The Durrells – Saison 1

The_Durrells_TV_series_titlecard

Louisa Durrell, dont le mari est mort il y a quelques années déjà, est bientôt sans le sou. Mère de 4 enfants qui lui compliquent bien l’existence, elle décide de quitter la Grande-Bretagne et emmène sa famille à Corfou, en Grèce.

durrells1

Au milieu de la flopée de séries assez oubliables sorties par ITV en début d’année 2016, j’étais complètement passée à côté de celle-ci et j’ai donc attendu sa diffusion française pour m’y plonger.

Il s’agit de l’adaptation de la trilogie Corfou, écrite par Gerald Durrell, un naturaliste assez célèbre de l’autre côté de la Manche et raconte l’histoire de sa famille installée à Corfou au milieu des années 1930.

durre (1)

Pour changer les idées de sa famille qui devient folle en Angleterre, Louisa Durrell accepte de suivre les conseils de son fils aîné et embarque tout le monde en Grèce, dans une maison qui tombe en ruine et où les problèmes d’argent vont les poursuivre, les poussant à se nourrir de kumquats et d’orties.

Heureusement, le décor est bon pour le moral et ils ont leur bonne humeur pour eux.
J’avais un peu peur d’une histoire un brin guindée, à la Downton Abbey qui a fait le succès de la chaîne, alors qu’en fait je me suis plusieurs fois éclatée de rire devant les mésaventures de cette famille haute en couleur.

durre (2)

Si Louisa tente du mieux qu’elle peut de tenir ses enfants, ils lui font à peu près tout voir entre Larry et sa passion pour l’écriture semi-érotique (il deviendra pourtant un grand auteur, lui aussi très connu en Angleterre), Leslie et sa passion pour les armes à feu, Margo Barjot la drama queen et Gerry, qui ramène toutes les bestioles du coin chez lui.
Je ne sais pas dans quelle mesure ce personnage a été enjolivé mais il s’agit d’un des gamins les plus adorables que j’ai pu croiser à la télévision.

durrells

Et c’est sans compter tous les autres habitants du coin qui passent leur temps à tourner autour de la maison familiale, que ce soit les copains de Larry, Spiros, Sven, Lugaretzia ou Theodore, qui viennent chacun à leur manière ajouter encore au chaos ambiant.

durre

Malgré son aspect léger et un brin futile, la série se lance parfois dans des thématiques un peu plus sérieuses comme les ennuis de santé de Larry, la solitude de Louisa ou la sexualité.
Malgré tout, rien n’est jamais trop grave et avec son petit air de liberté cette série est une bouffée d’air frais qu’il est extrêmement agréable de découvrir.

Publicités

13 réflexions sur “The Durrells – Saison 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s