Doctor Who – The Eaters of Light

Doctor Who

1010dw1

Il y a longtemps, la légion Romaine disparaissait dans les brumes d’Écosse. Bill a une théorie sur ce qu’il s’est passé , et le Docteur a une machine temporelle. Mais quand ils arrivent dans l’ancien Aberdeenshire, ils trouvent une menace plus grande que n’importe quelle armée. Sur un cairn ou un flanc de colline, c’est une porte vers la fin du monde.

Je ne connais absolument rien à cette histoire de IXème Légion romaine qui aurait disparu mystérieusement en Ecosse au IIème siècle.
Du coup, j’ai un peu nagé au début de l’épisode pour me mettre un peu dans un contexte qui ne manque pourtant pas d’intérêt.

6083751

On part donc sur les bases d’un épisode historique, mais on y rajoute très rapidement un monstre extraterrestre tout bizarre qui fait disparaître les os de ses victimes.
Les rares Romains survivant sont persuadés que tout est de la faute des Pictes, alors que les locaux sont eux dépassés par les événements en n’ayant à leur tête qu’une jeune fille à qui le Docteur se fait un plaisir assez méchant de rappeler sans cesse son jeune âge.

6043688

J’ai bien entendu couiné en voyant débarquer Brian Vernet dans un très seyant uniforme, son personnage étant en plus (pour une fois !) d’une choupitude absolue.
Nardole tire aussi un peu la couverture à lui. Ce bonhomme est drôle et attachant et, définitivement, j’adore sa présence cette saison.

5873848

Le scénario en lui même ne prêtait sans doute pas beaucoup à conséquence mais j’ai aimé que les humains prennent leur destin en main et décident d’éjecter le Docteur de la solution finale.
J’ai également bien apprécié la musique, il y avait un joli travail de réorchestration de certains thèmes déjà entendus, qui rendait très bien.

La conclusion de l’épisode m’a un peu moins plu, je suis un peu agacée des 3 minutes de présence hebdomadaire obligatoire de Missy, au bout d’un moment, je commence à trouver ça redondant.

Mais pour un épisode dont le placement dans la saison était assez délicat, il s’en tire finalement assez bien, les choses sérieuses devraient arriver la semaine prochaine avec la première partie du final.

6039210

Publicités

Une réflexion sur “Doctor Who – The Eaters of Light

  1. C’est un épisode que j’ai énormément aimé, j’ai aimé l’histoire et les personnages. Et c’est vrai que Nardole est un vrai plus cette saison. Et perso, j’aime beaucoup les petites apparitions de Missy même s’ils n’ont rien à voir avec le reste des épisodes bien souvent. Et oui les choses sérieuses vont arriver la semaine prochaine et je crains un peu car j’ai beaucoup aimé la légèreté de certains épisodes cette année et là j’ai peur que l’ambiance soit bien plombée…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s