Skam – Saison 4 : Sana

skam_tittel

header_sX-1

Elle a un fort caractère et semble être la plus intrigante. Elle a un pied dans la culture norvégienne et un autre dans la culture musulmane. Sana a sa foi, alors que ses copines sont préoccupées par les garçons et faire la fête.

tumblr_ooaq8vJnk71r30v9zo2_540

Il n’y avait que peu de suspense sur la personne sur qui cette quatrième saison allait se focaliser et, sans trop de surprise, c’est donc Sana qui se trouve au centre l’attention.

C’était une excellente nouvelle pour moi parce que c’est une fille que j’ai toujours appréciée mais qui pouvait parfois paraître un peu froide, et avoir son propre point de vue sur sa situation ne pouvait qu’apporter un peu d’éducation sur le sujet des hijabi girls, dans un pays comme la Norvège.

Capture

Si j’avais pu reprocher à la saison 3 d’être très centrée sur Isak et Even, c’est l’inverse qui s’est passé cette fois.
Pour une saison où elle aurait du être au centre des regards, Sana aura passé beaucoup de temps à être spectatrice.

Il faut dire qu’il restait pas mal de sous-intrigues en suspens et qu’il était nécessaire de les conclure avant la fin de la série.
Ainsi, la romance tout à fait passionnante entre Noora et William a fait son grand retour. Tout le monde sachant à peu près ce que je pense de William, je ne m’étendrai pas plus que ça sur cette histoire.
Dans le même ordre d’idée, pas mal de questions sur le passé d’Even était encore posées et Isak ayant des cours de biologie avec Sana, c’était l’occasion de revenir dessus.
Et c’était surtout était un bon moyen d’introduire la Balloon Squad, les anciens copains d’Even quand il était à Bakka, parmi lesquels se trouvent bien entendu Mikael mais aussi Elias, le frère de Sana. Tout est lié.

tumblr_ooazxbAA451vl71q0o3_500

Si je ne peux pas en vouloir à la scénariste d’avoir voulu terminer ces histoires, je suis surtout déçue que leur conclusion ait eu lieu hors écran. Que ce soit les explications entre Noora et William, ou celles entre Even et ses anciens potes, on est très vite passé d’une situation conflictuelle à l’anniversaire d’Eva ou tout le monde était redevenu copain.

tumblr_orajlzghoq1vlbf04o1_540.gif

Heureusement, Sana a quand même eu ses intrigues à elle et je les ai beaucoup appréciées.
Sa religion est très importante pour elle, j’ai donc beaucoup aimé apprendre sur ce qu’elle pouvait ressentir au quotidien.
Et j’ai adoré toute sa relation avec Yousef et les discussions qu’ils ont pu avoir. Très simplement, ils ont pu échanger autour de ce qu’était la religion pour eux et ce qu’ils en attendaient. Sans jamais vouloir faire changer l’autre d’avis, ils ont pu exprimer leurs opinions, dans le respect le plus total.
Et j’ai aimé que cette intrigue se termine très sereinement, sans être vraiment conclue.

you.JPG

L’adolescence de Sana n’est pas terminée, tout comme celle des autres protagonistes. Il leur reste à tous une année de lycée, une année pour continuer à apprendre qui ils sont et c’est normal qu’ils continuent maintenant à vivre loin de nous.

La dernière semaine de cette saison a été un peu particulière. L’histoire de Sana étant terminée, il était temps de se pencher un peu sur les autres. Ceux qui étaient difficiles à cerner parce qu’ils n’avaient pas eu leur saison à eux.
En ce sens, la toute petite partie sur Vilde était absolument nécessaire. J’ai parfois eu du mal avec elle mais j’ai toujours eu confiance en elle. Je savais qu’elle était bien loin de ce qu’elle pouvait montrer au premier abord et je suis contente qu’on est pu en avoir enfin la confirmation.
Je regretterai toujours qu’on n’ait pas eu une saison sur Vilde, je pense qu’elle était prévue pour terminer la série tant sa cérémonie de Russ était importante pour elle, mais simplement connaître un peu plus de sa vie m’a suffit.

J’ai aussi bien aimé en apprendre plus sur Chris, retrouver la mère d’Eva, voir à quel point la relation d’Isak et Even avait évolué en quelques semaines à peine, découvrir Jonas fricoter avec Emma derrière les murs du lycée et retrouver la terrible infirmière scolaire.

onsdag2029_al2

C_t0356XYAE-D2_

Eva s’étonne du thème de la semaine de l’émission Paradise Hotel, qui parle justement de Skam !

Si la série n’a jamais hésité à faire des références à l’actualité et à briser le quatrième mur, le tout dernier clip était encore plus particulier parce qu’il était tourné de notre point de vue.
Après une journée où on a vu débarquer toutes les photos BTS sur les comptes Instagram des personnages, on a terminé en beauté sur un clip magnifique et plein d’amour.

tumblr_os2lxlQ2CL1rt1vwyo2_540

Boucler la série comme elle avait commencé, par un discours de Jonas était un magnifique symbole, tout comme voir Isak et Even discuter de leurs vacances, retrouver mon Kollektivet au complet ou me mettre à chouiner en entendant les premières notes de la chanson jouée lors de la rupture de Jonas et Eva en saison 1 pour assister au coup de foudre entre P Chris et Emma, un couple sur lequel je n’airai jamais misé un centime.

tumblr_os2mgjQstu1vgb83bo1_540

Tout ça se termine avec des images directement tirées des réseaux sociaux, sur ce que les spectateurs ont pu écrire sur la série. Le tout mêlé des dernières images de cette fin de Ramadan voulue par Sana la plus paisible possible, vue derrière notre écran.

tumblr_os2ln3E0XI1w2pk7po1_1280

Je pourrais sans doute revenir des heures sur ce que cette série m’a apporté personnellement, sur la façon dont elle m’a permis de mieux me comprendre et d’accepter qu’il faut parfois savoir lâcher prise, que certains combats méritent d’être menés mais que rien n’est jamais parfait.

Je préfère laisser le mot de la fin à Jonas.

We live in a chaotic world where it’s difficult to understand the rules. Because why are some people poor and other people rich? Why do some people have to be refugees, while others are safe? Why are some people spit on on the street? And why is it that sometimes, even though you try to do something good, it’s still met with hate? It’s not weird that people give up. That they stop believing in the good. But thank you so much for not giving up, Sana. Because even though it sometimes feels like it, no one’s ever alone. Each and every one of us is a part of the big chaos. And what you do today, has an effect tomorrow. It can be hard to say, exactly what kind of effect. And you usually can’t see how everything fits together. But the effects of your actions, are always there, somewhere in the chaos. In a hundred years, we may have machines that can predict the effect of every action, but until then, we can trust this:

Fear spreads. But..

But fortunately, love does too.

tumblr_os2qqigAz71vlbf04o10_400

Cture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s