Les Enfants de la Baleine – Tome 1

baleine 1

Dans un monde où tout n’est plus que sable, un gigantesque vaisseau vogue à la surface d’un océan de dunes. Il abrite des hommes et des femmes capables pour beaucoup de manipuler le saimia, un pouvoir surnaturel qu’ils tirent de leurs émotions. Ce don les condamne cependant à une mort précoce.
À bord de la “Baleine de glaise”, ils vivent leur courte vie coupés du reste du monde. Jusqu’au jour où, sur un vaisseau à la dérive, le jeune Chakuro fait une étrange rencontre…

Barre-de-séparation

Je suis tombée sous le charme de ce premier tome et de cet univers fantastique et onirique dans lequel on est rapidement plongé.
Chakuro est le scribe du navire et, à ce titre, il est notre porte d’entrée dans ce monde désormais recouvert de sable sur lequel la Baleine de Glaise navigue. Un bateau fort étrange d’ailleurs, peuplé pour l’essentiel de marqués qui peuvent manipuler leur environnement grâce à leurs émotions, mais dirigé par le Conseil des Anciens, des non-marqués atteignant les soixante et un ans.

Ce petit univers semble bien réglé au premier abord mais il est pourtant parcouru par la révolte des Taupes, des marqués qui cherchent à découvrir le monde extérieur et qui sont enfermés dans le corps du vaisseau, mais aussi par la lassitude de Dame Taisha, Capitaine du navire, fatiguée de n’être qu’un symbole, manipulée par les Anciens.
Le jour où Chakuro ramène à bord Lycos, trouvée sur une île, tout part de travers.

Avec son contexte rapidement esquissé, à la fois dans le futur au vu de cette mystérieuse catastrophe qui a recouvert le monde de sable, et tourné vers le passé avec cet usage du grec ancien et l’utilisation de pouvoirs psychiques, ce manga intrigue et m’a vite happé dans ses pages.

J’ai aimé les personnages, Chakuro et son amie Samy, Suoh, désigné pour être le futur capitaine, ou encore Ohni, qui rêve tellement d’ailleurs.
Mais il y a bien entendu la mystérieuse Lycos, elle qui semble avoir connu un passé fort douloureux et qui prétend maintenant ne plus avoir de cœur.

Au delà du scénario captivant, ce manga est aussi un régal pour les yeux.
A l’image de sa couverture, absolument superbe, le graphisme participe à cette impression d’onirisme et de mystère qui ne m’a pas quittée lors de ma lecture.
Ce monde est pourtant loin d’être un idéal et le final très brutal le rappelle brusquement.

Les Enfants de la Baleine – Tome 1
Abu Umeda
Glénat

Publicités

7 réflexions sur “Les Enfants de la Baleine – Tome 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s