Springfloden

308267

Une étudiante de l’école de police s’intéresse à une vieille enquête non élucidée. Elle contacte l’inspecteur autrefois en charge du dossier mais celui-ci semble avoir disparu. En parallèle des agressions de SDF se multiplient…

5534265

Je commence cet article par un petit coup de gueule envers la diffusion à la télévision française de cette série puisque j’ai eu droit à une magnifique diffusion sans version originale mais avec un doublage en anglais.
Si je choisis de regarder une série suédoise, ce n’est pas vraiment pour ça …

Springfloden est donc une série suédoise et c’est en fait un pays vers lequel je me tourne rarement pour mes séries puisqu’à part elle,  les seules autres que je regarde sont Morten i Sandham et Tjockare än vatten, qui ne sont pas vraiment dans le même genre.

Ici, il s’agit d’une série policière, où l’originalité tient du fait qu’une étudiante reprend l’enquête commencée des années auparavant par son père qui est mort entre temps.
Evidemment, elle va réussir à trouver de nouvelles pistes, bien aidée par  le fait que, dans le même temps, certains suspects reviennent dans le pays pour y trouver malencontreusement la mort.

14588_1483146305

L’enquête est plutôt intéressante mais aussi assez obscure puisqu’il a fallu qu’on m’explique les raisons de la présence en Suède de la première victime, si ce n’est pour y être assassinée de façon assez horrible.
Mais dans l’ensemble, j’ai aimé nager dans des rebondissements impliquant divers trafics jusqu’au voyage au Costa Rica d’un aventurier fort courageux puisqu’il revenait d’une mission à Marseille, bien connue pour être le lieu le plus dangereux sur la planète.

Malheureusement, l’enquête est compliquée par une sous-intrigue à base de meurtres sur des sans abris et de combats d’enfants.
La police suédoise paraissait déjà suffisamment incompétente sans devoir y ajouter la présence incontournable d’un policier véreux.

5534264

La ville de Stockholm n’est pas non plus particulièrement mise en valeur.
En contraste, les scènes en bord de mer, sur l’île de Nordkoster, sont elles plutôt belles et offrent un vrai dépaysement.

Heureusement, les personnages sont eux plutôt réussis, même si Olivia est assez agaçante et que j’ai longtemps cherché à comprendre la présence constante de son ami dans son appartement alors qu’il n’habitait manifestement pas avec elle.

14588_1182444

Dans l’ensemble, Springfloden est donc une série assez agréable à suivre, malgré un format sans doute trop long qui implique que l’enquête aille se perdre dans des intrigues assez inutiles.

Publicités

3 réflexions sur “Springfloden

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s