galerie d’acteurs assez brillants, portés par une lumière et des paysages splendides.

orangeshirt

C’est juste, sans prétention, et c’est finalement assez représentatif de ce qui a pu se passer et se passe encore.

5 réflexions sur “Man in an Orange Shirt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s