A Series of Unfortunate Events – Saison 1

A_Series_of_Unfortunate_Events_(série_télévisée)

Le comte Olaf cherche par les plus vils moyens à dépouiller les trois orphelins Violette, Klaus et Prunille de leur héritage. Les enfants doivent se montrer plus malins que lui, mettre en échec ses plans tordus et le reconnaître sous ses pires déguisements, afin de découvrir la vérité sur le mystérieux décès de leurs parents.

10142_1149164

A Series of Unfortunate Events est l’adaptation d’une saga littéraire, Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire, elle-même déjà adaptée en film avec Jim Carrey.
Comme vous pouvez vous en douter, je n’ai ni lu, ni vu tout ça et je suis entrée dans cette histoire en n’y connaissant absolument rien du tout.
Je suis donc très mal placée pour vous dire si l’adaptation est bonne ou pas mais je pars en général du principe que si il y a besoin d’aller chercher des informations ailleurs pour comprendre une série, c’est qu’il y a un problème.

asoue_101_unit_7996_r_crop

L’histoire est celle de Violette, Klaus et Sunny, les trois enfants de la famille Baudelaire, qui se retrouvent orphelins quand leurs parents meurent dans l’incendie de leur maison.
Ils se retrouvent placés chez le Comte Olaf, leur plus proche famille, qui ne cherche qu’à s’emparer de leur fortune, le tout sous les yeux de monsieur Poe, un banquier censé leur venir en aide mais qui ne saurait pas voir un nez au milieu de la figure.

orphelins (3)

La première partie de saison m’a terriblement agacée, et j’ai eu bien du mal à entrer dans l’intrigue tant les personnages sont surjoués. Je sais bien que c’est tout à fait volontaire mais monsieur Poe est horripilant, la voisine ne comprend absolument rien, le générique spoile tous les rebondissements et, pour faire court, j’ai trouvé tout le monde terriblement stupide.
En plus, tout est très redondant, chaque tome étant adapté en deux épisodes et le schéma se répétant à chaque fois.

Heureusement, l’ensemble ne manquait pas d’humour noir, et il y a un très bon travail sur les costumes, les décors et la photographie en général qui permet de mettre en lumière les contrastes.

orpheli

Et puis j’ai absolument adoré Lemony Snicket, le narrateur qui passe son temps à intervenir au milieu du scénario.
Grâce à lui, je me suis accrochée au fil rouge à base d’organisation secrète, et j’ai beaucoup aimé récolter des informations sur sa vie personnelle, ce qui est sans doute loin d’être inutile quand on arrive au final.

orphelins

J’ai finalement mieux apprécié la fin de saison, grâce au personnage de la Tante Josephine. Elle est absolument aussi stupide que tous les autres, mais je suis aussi pessimiste qu’elle, du coup j’arrivais à anticiper ses réactions ce qui m’a beaucoup fait rire.
La bande qui accompagne le Comte Olaf est aussi très amusante, et offre énormément de jeux de mots.

orpe

Vous l’aurez compris, cette série n’a pas été une grande réussite parce que je me suis quand même pas mal ennuyée.
Les avis sont d’ailleurs très partagés, pas mal de personne ayant beaucoup aimé et d’autres, comme moi, sont restés assez hermétiques à l’univers.
Heureusement, il en fait pour tous les goûts et j’ai tout de même apprécié certaines des rares surprises n’ayant pas été spoliées, et notamment l’intrigue des parents et de cette mystérieuse organisation.

orp

Publicités

8 réflexions sur “A Series of Unfortunate Events – Saison 1

  1. J’avais lu tous les livres et vu le film et j’ai bien apprécié cette saison 1. Après, oui c’est redondant, et dans les bouquins c’est aussi toujours le même schéma finalement. Mais la série est vraiment sympa, c’est une très bonne adaptation, tous les personnages sont savoureux et très cons effectivement pour certains dont Poe qui une vraie tête à claques. J’ai aussi été surprise par l’intrigue des parents et ça c’était bien 🙂

    Aimé par 1 personne

    • L’intrigue des parents est vraiment bonne, y a de la surprise et ça permet d’introduire de nouveaux personnages, et puis ils sont quand meme au centre de l’histoire de l’organisation secrète. Du coup c’est vraiment ça que j’ai aimé le mieux.
      Avec Lemony.

      J'aime

  2. Mais faut pas regarder le générique, t’écoutes donc pas ce qu’on te dit ? LOOK AWAY LOOK AWAAAAY 😂

    Tante Joséphine est possiblement mon perso préféré de la série/des livres moi aussi. En fait, je me rends compte que je ne suis pas objectif parce que ce que tu critiques, c’est ce que j’ai adoré, mais précisément parce que c’était déjà le cas dans les bouquins et que ça me replonge en enfance. D’une autre série, j’aurais détesté aussi 😂

    J'aime

  3. bin j’avoue n’avoir jamais pu finir le film….je ne sais pas pourquoi…3 fois pourtant commences…jamais finis…alors je ne sais pas pour cette serie…bien que tu n’en dis que du bien…
    tiens j’ai termine american gods….totalement adore….vivement la suite de cette equipe folle de dieux et deesses ! Twin peaks maintenant…lol

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s